Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE

IP/10/601

Bruxelles, le 21 mai 2010

Mesures européennes pour limiter les perturbations causées par les cendres volcaniques

Les orientations publiées aujourd'hui permettront de limiter les fermetures d'aéroport, sans enfreindre les normes de sécurité, au cas où des cendres volcaniques atteindraient l'Europe. C'est le résultat d'un mois d'étroite collaboration entre la Commission européenne, Eurocontrol et l'AESA (Agence européenne de la sécurité aérienne) d'une part, et les compagnies aériennes, les autorités de régulation et les constructeurs aéronautiques d'autre part. L'approche améliorée donnera aux États membres davantage de souplesse pour décider comment gérer leur espace aérien et permettra de limiter les perturbations du trafic mais en garantissant un niveau de sécurité maximal. De plus, la Commission et Eurocontrol ont décidé de créer une Cellule européenne de coordination de l'aviation en cas de crise (CECAC) pour pouvoir réagir rapidement à toute crise paneuropéenne qui, à l'avenir, affecterait sérieusement le trafic aérien.

Siim Kallas, vice-président de la Commission chargé des transports, a déclaré: «C'est un grand pas en avant pour limiter l'impact d'une catastrophe naturelle qui a touché les compagnies aériennes et leurs passagers. Cette crise a mis en évidence la nécessité d'une action coordonnée au niveau européen, et c'est ce type d'initiatives qui nous permettra de trouver une solution durable pour la surmonter.»

Comment s'applique l'approche améliorée

L'approche affinée implique que l'AESA publie une recommandation de sécurité (bulletin d'information de sécurité) en fonction de zones d'espace aérien définies par Eurocontrol. Les zones portent le nom de la couleur utilisée pour les représenter sur les cartes établies par le VAAC (Volcanic Ash Advisory Centre), à savoir:

  • Une zone blanche où les opérations de vol sont normales;

  • Une zone rouge («zone de procédures renforcées (b)») dans laquelle on peut trouver des cendres volcaniques mais où l'AESA estime que les vols sont possibles;

  • Une zone grise («zone de procédures renforcées (a)») dans laquelle l'AESA recommande deux approches d'autorisation des vols à certaines conditions;

  • Une zone noire («aucun vol») dans laquelle l'AESA recommande d'interdire les vols parce que les concentrations de cendres prévues dépassent les seuils de tolérance des fabricants de moteurs.

La principale évolution tient au niveau plus élevé de détail pour déterminer la zone de procédures renforcées, d'où la création de la zone grise. Cela laissera aux États membres davantage de souplesse pour décider comment gérer leur espace aérien et permettra de limiter les perturbations du trafic mais en garantissant la sécurité.

Le VAAC, situé à Londres, publiera des cartes à intervalles de six heures. Eurocontrol mettra ces cartes, et toutes leurs mises à jour, à disposition sur son portail CFMU NOP:

https://www.cfmu.eurocontrol.int/PUBPORTAL/gateway/spec/index.html

Les États membres publieront l'approche adoptée dans leur zone de responsabilité et les prestataires de services de navigation aérienne géreront les restrictions d'espace aérien en coordination avec l'organisme central de gestion des courants de trafic aérien (CFMU).

Comment fonctionne la CECAC

La CECAC aura pour rôle principal de faciliter la gestion des situations de crise touchant l'aviation dans la région européenne (CEAC) et sera mobilisée lorsque des circonstances étrangères à l'environnement normal d'exploitation se présentent (par exemple, une éruption volcanique).


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website