Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE ES IT

IP/10/251

Bru xelles, le 9 mars 2010

Le tourisme: optimisme pour la saison 2010

Selon la nouvelle enquête Eurobaromètre sur «Le comportement des Européens vis-à-vis du tourisme», environ 80 % des Européens continuent de partir en vacances. Sur les quelque 30 000 citoyens sélectionnés sur une base aléatoire, seulement 20 % étaient quasiment certains de ne pas voyager en 2010, soit nettement moins qu'en 2009 (33 %). Les citoyens de l'UE privilégient de plus en plus les destinations touristiques traditionnelles (57 %) alors que 28 % préfèrent «sortir des sentiers battus» pour se tourner vers des destinations émergentes. Le tourisme est l'une des principales industries de services en Europe puisqu'elle représente 5 % du PIB et 6 % de l'emploi de l'Union.

Le vice-président de la Commission Antonio Tajani, commissaire à l'industrie et à l'entrepreneuriat, a déclaré: «Les résultats de l'enquête 2010 sont encourageants pour l'industrie touristique. Nous devons nous efforcer de développer le tourisme, troisième industrie européenne en termes de PIB et d'emploi. Le traité de Lisbonne nous donne à présent l'occasion d'appréhender ce secteur dans une perspective européenne. Près de 50 % des résidents de l'UE ont déjà décidé qu'ils partiraient en vacances en 2010 et ils sont un peu plus nombreux qu'auparavant à penser qu'ils peuvent se le permettre» .

L 'enquête a permis de dégager les principales conclusions suivantes:

  • L a tendance reste à la découverte de l'Europe et du pays d’origine: cette fois encore, en 2010, 50 % des Européens prévoient de passer leurs vacances dans leur propre pays ou dans un autre pays de l'Union.

  • Des Européens plus confiants dans leur capacité à financer leurs vacances: environ la moitié des citoyens de l'Union projetant des vacances en 2010 ont estimé avoir des moyens suffisants (46 %), soit cinq points de pourcentage de plus qu'en 2009. Cependant, comme en 2009, 10 % ont reconnu avoir de graves problèmes financiers susceptibles de se répercuter sur leurs projets de vacances.

  • Les voyages restent prisés: près des deux tiers (65 %) des citoyens de l'UE ont effectué un voyage d'agrément en 2009. Voyager est particulièrement apprécié des Norvégiens (84 %), des Finlandais (83 %), des Néerlandais (79 %) et des Irlandais (78 %).

  • « L'attrait local» est cité comme la première raison du choix de la destination (32 %), suivi du «patrimoine culturel» (25 %) et des «possibilités de divertissement» (16 %).

  • La quête de «repos et de détente» est la principale motivation (citée par 37 %) pour partir en vacances. Sont ensuite mentionnés «soleil et plage» (19 %) et «visite à des amis ou à de la famille» (17 %).

  • Organiser soi- même son voyage: le nombre de personnes qui organisent elles-mêmes leur voyage a augmenté en 2009 pour atteindre 58 %; les pourcentages les plus importants reviennent aux pays candidats Croatie et Turquie avec respectivement (83 %) et (82 %).

  • Les destinations favorites sont l’Espagne, choisie par 10,4 %, qui était déjà la destination la plus prisée en 2008 et 2009 et qui arrive également en tête dans les projets pour 2010. Elle est suivie de près par la France (9,9 %) et l'Italie (9,2 %). Toutefois 17 % des résidents de l'UE ayant l'intention de partir en vacances en 2010 n'ont pas encore choisi leur destination.

En février 20 10, plus de 30 000 citoyens âgés de 15 ans et plus, sélectionnés sur une base aléatoire, ont été interrogés dans les 27 États membres de l’UE ainsi qu'en Norvège, en Islande, en Croatie, en Turquie et dans l'ancienne République yougoslave de Macédoine. C’est la troisième fois d'affilée que la Commission procède à une enquête d’aussi grande envergure. Ses résultats, présentés de manière analytique par pays et groupe démographique, constituent une mine d'informations pour tous les acteurs du tourisme.

La Commission a l'intention de réaliser ce type d'enquête une fois par an afin de suivre les tendances à court et moyen terme en matière de voyages et de tourisme chez les Européens. Ces enquêtes permettront aux acteurs du tourisme des pays observés de réagir aux évolutions de la demande touristique et constitueront à ce titre un outil précieux pour la politique du tourisme.

Cliquer ici pour consulter le rapport complet sur l'enquête Eurobaromètre

http://ec.europa.eu/enterprise/sectors/tourism/index_fr.htm


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website