Chemin de navigation

Left navigation

Additional tools

Les journées du RTE-T permettent de relancer d'importants projets de transport européens

Commission Européenne - IP/10/701   08/06/2010

Autres langues disponibles: EN DE DA ES NL IT SV PT FI EL CS ET HU LT LV MT PL SK SL BG RO

IP/10/701

Bruxelles, le 8 juin 2010

Les journées du RTE-T permettent de relancer d'importants projets de transport européens

Trois grands projets de transport européens, allant des pays baltes à la péninsule ibérique, ont été relancés aujourd'hui par la signature de trois protocoles d'accord. En signant ces documents, sous le contrôle du commissaire européen Siim Kallas et des coordinateurs européens du réseau transeuropéen de transport (RTE-T), les États membres concernés ont démontré leur volonté de réaliser ces travaux le plus rapidement et le plus efficacement possible. Les trois projets en question sont le projet Rail Baltica, qui doit relier l'Estonie à la Pologne, les lignes à grande vitesse reliant la France, l'Espagne et le Portugal et l'axe ferroviaire clé est-ouest Lyon–Turin–Trieste–Ljubljana–Budapest.

Siim Kallas, vice-président de la Commission européenne chargé des transports, a déclaré: «La mise en œuvre et l'exploitation effectives des projets prioritaires du RTE-T sont essentielles pour renforcer la liberté de circulation des Européens, la cohésion territoriale de l'Union et le marché intérieur. Pour préserver et multiplier ces retombées favorables, nous devrons continuer d'accorder une priorité élevée à ces projets et confirmer la coordination entre les États membres et la Commission par des déclarations officielles. En signant aujourd'hui ces actes importants, nous montrons notre engagement en faveur de ces projets essentiels du RTE-T, qui s'étendent des pays baltes à la péninsule ibérique.»

Les trois protocoles d'accord ont été signés par les représentants des ministres des transports des États membres concernés et ont été approuvés par Siim Kallas, vice-président de la Commission, et les trois coordinateurs européens du RTE-T.

  • Le projet prioritaire n° 3 — Axe ferroviaire à grande vitesse du sud-ouest de l’Europe — est vital pour relier enfin le réseau ibérique au reste de l'Europe, et pallier ainsi un manque que la différence de gabarit et les obstacles naturels ont longtemps empêché de combler. L'acte a été signé par José Blanco Lopez pour l'Espagne, Antonio Mendonça pour le Portugal, Dominique Bussereau pour la France, Siim Kallas et le coordinateur européen Carlo Secchi.

  • Le projet prioritaire n° 6Axe ferroviaire Lyon–Trieste–Divača/Koper–Divača–Ljubljana–Budapest–frontière ukrainienne — représente un lien est–ouest essentiel pour l'intégration européenne après l'élargissement de 2004. L'acte a été signé par Dominique Bussereau pour la France, Altero Matteoli pour l'Italie, Patrick Vlačič pour la Slovénie, Tamás Fellegi pour la Hongrie, Siim Kallas et le coordinateur européen Laurens Jan Brinkhorst.

  • Le projet prioritaire n° 27 — Rail Baltica — permettra non seulement de rapprocher les États baltes entre eux, mais également d'améliorer les liaisons avec l'Europe centrale et la Scandinavie. L'acte a été signé par Cezary Grabarczyk pour la Pologne, Arūnas Štaras pour la Lituanie, Aivita Lublina-Golmane pour la Lettonie, Eero Pärgmäe pour l'Estonie, Mikael Nyberg pour la Finlande, Siim Kallas et le coordinateur européen Pavel Telička.

Pour de plus amples informations sur les projets prioritaires du RTE-T:

http://ec.europa.eu/transport/infrastructure/index_en.htm


Side Bar

Mon compte

Gérez vos recherches et notifications par email


Aidez-nous à améliorer ce site