Navigation path

Left navigation

Additional tools

Communiqué de presse de la Commission européenne, de la Banque centrale européenne et du Fonds monétaire international sur la mission de contrôle intermédiaire effectuée en Grèce du 14 au 17 juin 2010

European Commission - IP/10/758   17/06/2010

Other available languages: EN DE

IP/10/758

Bruxelles, le 17 juin 2010

Communiqué de presse de la Commission européenne, de la Banque centrale européenne et du Fonds monétaire international sur la mission de contrôle intermédiaire effectuée en Grèce du 14 au 17 juin 2010

Des équipes d’agents de la Commission européenne, de la Banque centrale européenne et du Fonds monétaire international ont séjourné à Athènes du 14 au 17 juin pour assurer le suivi des évolutions récentes et de la mise en œuvre des politiques adoptées dans le cadre du programme économique pour la Grèce.

Si la mission n’a pas entrepris d’examen complet jusqu’ici, les discussions qu’elle a permises laissent penser que le programme suit son cours et que les politiques sont mises en œuvre comme convenu:

  • L’évolution budgétaire est positive: les recettes du gouvernement central rentrent pratiquement comme prévu, et le budget de l’État est soumis à un contrôle rigoureux des dépenses. D’après des données de caisse préliminaires, à la fin mai, le déficit budgétaire était moindre que projeté dans le programme. Une évaluation finale devrait prendre en compte les évolutions observées en dehors du gouvernement central, pour lesquelles des informations complètes font défaut actuellement.

  • La réforme des retraites a avancé et un accord a été trouvé sur un grand nombre de paramètres essentiels, tels qu’envisagés dans le protocole d’accord. Les autorités élaborent les projections requises pour évaluer la contribution de la réforme des retraites à l’amélioration de la viabilité à long terme des finances publiques.

  • D’autres réformes structurelles progressent aussi, notamment dans les domaines de l’administration locale, des privatisations, du marché du travail et de l’administration fiscale.

  • En ce qui concerne le secteur financier, des progrès appréciables sont constatés dans l’établissement du fonds de stabilité financière. La liquidité du secteur bancaire reste satisfaisante.

Prochaines étapes. Les trois équipes reviendront à Athènes vers la fin juillet afin de procéder à un examen complet conformément au programme, comprenant une évaluation des progrès réalisés par rapport aux objectifs quantitatifs et aux critères de référence fixés pour la fin juin. Il s’agira du premier examen formel réalisé au titre du programme. Si les résultats de cet examen s’avèrent satisfaisants, la Grèce pourrait bénéficier du deuxième tirage prévu dans le programme.


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website