Chemin de navigation

Left navigation

Additional tools

Autres langues disponibles: EN DE

IP/10/364

Bruxelles, le 25 mars 2010

Rencontre entre partenaires sociaux européens et représentants de l’UE pour débattre de la sortie de la crise et de la stratégie «Europe 2020»

José Manuel Barroso, président de la Commission européenne, M. Herman Van Rompuy, président du Conseil européen, et M. José Luis Rodriguez Zapatero, Premier ministre espagnol représentant la présidence du Conseil, ont rencontré ce jour les partenaires sociaux européens pour réfléchir aux moyens de sortir l’Europe de la crise économique et financière actuelle. Les débats ont également porté sur la nouvelle stratégie socio-économique intégrée pour les dix années à venir proposée par la Commission: Europe 2020. Ce sommet social tripartie a fait apparaître un large consensus quant à la nécessité de combiner stratégie efficace de sortie de crise et programme ambitieux de réformes structurelles. László Andor, commissaire européen chargé de l’emploi, des affaires sociales et de l’inclusion, ainsi que les représentants des présidences belge et hongroise à venir ont également pris une part active aux discussions.

«Europe 2020 doit être source d’engagement. Je suis convaincu que cette stratégie associe des mesures à court et à long terme pour répondre à la crise et apportera des bénéfices tangibles.» a souligné le président Barroso. Et d’ajouter: «Nous devons tous autant que nous sommes – institutions européennes, États membres, partenaires sociaux, régions, mais aussi autres parties prenantes – nous employer à coopérer de manière optimale pour construire notre avenir commun: une économie intelligente, durable et inclusive caractérisée par des taux élevés d’emploi.»

S’adressant aux représentants des travailleurs et des employeurs, M. László Andor, commissaire chargé de l’emploi, des affaires sociales et de l’inclusion a déclaré: «Avec 23 millions d’Européens sans emploi – 7 millions de plus qu'avant la crise – nous devons rallier les acteurs les plus proches du monde du travail à notre lutte contre le chômage et l’exclusion sociale. L’entrée en vigueur du traité de Lisbonne y contribuera en consacrant le rôle important que jouent les partenaires sociaux et le sommet social tripartie et en renforçant encore nos partenariats.» Et d’insister: «Si nous voulons assurer une gouvernance rigoureuse et une plus grande appropriation, il est impératif que travailleurs et employeurs participent au façonnement d’Europe 2020 et fassent en sorte qu’elle se concrétise sur le terrain.»

Les partenaires sociaux européens (CES, BUSINESSEUROPE, CEEP et UEAPME) se sont exprimés sur la nécessité de mettre en place une stratégie de sortie bien définie combinant judicieusement des mesures à court et à long terme. Ils ont demandé à être pleinement associés à la mise en œuvre de la stratégie «Europe 2020» et travaillent à une contribution conjointe à cette intitiave.

Contexte:

Le sommet social tripartite se tient au moins une fois par an, avant le Conseil européen de printemps, pour permettre un échange de vues entre les partenaires sociaux, la Commission européenne ainsi que les Premiers ministres et les ministres chargés de l’emploi de la «troïka» (laquelle se compose de l’État qui assure la présidence du Conseil européen et des deux États qui lui succéderont immédiatement). L’ordre du jour du sommet est toujours étroitement calqué sur celui du Conseil européen de printemps.

Pour de plus amples informations:

Europe 2020: http://ec.europa.eu/eu2020/index_fr.htm

Dialogue social européen:

http://ec.europa.eu/social/main.jsp?catId=329&langId=fr


Side Bar

Mon compte

Gérez vos recherches et notifications par email


Aidez-nous à améliorer ce site