Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE ES IT

IP/10/763

Bruxelles, 20 Juin 2010

La Commission européenne s'engage pour l'intégration des marchés de l'électricité du Maghreb

Les ministres en charge de l'énergie de l'Algérie, du Maroc et de la Tunisie et le Commissaire Oettinger se sont réunis aujourd'hui à Alger pour accélérer le processus d'intégration des marchés électriques au Maghreb, première étape vers une pleine intégration de ces marchés au marché européen.

A l'issue de la réunion ministérielle, le Commissaire Oettinger a déclaré: "Il est très important que les trois pays du Maghreb réaffirment fortement aujourd'hui à Alger leur volonté commune de créer un marché maghrébin de l'électricité avec la perspective d'une intégration avec le marché européen. C'est un signal très positif pour notre coopération énergétique avec ces pays qui a toutes les chances de devenir la base d'un partenariat stratégique ".

La Déclaration Ministérielle signée aujourd'hui confirme l'objectif commun d'intégration des marchés électrique et définit un plan d'action concret pour les prochaines années ainsi que le principe d'une réunion annuelle des ministres pour mesurer les progrès accomplis.

Alors que les pays Maghrébins réalisent des investissements très importants pour répondre à une forte croissance de la demande d'électricité et qu'une nouvelle dorsale à 400kV reliant les trois pays sera complétée cette année, l'intégration des marchés sur la base de règles communes connaît une nouvelle dynamique.

Les réformes du secteur électrique initiées dans les trois pays vont progressivement intégrer la dimension régionale et permettre les échanges commerciaux et le transport d'électricité entre les pays. Ce processus est favorable à l'investissement dans le secteur électrique, notamment aux projets concernant les énergies renouvelables comme les plans solaires de chaque pays et des initiatives privées comme DESERTEC.

A l'occasion de sa première visite dans la région, le Commissaire Oettinger a également tenu des rencontres bilatérales avec les ministres en charge de l'énergie des trois pays du Maghreb et a rencontré des représentants de l'industrie européenne en Algérie.

Background:

Le Conseil ministériel tenu ce jour à Alger était présidé par M. Youcef Yousfi, Ministre algérien de l'Energie et des Mines. Mme Amina Benkhadra, Ministre marocaine de l'Energie, des Mines, de l'Eau et de l'Environnement, ainsi que M. Afif Chelbi, Ministre tunisien de l'Industrie et de la Technologie, y participaient. Le Conseil ministériel s'est conclu par la signature d'une déclaration conjointe des ministres en présence du Commissaire Oettinger.

Le processus d'intégration des marchés maghrébins de l'électricité a été lancé par le Protocole de Rome de 2003 et a bénéficié d'un projet d'assistance technique financé par l'Union européenne entre 2007 et 2010. Après cette phase de préparation, le Conseil ministérielle de ce jour marque une étape vers la réalisation concrète d'un marché maghrébin de l'électricité sur la base d'un plan d'action.

Le Projet Desertec est un projet éco-énergétique de grande envergure mené par la Desertec Foundation. Il s'agit de créer un réseau interconnecté alimenté par des centrales solaires du Maroc à l’Arabie Saoudite (également relié via Gibraltar) et des câbles sous-marins à l’Europe. DESERTEC vise à la fois à répondre en grande partie aux besoins des pays producteurs d'Afrique du Nord et du Moyen-Orient, et à fournir 15% (dans un premier temps) de l'électricité nécessaire à l'Europe.


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website