Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE

IP/10/465

Bruxelles, le 26 avril 2010

Le président Barroso se rend en visite en Chine du 29 avril au 1er mai

Ce mercredi 29 avril, M. José Manuel Barroso, président de la Commission européenne, se rendra en visite en Chine pour la première fois depuis le début de la nouvelle Commission, prolongeant ainsi les liens d'étroite coopération établis au cours des 5 dernières années. Il se rendra d'abord à Beijing et ensuite à Shanghai pour la cérémonie d'ouverture de l'Exposition universelle de Shanghai 2010.

À Beijing, le président Barroso conduira une délégation de haut niveau qui comprendra les commissaires Catherine Ashton (vice‑présidente et haute représentante de l'Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité), Neelie Kroes (vice‑présidente, stratégie numérique), Androulla Vassiliou (éducation, culture, multilinguisme et jeunesse), Karel De Gucht (commerce), Günther Oettinger (énergie) et Connie Hedegaard (action pour le climat).

Cette visite visera essentiellement à élargir les perspectives pour les relations bilatérales dans le nouveau cadre établi par le traité de Lisbonne. Les membres de la délégation européenne s'entretiendront avec leurs homologues chinois lors d'une réunion présidée, pour la partie chinoise, par M. Wen Jiabao, premier ministre du Conseil des affaires d'État de la République populaire de Chine.

Le président Barroso a déclaré: «Je me réjouis de la réunion qui aura lieu entre la Commission européenne et les dirigeants chinois. Il s'agira de notre troisième réunion de travail depuis 2008, ce qui témoigne des liens étroits de coopération qui nous unissent. Nous saisirons l'occasion de donner un élan positif aux 35 ans de nos relations et nous ouvrirons de nouvelles perspectives pour les 5 prochaines années. L'UE et la Chine sont des acteurs importants dans le monde et il est essentiel que nous œuvrions ensemble pour résoudre des défis communs. La participation de l'UE à l'Exposition universelle de Shanghai 2010 témoigne aussi de notre intention de forger des liens plus étroits avec la Chine au niveau des relations entre les personnes.»

La réunion portera essentiellement sur les questions bilatérales, notamment les perspectives des relations UE‑Chine au cours des 5 prochaines années, ainsi que les grands défis mondiaux tels que la crise économique et financière, le changement climatique et les questions internationales de sécurité.

L'inauguration à Beijing du Centre des énergies propres Europe‑Chine le vendredi 30 avril constituera un exemple concret du bon déroulement de notre coopération bilatérale.

Concernant la problématique du changement climatique, la commissaire en charge de l'action pour le climat, Connie Hedegaard, rencontrera des responsables qui participent aux négociations internationales sur le climat, en particulier M. Xie Zhenhua, vice-président de la commission nationale pour le développement et la réforme.

La visite du président Barroso en Chine sera aussi marquée par sa participation à la cérémonie d'ouverture de l'Exposition universelle de Shanghai 2010 et par l'inauguration du pavillon de l'UE le samedi 1er mai. À cette occasion, le président Barroso rencontrera le président de la République populaire de Chine, M. Hu Jintao.

Historique

En avril 2008, le président Barroso a conduit pour la première fois un groupe de commissaires de l'Union européenne à Beijing où ils ont rencontré les dirigeants chinois. En janvier 2009, le premier ministre Wen Jiabao, accompagné d'un groupe de ministres, se sont en retour rendus en visite à Bruxelles.

Les relations de l'UE avec la Chine ont été établies en 1975 et sont régies par l'accord de commerce et de coopération UE‑Chine de 1985. En 2007, afin de mettre celui-ci en adéquation avec l'approfondissement et l'élargissement du partenariat stratégique qui avait entre-temps vu le jour, des négociations ont commencé pour passer à un accord de partenariat et de coopération. Les principaux objectifs stratégiques de l'UE concernant la Chine comprennent l'élargissement et l'approfondissement du dialogue avec ce pays sur les défis mondiaux communs et le soutien au passage de la Chine vers une société ouverte fondée sur l'État de droit et le respect des droits de l'homme.


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website