Chemin de navigation

Left navigation

Additional tools

Autres langues disponibles: EN DE PT

IP/10/230

Bruxelles, le 4 mars 2010

Le commissaire Hahn en visite à Madère pour exprimer la solidarité de l'UE envers les victimes des graves intempéries

MEMO/10/59

Johannes Hahn, commissaire européen à la politique régionale, sera à Madère les 6 et 7 mars pour constater sur place l'ampleur des dégâts provoqués par les inondations qui ont touché l'île portugaise le 20 février dernier. Il fera le point sur les dommages subis et discutera de l'importance de l'aide de l'UE avec le président du gouvernement régional de Madère, Alberto João Jardim. Cette visite fait suite à la réunion du 26 février à Bruges entre le commissaire et le ministre portugais de l'intérieur, M. Rui Pereira.

À propos de cette visite , M. Hahn a déclaré: «Nous ignorons encore l'étendue exacte de cette tragédie, mais nous savons qu'il y a eu de nombreux morts et que beaucoup de personnes sont en situation de détresse. Mes pensées vont aux victimes et à leurs familles. La Commission mettra tout en œuvre pour porter assistance à Madère grâce au Fonds de solidarité de l'Union européenne, ainsi que par l'intermédiaire des fonds structurels et du Fonds de cohésion. Notre objectif est de contribuer au rétablissement de conditions de vie normales dans les plus brefs délais, notamment en assurant l'accès à l'eau courante, en réparant les ponts et les routes et en permettant la reprise des activités des entreprises.»

Les inondations et coulées de boue provoquées par des pluies torrentielles le 20 février dernier ont emporté des ponts, barré des routes et isolé des parties de l'île du monde extérieur. Les autorités locales estiment le nombre de victimes à 40 morts au moins, 80 blessés, 18 disparus et 600 sans-abris.

L'aide du Fonds de solidarité de l'Union européenne

Les autorités portugaises ont dix semaines, soit jusqu'au 1 er mai, pour soumettre à la Commission une demande d'assistance du Fonds de solidarité de l'Union européenne. Elles sont actuellement occupées à préparer cette demande avec l'aide de la Commission. À ce stade, il n'est pas encore possible d'avancer une estimation des sommes qui pourraient être mises à leur disposition.

La Commission statuera le plus rapidement possible sur la recevabilité de la demande au regard des critères applicables aux demandes d'aide du Fonds de solidarité. En cas d'acceptation de la demande, elle proposera un montant à allouer. Pour obtenir la libération des fonds, la Commission devra ensuite demander au Parlement européen et aux États membres d'adopter un budget rectificatif à intégrer dans le budget de l'UE.

L'aide de l'UE peut être utilisée pour financer les mesures les plus urgentes: mise à disposition de logements provisoires pour les victimes, réparation des infrastructures indispensables et déblayage des terrains et villages dévastés. Les mesures à prendre seront définies conjointement par la Commission et les autorités portugaises avant le versement des aides, qui ne sont pas destinées à l'indemnisation des dégâts occasionnés aux propriétés privées.

Autres sources d'aide disponibles

Le programme régional de Madère (doté de 320 millions d'euros au titre du FEDER, le Fonds européen de développement régional, pour la période 2007-2013) peut constituer une autre source de financement. Madère peut en outre obtenir 143 millions d'euros du Fonds de cohésion par le biais du programme national portugais " Valorisation du territoire ". Des mesures spécifiques peuvent être prises dans le cadre de ces deux programmes pour faire face à cette catastrophe ainsi que pour la reconstruction à long terme.

Les autorités portugaises disposent d'une certaine marge de manœuvre et ont également la possibilité de transférer des fonds de leurs autres programmes. Pour la période 2007-2013, le pays s'est ainsi vu allouer un total de 21,5 milliards d'euros au titre du Fonds de cohésion, répartis entre 14 programmes.

Note aux éditeurs

Créé en 2002, le Fonds de solidarité de l’Union européenne (FSUE) accorde des aides d’urgence aux États membres et aux pays candidats à l'adhésion à l'UE, frappés par des catastrophes naturelles majeures. Son budget annuel s'élève à un milliard d'euros.

Depuis 2002, la Commission a reçu 69 demandes d’intervention du Fonds dont 33 ont conduit à l’octroi d’une aide financière s’élevant à plus de 2,15 milliards d’euros. Le Portugal a déjà reçu une aide de 48,5 millions d'euros du FSUE à la suite des incendies de forêt de l'été 2003.

Mad ère bénéficie d'un soutien renforcé (financement complémentaire) dans le cadre de la politique de cohésion, car elle est l'une des sept «régions ultrapériphériques» de l'UE dotées d'un statut particulier reconnu par le traité UE tenant compte de leur situation géographique spécifique et de leur insularité.

Pour en savoir plus :

http://ec.europa.eu/regional_policy/funds/solidar/solid_fr.htm

http://ec.europa.eu/regional_policy/themes/outermost/


Side Bar

Mon compte

Gérez vos recherches et notifications par email


Aidez-nous à améliorer ce site