Navigation path

Left navigation

Additional tools

La protection civile européenne poursuit ses efforts en Haïti alors que la première équipe de coordination passe le relais à une nouvelle équipe

European Commission - IP/10/61   27/01/2010

Other available languages: EN DE DA ES NL IT SV PT FI EL CS ET HU LT LV MT PL SK SL BG RO

IP/10/61

Bruxelles, le 27 janvier 2010

La protection civile européenne poursuit ses efforts en Haïti alors que la première équipe de coordination passe le relais à une nouvelle équipe

Alors que se poursuivent les opérations d'aide engagées à la suite du séisme dévastateur qui a frappé Haïti le 12 janvier, le mécanisme européen de protection civile coordonne actuellement l'aide de 24 États membres. Une partie de la capacité de réaction rapide européenne financée par l'UE est utilisée pour la première fois dans une situation d'urgence, afin d'apporter de l'eau douce et des soins médicaux. Une nouvelle équipe de protection civile de l'UE est arrivée à Haïti le week‑end dernier pour prendre le relais de la première équipe qui avait commencé à coordonner les opérations sur place 36 heures après le séisme.

Stavros Dimas, membre de la Commission européenne chargé de la protection civile, a déclaré à ce propos: «La réponse de l'UE à la terrible tragédie qui a secoué Haïti a été rapide et efficace. Notre équipe de protection civile sur le terrain effectue un travail remarquable dans des conditions difficiles. Une période très dure attend la population haïtienne: une grande partie des blessés devront recevoir des traitements supplémentaires et les personnes déplacées ont encore besoin de nourriture et d'abris. En collaboration avec nos collègues de l'aide humanitaire et sous la direction de la vice‑présidente de la Commission, Mme Ashton, nous allons continuer à aider les Haïtiens à faire face aux conséquences de cette catastrophe dramatique.»

Réaction rapide de l'UE

En plus de coordonner l'assistance européenne, le mécanisme de protection civile de l'UE contribue aussi directement à l'effort d'aide. Une partie de la capacité de réaction rapide européenne financée par l'UE est utilisée pour la première fois dans une situation d'urgence. Un module de purification de l'eau conçu par la France et envoyé à l'initiative de la Commission est désormais opérationnel à Port‑au‑Prince et fournit 20 000 litres d'eau par jour. Un poste médical avancé doté de structures chirurgicales fabriqué par l'Italie a été installé à côté d'un hôpital pédiatrique à Port‑au‑Prince; il traite une cinquantaine de patients par jour, qui nécessitent, pour la quasi‑totalité, des opérations chirurgicales lourdes en raison des graves traumatismes subis. En outre, le montant de l'aide financière de l'UE accordée ou demandée pour l'acheminement de l'aide à Haïti s'élève désormais à plus de 3 millions €.

Une équipe de sept personnes sur le terrain

La première équipe de protection civile de l'UE est rentrée à Bruxelles le mercredi 27 janvier, après avoir passé pratiquement deux semaines en Haïti, et est remplacée par une nouvelle équipe d'experts venus d'Italie, du Danemark, de France, de Suède, des Pays‑Bas et deux officiers de liaison du centre de suivi et d'information (MIC, Monitoring and Information Centre) de la Commission. La nouvelle équipe coopère étroitement avec les Nations unies pour recenser d'autres besoins en matière de protection civile et assurer la coordination de l'assistance fournie par l'intermédiaire du mécanisme de protection civile de l'Union européenne. L'équipe de protection civile est également en contact régulier avec les experts humanitaires de la DG ECHO. Lundi dernier, l'équipe a rencontré le président haïtien, René Préval, et le premier ministre, Jean‑Max Bellerive, pour examiner les besoins urgents tels que l'hébergement et la nourriture.

Le mécanisme de protection civile de l'UE

Ce mécanisme, auquel participent trente et un pays (UE-27 plus la Croatie, l'Islande, le Liechtenstein et la Norvège), facilite la coopération en matière de réponse aux catastrophes. Dans le cadre de ce mécanisme, les ressources sont mises en commun et peuvent être mobilisées pour venir en aide aux pays frappés par des catastrophes partout dans le monde. Une fois déclenché, le mécanisme assure la coordination des interventions d'aide à l'intérieur et à l'extérieur de l'Union européenne. La Commission européenne coordonne ces activités par l'intermédiaire du centre de suivi et d'information situé à Bruxelles.

Depuis sa création en 2001, le mécanisme a été activé lors de plusieurs catastrophes survenues dans le monde entier, parmi lesquelles l'ouragan Katrina aux États-Unis en 2005, le séisme de 2008 en Chine et les incendies de forêts qui ont ravagé le sud de l'Europe en 2009.

En ce qui concerne la catastrophe de Haïti, 24 pays européens (Autriche, Belgique, Bulgarie, Danemark, Estonie, Finlande, France, Allemagne, Grèce, Hongrie, Islande, Irlande, Italie, Luxembourg, Malte, Pays‑Bas, Norvège, Pologne, Portugal, Slovaquie, Slovénie, Espagne, Suède et Royaume-Uni) ont fourni une assistance dans le cadre du mécanisme de protection civile de l'UE en envoyant notamment des équipes de recherches et de sauvetage en milieu urbain, des équipes et des fournitures médicales, des abris, des unités d'assainissement de l'eau et des produits d'hygiène.

Action préparatoire concernant une capacité de réaction rapide de l'UE

Le Parlement européen et le Conseil ont alloué 15 millions € en faveur d'une action préparatoire concernant une capacité de réaction rapide de l'UE. Cette capacité de réaction rapide vise à répondre immédiatement aux besoins urgents découlant de catastroph es majeures. Elle se compose de modules de protection civile spécialisés pour des interventions de protection civile européennes. En garantissant que les ressources et équipements essentiels sont prêts à être mis en œuvre, l'action préparatoire vise à faire en sorte que l'Europe soit, collectivement, mieux préparée aux catastrophes majeures. Les premières unités créées dans le cadre de l'action préparatoire sont désormais prêtes à être déployées; le projet pilote de 2009 relatif à une réserve tactique de l'UE de lutte contre les incendies de forêt faisait également partie de ce programme.

Pour en savoir plus, voir:

http://ec.europa.eu/environment/civil/haiti_2010_news.htm

Pour de plus amples informations sur la capacité de réaction rapide, voir:

http://ec.europa.eu/environment/civil/prote/prep_action2008.htm


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website