Chemin de navigation

Left navigation

Additional tools

IP/10/556

Bruxelles, le 11 mai 2010

Enquête ‑ Le programme de l’UE Jeunesse en action renforce les compétences linguistiques et améliore les perspectives d’emploi

Selon une enquête menée récemment par la Commission européenne, 95 % des jeunes ayant participé à des projets soutenus par le programme de l’Union européenne Jeunesse en action estiment que leurs compétences linguistiques s’en sont trouvées améliorées et 66 % que cette expérience a aussi accru leurs chances de trouver un emploi. 60 % d’entre eux ont voté lors des élections de 2009 pour le Parlement européen, alors que la moyenne chez les jeunes européens s’établit à 29 %.

L’enquête dont les principaux résultats sont présentés ici a été réalisée début 2010 auprès de 4 550 jeunes gens, animateurs socio-éducatifs et organisations de jeunesse. Elle montre les retombées positives pour les participants du financement par l’UE de projets destinés à la jeunesse. L’enquête a été effectuée dans l’ensemble des États membres et s’est intéressée aux jeunes participant à des projets présentant un caractère transnational. L’exercice est appelé à devenir régulier dans le cadre de l’évaluation par la Commission de l’impact du programme Jeunesse en action.

Principaux résultats de l’enquête

Parmi les jeunes participants:

  • 95 % considèrent qu’ils ont appris à améliorer leur communication avec des personnes parlant une autre langue que la leur;

  • 86 % considèrent qu’ils ont perfectionné leurs aptitudes à aider leur communauté ou la société à progresser;

  • 77 % ont appris à mieux discerner les opportunités propices à leur développement personnel ou professionnel;

  • 92 % déclarent que les projets les ont rendus plus ouverts au caractère multiculturel de l’Europe;

  • 66 % sont convaincus d’avoir de meilleures perspectives d’emploi après avoir pris part à ce projet.

Parmi les animateurs socio-éducatifs:

  • 95 % des personnes interrogées envisagent d’accorder désormais davantage d’attention à la dimension internationale de leur travail;

  • 88 % considèrent qu’ils ont acquis des compétences et des connaissances qu’il ne leur aurait pas été possible d’acquérir dans le cadre de projets réalisés au niveau national.

Parmi les organisations de jeunesse:

  • 92 % considèrent que la participation à un projet soutenu par le programme Jeunesse en action a «un peu» ou «beaucoup» renforcé leurs compétences en matière de gestion de projets;

  • 94 % considèrent que leur perception de la diversité culturelle s’en est trouvée «un peu» ou «beaucoup» améliorée.

À la question de savoir s’ils avaient participé à une autre initiative européenne ou internationale depuis la fin de leur projet ou s’ils envisageaient de le faire, 83 % des jeunes participants, 96 % des animateurs socio-éducatifs et 97 % des organisations de jeunesse ont répondu par l’affirmative.

Principaux résultats de l’enquête: détails

Figures and graphics available in PDF and WORD PROCESSED

Réponses des jeunes participants quant à l’impact sur certains comportements

Figures and graphics available in PDF and WORD PROCESSED

Participation aux élections de 2009 pour le Parlement européen

Parmi les jeunes ayant participé à un projet soutenu par le programme Jeunesse en action (source: enquête Jeunesse en action)

60 %

Parmi l’ensemble de la population de l’UE (source: Parlement européen1)

43 %

Parmi la population de l’UE âgée de 18 à 24 ans (source: Parlement européen)

29 %

Les résultats de l’enquête confirment l’efficacité du programme Jeunesse en action, du point de vue des bénéficiaires eux-mêmes, en ce qui concerne ses deux principaux objectifs: offrir aux jeunes des possibilités d’acquérir de nouvelles compétences dans un cadre d’apprentissage non formel et les encourager à s’engager activement dans la société. Avec un budget annuel total d’environ 140 millions d’euros, le programme Jeunesse en action (2007-2013) soutient chaque année plus de 7 000 projets auxquels participent plus de 130 000 personnes. Une attention particulière est accordée aux jeunes défavorisés. Le programme soutient un large éventail d’activités incluant les échanges de jeunes, le service volontaire transnational ou encore la formation et la mise en réseau des animateurs socio-éducatifs.

Pour en savoir plus

Vous trouverez à l’adresse suivante le rapport complet de l’enquête, ainsi que des informations relatives au programme Jeunesse en action:

http://ec.europa.eu/youth/index_fr.htm

1 :

http://www.europarl.europa.eu/pdf/eurobarometre/post_electoral/EB71.3-FocusonAge-FR.pdf


Side Bar

Mon compte

Gérez vos recherches et notifications par email


Aidez-nous à améliorer ce site