Navigation path

Left navigation

Additional tools

IP/10/1729

Bruxelles, le 16 décembre 2010

L’Union européenne place la lutte contre la pauvreté au cœur de sa stratégie pour l’emploi et la croissance

Plus de 80 millions de citoyens européens sont encore menacés de pauvreté et un quart d’entre eux sont des enfants. Cette situation a été exacerbée par la crise économique, qui a fragilisé davantage encore les groupes vulnérables. Alors que 2010, proclamée «Année européenne de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale», touche à sa fin, l’Union européenne doit continuer à redoubler d'efforts sur cette question cruciale pour la décennie qui s'ouvre. Pour assurer une croissance durable et inclusive, il est essentiel d’intégrer les catégories vulnérables au cœur de nos sociétés et de nos marchés du travail. La réduction de la pauvreté constitue un moteur de cette croissance future. À l’initiative de la Commission européenne, les dirigeants européens ont déjà défini, et ce pour la première fois, un objectif chiffré visant à sortir au moins 20 millions de personnes de la pauvreté et de l’exclusion sociale à l’horizon 2020. La communication d'aujourd'hui, intitulée «Une plateforme contre la pauvreté et l’exclusion sociale», propose des moyens d'aider les États membres à passer la vitesse supérieure dans la lutte contre l’exclusion. Les États doivent à présent définir des objectifs ambitieux à leur propre niveau et rendre compte annuellement des progrès accomplis. La Commission soutiendra ces efforts, notamment par une mobilisation des financements européens et des politiques touchant, entre autres, à la protection sociale, à l’emploi et à l’éducation. Elle encouragera également les nouveaux partenariats et les nouveaux moyens de lutte contre la pauvreté à travers l’innovation sociale afin d’expérimenter de nouveaux concepts d’action.

S’adressant aux journalistes lors du lancement de la nouvelle initiative, László Andor, commissaire européen à l’emploi, aux affaires sociales et à l’inclusion s’est exprimé en ces termes: «La lutte contre la pauvreté est à la fois un devoir moral et une nécessité économique. Avec des millions de personnes vivant encore en marge de la société, nous gaspillons nos ressources humaines. Une attention particulière doit être accordée aux enfants, aux jeunes, aux migrants, aux personnes âgées et aux autres groupes vulnérables. Et d’ajouter: «Je suis convaincu que cette initiative phare contribuera à la réalisation de l’objectif fixé au niveau européen, en servant de tremplin à des solutions innovantes et économiquement rationnelles dans la lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale.»

En tant qu’une des sept initiatives phare de la stratégie Europe 2020, la Plateforme contre la pauvreté et l’exclusion sociale définit des mesures destinées à soutenir à tous les niveaux les efforts entrepris pour remplir l’objectif européen de réduction de la pauvreté. Elle entretient des liens de complémentarité et d’étroite interdépendance avec les autres initiatives phare, qui sont axées sur l'amélioration de l'emploi, de l'éducation et des compétences.

La communication d’aujourd’hui traite à la fois des défis auxquels l’Europe se trouve actuellement confrontée dans sa lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale, et du caractère évolutif de la pauvreté. Elle affirme également la nécessité d’agir contre la pauvreté dans toute la panoplie des politiques menées, par exemple en évitant la transmission intergénérationnelle de la pauvreté et en s’attaquant à la pauvreté des enfants, en utilisant l’emploi comme moyen de sortir de la pauvreté grâce à des stratégies d’inclusion active et enfin en redoublant d’efforts pour l’intégration sociale et économique de groupes minoritaires tels que les Roms.

Les États membres doivent jouer un rôle moteur dans le combat contre l'exclusion sociale et la pauvreté. Ils rendront compte de leurs initiatives dans le cadre des rapports nationaux sur la stratégie Europe 2020, décrivant la contribution qu’ils auront ainsi apportée à la croissance et à l’emploi. La Commission évaluera ces actions et établira les meilleures pratiques.

La plateforme propose notamment les actions clés suivantes:

  • Favoriser l’innovation en matière de politique sociale. Il s’agit d’encourager l’innovation afin de développer des solutions intelligentes pour l'Europe d’après la crise, notamment dans la perspective d’une protection sociale plus efficace et efficiente. Cela signifie favoriser l’innovation basée sur des données concrètes en matière de politique sociale, en recourant à des méthodes fondées sur l’expérience pour tester et évaluer les nouvelles politiques (par exemple, l'expérimentation de différentes méthodes d’octroi ou de gestion de prestations existantes destinées à des groupes spécifiques).

  • Au niveau européen. Faire le meilleur usage de l'ensemble des fonds européens, notamment du Fonds social européen, afin de soutenir les objectifs d'inclusion sociale et proposer que la politique sociale soit établie comme une priorité pour les financements européens futurs. Le nouvel instrument de microfinancement, qui sera opérationnel début 2011, vise à aider les groupes vulnérables à accéder au crédit pour créer leurs propres entreprises.

  • Améliorer l’efficacité de la protection sociale et des services sociaux et leur adéquation aux besoins sociaux. En 2011, la Commission publiera un livre blanc sur la sécurité, l’adéquation et la viabilité des retraites. Des mesures liées à la qualité des services sociaux, aux inégalités en matière de santé et à l’exclusion face au logement sont également prévues, et 2012 sera l’Année européenne du vieillissement actif.

  • Associer un éventail de partenaires beaucoup plus large à la lutte contre l’exclusion. La Commission définira des lignes directrices volontaires sur la participation des parties prenantes à la définition, la conception et la mise en œuvre d'actions à mener aux niveaux national, régional et local pour la réduction de la pauvreté.

Pour de plus amples informations

La communication «Un plateforme européenne contre la pauvreté et l’exclusion sociale» peut être consultée à l'adresse:

http://ec.europa.eu/social/BlobServlet?docId=6393&langId=en

«Plateforme européenne contre la pauvreté et l’exclusion sociale»: résumé pour les citoyens:

http://ec.europa.eu/social/BlobServlet?docId=6394&langId=en

Enquête Eurobaromètre sur la pauvreté et l’exclusion sociale:

http://ec.europa.eu/public_opinion/archives/eb_special_359_340_en.htm#355

Voir également: MEMO/10/687


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website