Chemin de navigation

Left navigation

Additional tools

IP/10/624

Bruxelles, le 27 mai 2010

Journée mondiale sans tabac 2010: la Commission réaffirme son engagement à lutter contre le tabagisme

À la veille de la Journée mondiale sans tabac 2010 (lundi 31 mai), la Commission européenne dévoile les résultats d’une enquête Eurobaromètre dont il ressort qu’une vaste majorité de citoyens de l’Union européenne sont en faveur de mesures antitabac plus strictes. Ainsi par exemple, trois Européens sur quatre se disent favorables à la présence d’avertissements illustrés relatifs à la santé sur les emballages de produits du tabac et à l’interdiction de fumer dans les restaurants. L’étude révèle cependant aussi que pratiquement un tiers des Européens fument toujours, malgré le fait que le tabac tue un fumeur sur deux. La Commission prévoit de lancer prochainement une consultation ouverte en vue de réviser la directive de 2001 sur les produits du tabac et intensifie ses efforts de lutte antitabac dans toute l’Union européenne.

M. John Dalli, commissaire européen chargé de la santé et de la politique des consommateurs, a déclaré ce qui suit: «Le tabac tue chaque année 650 000 Européens; une réduction de la consommation de tabac permettrait de sauver de nombreuses vies. Je suis particulièrement préoccupé par le taux de fumeurs parmi les jeunes: l’Europe ne peut rester les bras croisés et laisser les générations futures détruire leur santé en fumant!»

Le commissaire a encore déclaré: «Je suis déterminé à faire tout ce qui est en mon pouvoir pour réduire la consommation de tabac en Europe grâce à la révision prochaine de la législation en vigueur sur les produits du tabac, et à envisager des mesures en faveur d’une réglementation claire et efficace qui protège la santé des Européens

La directive sur les produits du tabac en quelques mots

La directive (2001/37/CE) date de 2001. Elle fixe notamment les teneurs maximales en nicotine et en goudron dans les cigarettes, oblige les producteurs à imprimer des avertissements écrits relatifs à la santé sur les paquets de cigarettes et à déclarer les ingrédients utilisés dans les produits du tabac, et elle interdit le recours à des termes tels que «léger».

La Commission est actuellement en train de réviser cette directive, afin de relever le niveau de protection de la santé et de l’adapter à l’évolution récente en ce qui concerne tant les ingrédients que les législations nationales, par exemple en informant mieux les consommateurs et en rendant les produits du tabac moins attrayants, notamment pour les jeunes. La Commission prévoit de présenter une proposition de directive révisée au second semestre de 2011.

Environnements sans tabac

Dans le prolongement de la recommandation du Conseil de novembre 2009 sur les environnements sans tabac, la Commission européenne soutient avec vigueur les efforts déployés par les États membres pour atteindre l’objectif d’une «Europe sans tabac d’ici 2012». Elle encourage ainsi tous les États membres à protéger leurs citoyens contre l’exposition à la fumée du tabac dans les lieux publics fermés, les lieux de travail et les transports en commun, et à réduire l’exposition des enfants au tabagisme passif (l’adoption et la mise en œuvre de dispositions législatives sur l’interdiction de fumer dans certains lieux demeure une compétence des États membres).

Qu’en pensent les citoyens?

L’enquête Eurobaromètre montre que les citoyens européens sont partisans de mesures antitabac plus strictes. La population est largement en faveur d’avertissements illustrés relatifs à la santé sur les emballages de produits du tabac (75 % de personnes favorables), bien que quatre États membres seulement y recourent pour l’instant. L’adhésion est également forte en ce qui concerne l’interdiction d’agents aromatisants qui rendent les produits du tabac plus appétissants (61 %) et l’interdiction de la publicité dans les points de vente (63 %).

Une autre étude de la Commission publiée aujourd’hui établit clairement que les avertissements relatifs à la santé sur les emballages de produits du tabac sont efficaces. Ils font mieux connaître les conséquences de l’usage du tabac sur la santé et contribuent à un changement de mentalité et de comportement par rapport à la consommation de tabac.

Campagne HELP: nouveaux spots télévisés

La Commission a subventionné la création et la diffusion de deux nouveaux spots télévisés s’adressant aux jeunes, en particulier aux jeunes femmes. Les spots seront diffusés dans toute l’Europe sur plus de 130 chaînes de télévision à partir du 31 mai 2010.

Contexte

Le tabac est la première cause de décès évitable dans l’Union européenne. Il est responsable d’environ 650 000 décès prématurés dans l’UE chaque année.

Pour réduire la consommation de tabac dans toute l’Union européenne, la Commission poursuit une politique globale de lutte antitabac. Un large éventail de mécanismes, d’activités et d’initiatives, dont des mesures législatives antitabac et des actions de prévention et de sevrage, contribuent à la poursuite et au renforcement de la lutte antitabac.

Voir également:

MEMO/10/219

MEMO/10/220

Pour de plus amples informations:

Fiche technique sur la lutte antitabac dans l’Union européenne:

http://ec.europa.eu/health/archive/ph_information/documents/tobacco_control_fr.pdf


Side Bar

Mon compte

Gérez vos recherches et notifications par email


Aidez-nous à améliorer ce site