Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE

IP/10/351

Bruxelles, le 24 mars 2010

Efficacité énergétique et énergies renouvelables: les villes et les régions peuvent investir un milliard d’euros via la Commission européenne et le BEI

La Commission européenne et la Banque européenne d’investissement (BEI) s’attendent à ce qu’en 2010, le mécanisme européen d'assistance à l'échelle locale dans le domaine de l'énergie (ELENA) lancé en décembre permette d’investir plus d’un milliard d’euros dans des projets pour l’efficacité énergétique et les énergies renouvelables. Un premier accord sera signé en avril avec la province de Barcelone, cet accord a été annoncé lors du lancement de la semaine européenne de l'énergie durable qui s'est déroulée à Bruxelles. La BEI est actuellement en discussions approfondies avec 16 autres villes ou régions au sujet de leurs plans d’investissement en faveur d’une plus grande efficacité énergétique et du développement des énergies renouvelables.

M. Günther Oettinger, commissaire européen chargé de l'énergie, a déclaré: «Cet exemple nous montre de quelle manière une idée présentée l’année dernière lors de la cérémonie de la Convention des maires est devenue une réalité et a un impact réel. ELENA offre aux villes et aux régions la possibilité d’être épaulées dans la mise en œuvre de plans d’action pour l’énergie durable qui créent des emplois et, dans le même temps, d’aider l’Europe tout entière à atteindre ses objectifs climatiques. Vu la forte participation des villes et des régions, nous avons l’intention de doubler les fonds disponibles pour ELENA pour qu’ils atteignent 30 millions d'euros.»

M. Philippe Maystadt, président de la BEI, a quant à lui déclaré: «ELENA montre de quelle façon un budget limité peut être démultiplié grâce aux prêts de la BEI afin de soutenir les objectifs de la politique européenne. La forte participation a prouvé que les villes et les régions sont réellement intéressées par ce type d’assistance. Dans les mois à venir, nous souhaitons travailler avec la Commission sur des outils de financements novateurs similaires afin d'accompagner la stratégie 2020 de l'UE.»

Les zones urbaines absorbent environ 70 % de l'énergie consommée dans l'Union européenne, mais une grande partie du potentiel d'investissement dans l'énergie durable demeure inutilisée. ELENA est conçu pour aider les villes et les régions à utiliser ce potentiel, en apportant une assistance technique afin de structurer et de mettre en œuvre les projets le plus efficacement possible de manière à attirer des financements de banques locales ou d’autres sources, comme la BEI. L'assistance technique est financée par le programme «Énergie intelligente – Europe II» (EIE).

Plus de 200 villes et régions ont déjà demandé des informations concrètes sur le programme. À lui seul, le projet de Barcelone, dont le montant s’élève à 500 millions d’euros, devrait permettre d’économiser chaque année 280 gigawattheures d’énergie et de réduire les émissions de CO2 de 170 000 à 200 000 tonnes par an. Quatre autres projets seront bientôt mis sur pied, pour lesquels plus de 500 millions d'euros d’investissement devraient être débloqués sur les 12 prochains mois.

L'assistance technique, qui bénéficie du soutien d’ELENA, peut être fournie à une autorité locale ou régionale ou à un autre organisme public ou groupement d'organismes publics des pays participant au programme EIE et qui possèdent une stratégie pour réduire leurs émissions de CO2. Les programmes d'investissement soutenus par ce mécanisme contribueront à la réalisation de l'objectif des 20/20/20. Des informations complètes sur les conditions de financement et une brochure explicative sont disponibles à l'adresse: www.eib.org/elena.


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website