Navigation path

Left navigation

Additional tools

IP/10/734

Bruxelles, le 15 juin 2010

Facilité alimentaire d'1 milliard € de l'UE: déjà 222  projets de lutte contre la faim et 50 millions de bénéficiaires dans les pays pauvres

Avec plus de 500 millions € déjà décaissés et 97 % des fonds engagés un an et demi seulement après sa mise en place, la Facilité alimentaire d'1 milliard € de l'UE a apporté une réponse rapide et efficace à l'insécurité alimentaire. La Commission présente, ce jour, une brochure sur l'utilisation de ce mécanisme. Il en ressort que quelque 50 millions de personnes en bénéficient à travers le monde et qu'elle commence à porter ses fruits. En raison du nombre impressionnant de propositions de haute qualité qu'elle reçoit et du budget limité dont elle dispose, la Commission européenne en appelle à d'autres donateurs pour qu'ils contribuent au financement des actions dans le cadre de la bourse aux projets récemment lancée (Food Facility Auction Floor).

«Il est inacceptable que des êtres humains soient aujourd'hui encore confrontés à la faim et à l'insécurité alimentaire. La Facilité alimentaire a permis à l'Europe de réagir rapidement et efficacement à la crise alimentaire qui a frappé les pays en développement. La Commission a tenu ses promesses en veillant à ce que l'aide apportée aux pays en difficulté ait un impact élevé. Nous touchons actuellement plus de 50 millions de personnes, notamment de nombreux petits agriculteurs, et nous en toucherons de plus en plus.», a déclaré M. Andris Piebalgs, commissaire responsable du développement.

Face à la forte hausse des prix alimentaires mondiaux en 2008, l'UE a instauré, en décembre de cette même année, une Facilité alimentaire d'1 milliard €, se dotant ainsi d'un instrument lui permettant d'apporter une réponse rapide à l'insécurité alimentaire dans 50 pays en développement.

Résultats concrets sur le terrain

Les actions sur le terrain ont débuté en 2009 et commencent à porter leurs fruit dans bon nombre des 50 pays cibles.

Au Pakistan, les récoltes ont diminué au cours des deux dernières années en raison de l'envolée du coût des semences et des engrais, alors que les prix des denrées alimentaires augmentaient à la suite de la sécheresse. Cette année, les agriculteurs ont réussi à briser cette spirale descendante grâce à un projet conjoint de l'UE, du PAM et de la FAO mis en œuvre au titre de la Facilité alimentaire. Plutôt que s'endetter, 23 000 agriculteurs pakistanais ont reçu du PAM 400 kg de blé qui devraient leur permettre de tenir pendant la période de soudure précédant la récolte.

Au Niger, l'UE et l'UNICEF se sont associées en 2009 dans le cadre de la Facilité alimentaire pour traiter, dans des centres nutritionnels thérapeutiques, 65 000 enfants de moins de cinq ans souffrant de malnutrition grave.

Au Guatemala, la Facilité alimentaire a permis à 14 000 familles de petits agriculteurs de recevoir de l'engrais.

Un engagement efficace s'inscrivant sur le long terme

La Commission européenne a déjà engagé 97 % des fonds disponibles au titre de la Facilité et s'apprête à engager les fonds restants. La dernière décision de financement, portant sur un montant total de 145,3 millions €, a été adoptée en avril 2010.

C'est l'utilisation des circuits de financement existants et l'excellente coopération avec l'ensemble des agences et gouvernements concernés qui ont rendu possible cette mise en œuvre rapide de la Facilité. Le rôle directeur joué par la Commission européenne a été un facteur essentiel pour assurer une collaboration fructueuse entre les organisations internationales partenaires sans qu'il ait été nécessaire d'imposer de nouvelles charges administratives ou de créer de nouveaux fonds fiduciaires verticaux.

Bourse aux projets

Un appel à propositions a été lancé en 2009 dans le cadre de la Facilité alimentaire. En raison du nombre élevé de candidatures, la Commission européenne a publié une brochure qui présente les 84 meilleurs projets prêts à être mis en œuvre afin de faciliter l'appariement entre investisseurs et promoteurs de projets. Avec cette bourse aux projets, la Commission européenne entend améliorer le rapport coût‑efficacité, la cohérence et la coordination conformément au programme d'Accra relatif à l'efficacité de l'aide en donnant accès à des projets prêts à être financés.

Contexte

La Facilité alimentaire d'1 milliard € de l'UE fournit des fonds en vue d'améliorer l'accès aux intrants agricoles, de mettre en œuvre des programmes de type «filet de sécurité» s'adressant aux populations les plus vulnérables et de soutenir le microcrédit, les investissements, les équipements, les infrastructures et la formation.

L'essentiel des fonds sont acheminés par l'intermédiaire des organisations internationales membres de l'équipe spéciale de haut niveau sur la crise mondiale de la sécurité alimentaire mise en place par les Nations unies.

Pour de plus amples informations sur la Facilité alimentaire de l'UE, voir:

la nouvelle brochure intitulée «La facilité alimentaire – une réponse rapide de l'Union européenne»:

http://ec.europa.eu/europeaid/infopoint/publications/europeaid/documents/184a_foodfacility_fr.pdf

le clip vidéo sur la Facilité alimentaire:

http://www.dailymotion.com/video/xdlh9c_eu-food-facility-en_news

Pour de plus amples informations sur les politiques et les stratégies de la CE concernant la sécurité alimentaire, voir:

http://ec.europa.eu/europeaid/how/finance/food-facility_fr.htm

http://ec.europa.eu/europeaid/what/food-security/index_fr.htm

http://ec.europa.eu/development/icenter/repository/COMM_PDF_COM_2010_0127_FR.PDF

Brochure sur la bourse aux projets:

http://ec.europa.eu/europeaid/infopoint/publications/europeaid/documents/185a_foodfacility_auction_floor_en.pdf

IP sur la communication intitulée «Un cadre stratégique de l’UE pour aider les pays en développement à relever les défis liés à la sécurité alimentaire»:

IP/10/404


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website