Navigation path

Left navigation

Additional tools

Inauguration de l’Année européenne 2010 – Halte à la pauvreté!

European Commission - IP/10/36   20/01/2010

Other available languages: EN DE DA ES NL IT SV PT FI EL CS ET HU LT LV MT PL SK SL BG RO

IP/10/36

Bruxelles, le 20 janvier 2010

Inauguration de l’Année européenne 2010 – Halte à la pauvreté!

La Commission européenne et la présidence espagnole de l’Union européenne inaugureront demain, à Madrid, l’Année européenne de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale (2010), à l’occasion d’une cérémonie d’ouverture en présence du président de la Commission européenne, M. José Manuel Durão Barroso, et du Premier ministre espagnol, M. José Luis Rodríguez Zapatero. Tout au long de 2010, cette campagne placera la lutte contre la pauvreté, qui touche directement un Européen sur six, au centre des préoccupations dans toute l’Union, sous le slogan «Halte à la pauvreté!».

Le président de la Commission, M.  José Manuel Durão Barroso, a déclaré à cette occasion: «La lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale fait partie intégrante des solutions de sortie de crise. Ce sont trop souvent les personnes vulnérables qui finissent par être les plus durement touchées par les effets d’une récession. C’est pourquoi l’Année européenne 2010 doit être mise à profit pour sensibiliser tout un chacun à cette problématique et donner un élan décisif à l’édification d’une société favorisant l’inclusion, objectif situé au cœur même de la future stratégie UE 2020 que j’ai proposée.»

M. Vladimír Špidla, commissaire chargé de l’emploi, des affaires sociales et de l’égalité des chances, a déclaré quant à lui: «En Europe, une personne sur six se bat au quotidien pour joindre les deux bouts, mais la pauvreté peut frapper n’importe lequel d’entre nous, voire la société dans son ensemble. Alors que la plupart des moyens de lutte contre la pauvreté sont nationaux, trois quarts des Européens attendent aussi de l’Union européenne qu’elle intervienne. L’Année européenne permet de faire de cette problématique la priorité absolue, pour que l’Europe tout entière puisse unir ses forces dans la lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale.»

Près de 80 millions d’Européens (soit 17 % de la population de l’Union) vivent actuellement sous le seuil de pauvreté, un constat alarmant auquel l’opinion publique est très sensible, selon une récente enquête Eurobaromètre sur les attitudes vis-à-vis de la pauvreté (voir également IP/09/1585 ). La grande majorité des Européens (73 %) considèrent que la pauvreté est un problème très répandu dans leur pays, et ils sont 89 % à souhaiter que leur gouvernement prenne des mesures d’urgence pour y remédier. Si la majorité des citoyens estiment que ces mesures relèvent avant tout de la responsabilité de leur gouvernement, ils sont 74 % à attendre aussi de l’Union européenne qu’elle joue un rôle important.

L’Année européenne 2010 doit permettre de sensibiliser davantage tant les acteurs clés (les pouvoirs publics et les partenaires sociaux notamment) que les citoyens aux causes et aux conséquences de la pauvreté en Europe, de les mobiliser afin de lutter contre la pauvreté, d’encourager l’intégration et l’inclusion sociales et d’inciter les décideurs à s’engager fermement à prendre des mesures à l’échelle de l’Union européenne et des États membres pour combattre la pauvreté et l’exclusion sociale.

Les activités menées dans le contexte de l’Année européenne seront en grande partie décentralisées, chacun des 29 pays participants (les 27 États membres de l’Union ainsi que la Norvège et l’Islande) disposant de son propre programme national. Un budget de 17 millions d’euros est prévu pour financer des campagnes de sensibilisation aux niveaux européen et national et, dans les pays, des centaines de projets liés aux différentes priorités nationales.

La campagne de communication prévoit, entre autres, un concours destiné aux journalistes, une initiative dans le domaine artistique et deux «semaines thématiques», en mai et en octobre, toutes deux ponctuées de diverses manifestations nationales aux quatre coins de l’Union. L’Année européenne se refermera le 17 décembre à Bruxelles lors d’une conférence de clôture organisée par la présidence belge de l’Union.

Le site web de la campagne ( http://www.2010againstpoverty.eu ) permet aux partenaires et aux acteurs clés (les organisations de la société civile et les autorités locales et régionales notamment) de se concerter et de mener des initiatives communes. Il mettra également en avant des manifestations organisées dans chacun des pays participants.

Voir également le Memo 10/08

Pour en savoir plus

Année européenne de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale (2010):

http://www.2010againstpoverty.eu

Communiqué de presse video: La pauvreté est toujours une réalité en Europe

http://www.tvlink.org/mediadetails.php?key=a4caf6e35e7b306be79b&title=Poverty+is+still+a+reality+in+Europe&titleleft=Social%20affairs

Enquête Eurobaromètre sur les attitudes vis-à-vis de la pauvreté et de l’exclusion sociale – rapport complet, résumé et fiches par pays):

http://ec.europa.eu/public_opinion/archives/eb_special_fr.htm


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website