Navigation path

Left navigation

Additional tools

Aide humanitaire en Haïti : la Commission européenne apporte son soutien et dresse une première évaluation des dommages, en chiffres et en cartes

European Commission - IP/10/25   15/01/2010

Other available languages: EN DE ES

IP/10/25

Bruxelles, le 15 janvier 2010

Aide humanitaire en Haïti : la Commission européenne apporte son soutien et dresse une première évaluation des dommages, en chiffres et en cartes

Plus de 4000 édifices ont été détruits ou endommagés dans la ville de Port-au-Prince, en Haïti, par le séisme de magnitude 7 qui a ravagé le pays le 12 janvier 2010. Quelque 2000 bâtiments résidentiels se sont partiellement ou totalement effondrés, et autant de constructions sont gravement endommagées. Un certain nombre d'infrastructures essentielles telles que des bâtiments publics, structures éducatives et hôpitaux sont détruites ou ont subi d'importants dommages. Ce sont là les conclusions préliminaires d'une rapide évaluation des dégâts effectuée par le Centre commun de recherche (CCR) de la Commission européenne, après analyse des images satellite à très haute résolution enregistrées avant et après la catastrophe. L'évaluation rapide des dommages fournit des informations précieuses pour planifier efficacement les secours et l'assistance et pour prévoir les mesures de reconstruction et de redressement à prendre par la suite.

L'analyse des images satellite prises avant et après le séisme conduit aux résultats préliminaires suivants:

Type de bâtiment

Détruit

(bâtiment gravement endommagé, en général effondrement partiel ou total)

Endommagé

(bâtiment partiellement endommagé, sans effondrement de la structure)

Maisons particulières

(généralement constructions résidentielles à 4 façades, comprenant 1 ou 2 étages et hébergeant 1 ou 2 familles)

1118

969

Immeubles à appartements de plus de 2 étages

749

990

Immeubles à appartements de plus de 5 étages

58

48

Industries/Commerces

(bâtiments ayant visiblement une fonction industrielle ou commerciale - par exemple usines, entrepôts)

169

163

Services publics

(bâtiments visiblement affectés à des services publics - par exemple administration publique, bibliothèque, activités culturelles)

11

5

Structures éducatives (écoles, universités)

11

9

Lieux de culte (églises)

2

5

Hôpitaux

3

0

Hôtels

7

3

Routes

3

13

Ponts

0

0

2131

2205

Les dommages recensés dans cette analyse sous-estiment très probablement les dégâts qu'ont réellement subis les bâtiments et les infrastructures sur le terrain, car les images par satellite ne permettent pas de déceler les dégâts des structures internes .

L'analyse laisse à penser que les dommages sont concentrés dans la région métropolitaine de Port-au-Prince, notamment la cité de Carrefour. Dans ce quartier, les habitations endommagées sont concentrées sur des terrains en pente raide. On y observe des glissements de terrain et des pentes instables, source d'inquiétude pour la prochaine période de pluies. Les routes et surtout les ponts apparaissent en grande partie intacts, mais peuvent connaître des perturbations du fait que des décombres provenant des structures détruites se sont accumulés sur le revêtement routier.

Informations générales

Les dégâts à Port-au-Prince ont été évalués en analysant des images satellite à très haute résolution enregistrées avant et après la catastrophe.

Le CCR a aidé les services de la Commission européenne à formuler une réponse coordonnée de l'UE, en émettant des alertes rapides et en fournissant des cartes de situation actualisées. Le système mondial d’alerte et de coordination en cas de catastrophe (GDACS - Global Disaster Alert and Coordination System ), une plateforme internet développée par le CCR et les Nations-Unies, a détecté la première secousse après 18 minutes et envoyé une déclaration d'alerte rouge à 8500 utilisateurs, principalement des organisations d'assistance et de premiers secours.

Sources

Images satellite GeoEye (résolution de 50cm) prises le 13 janvier 2010 après le séisme.

Images satellite Quickbird (résolution de 60-70 cm) prises entre 2006 et 2009 avant le séisme.

Les scientifiques du CCR ont interprété ces informations obtenues par satellite avant et après la catastrophe et ont calculé et classé manuellement les dégâts d'après l'interprétation visuelle des images.

Vous trouverez de plus amples informations sur le site web du CCR:

www.jrc.ec.europa.eu/haiti

ANNEX



Figure 1 . Satellite data based Damage Assessment Port-au-Prince, 13 January 2010



Figure 2 . Detailed Satellite data based Damage Assessment for central Port-au-Prince, 13 January 2010


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website