Navigation path

Left navigation

Additional tools

Un nouveau site internet pour contribuer à la lutte contre la traite des êtres humains

European Commission - IP/10/1763   21/12/2010

Other available languages: EN DE

IP/10/1763

Bruxelles, le 21 décembre 2010

Un nouveau site internet pour contribuer à la lutte contre la traite des êtres humains

La commissaire européenne chargée des affaires intérieures, Mme Cecilia Malmström, a lancé aujourd’hui un nouveau site internet consacré à la lutte contre la traite des êtres humains. L’inauguration a donné lieu à une conférence de presse conjointe avec la coordonnatrice européenne de la lutte contre la traite des êtres humains, Mme Myria Vassiliadou, qui vient d’être nommée par la Commission.

La commissaire Malmström a déclaré: «La lutte contre la traite des êtres humains est l’une de mes priorités absolues. J’espère que le site internet que nous lançons aujourd’hui jouera un rôle important dans cette mission, en aidant les professionnels, en informant le public et en garantissant qu’un soutien soit apporté aux victimes de cette pratique barbare. Nous sommes très satisfaits du vote positif du Parlement européen, la semaine dernière: nous avons ainsi franchi une nouvelle étape sur la voie d’une harmonisation accrue de la législation à travers toute l’UE. La nomination récente de Mme Vassiliadou au poste de coordonnatrice européenne de la lutte contre la traite des êtres humains permettra de renforcer encore les actions que nous menons dans ce domaine.»

Mme Vassiliadou a également salué cette initiative: «En ma nouvelle qualité de coordonnatrice européenne de la lutte contre la traite des êtres humains, je ferai de mon mieux pour garantir la cohérence et l’efficacité des politiques menées et des efforts déployés par celles et ceux qui luttent activement contre ce fléau dans l’UE. J’espère que ce site internet aidera à sensibiliser les citoyens à la traite des êtres humains tout en contribuant à la coopération et à la compréhension mutuelle entre les services répressifs, les autorités nationales et les autres acteurs.»

Ce site internet devrait devenir un guichet unique au niveau de l’UE pour les professionnels et les citoyens désireux d’en apprendre davantage sur la traite des êtres humains et la manière dont ce problème est géré au sein de l’UE. L’on y trouvera notamment des pages de renseignements nationaux de tous les États membres de l’UE contenant des informations sur la législation, les plans d’action, la coordination, la prévention, l’assistance et l’aide aux victimes, les procédures d’enquête et de poursuite, et la coordination internationale.

Contexte

Le 14 décembre dernier, le Parlement européen a approuvé une proposition de directive sur la traite des êtres humains, présentée par la Commission en mars 2010. Cette directive obligera les États membres de l’UE à agir sur trois fronts: les poursuites à l’encontre des responsables de la traite des êtres humains, la protection des victimes et la prévention des infractions. Une fois que le texte aura été officiellement adopté par le Conseil, les États membres auront deux ans maximum pour se conformer aux nouvelles règles qui remplaceront la législation actuelle de l’UE, qui date de 2002 (décision-cadre 2002/629/JAI). Cette directive s’appliquera à tous les États membres de l’UE à l’exception du Danemark et du Royaume‑Uni.

Le même jour, la Commission a nommé Mme Myria Vassiliadou au poste de coordonnatrice européenne de la lutte contre la traite des êtres humains. Mme Vassiliadou jouera un rôle central dans la coordination des politiques menées par l’UE en la matière (IP/10/1715).

Pour de plus amples informations:

Page d’accueil du site de Mme Malmström, commissaire chargée des affaires intérieures:

http://ec.europa.eu/commission_2010-2014/malmstrom/welcome/default_fr.htm

Site internet de l’UE consacré à la lutte contre la traite des êtres humains:

http://ec.europa.eu/anti-trafficking


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website