Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE

IP/10/750

Bruxelles, le 16 juin 2010

M. Antonio Tajani, vice-président de la Commission européenne, se félicite de l’approbation, ce jour, par le Parlement européen, du règlement concernant le programme européen d’observation de la Terre (GMES)

«Grâce à cette initiative, les Européens disposeront d’informations permettant d’améliorer encore leur qualité de vie par une meilleure connaissance de l’environnement dans lequel ils vivent et ils auront accès aux données nécessaires pour lutter contre le changement climatique, intervenir dans les situations d’urgence et alerter les citoyens si la qualité de l’air se dégrade, pour ne citer que quelques exemples. Récemment, le GMES a également été utilisé pour soutenir les opérations de secours en Haïti et pour lutter contre la marée noire dans le golfe du Mexique. Le Parlement européen a franchi une étape importante dans le processus législatif» a déclaré M. Tajani.

Le programme européen d’observation de la Terre, dirigé par l’Union européenne et mené en partenariat avec les États membres et l’Agence spatiale européenne, a pour ambition d’amener les capacités européennes d’observation de la Terre à un niveau opérationnel durable, ce qu’un État membre ne pourrait réaliser seul. Les utilisateurs disposeront d’informations provenant de services consacrés à la surveillance et à la prévision systématiques de l’état des sous-systèmes de la Terre. Plusieurs domaines thématiques sont mis au point: milieu marin, terres, atmosphère, interventions d’urgence, sécurité et changement climatique. Un service de surveillance des terres, un service de surveillance du milieu marin et un service de surveillance de l’atmosphère contribueront directement au suivi du changement climatique et à l’évaluation des politiques visant à l’atténuer et à s’y adapter. Deux autres services du GMES concernent les interventions en cas d’urgence (inondations, incendies, tremblements de terre, crises humanitaires, etc.) et les aspects liés à la sécurité (surveillance maritime, contrôle aux frontières, etc.).

Lors du dernier Conseil «Compétitivité», le 26 mai 2010, les ministres ont confirmé leur large soutien au GMES et ont adopté le rapport établi à ce sujet.

Informations complémentaires:

http://ec.europa.eu/gmes/index_en.htm ou http://www.gmes.info (uniquement en anglais)


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website