Navigation path

Left navigation

Additional tools

IP/10/1667

Bruxelles, le 6 décembre 2010

Santé des abeilles: une communication de la Commission expose les mesures supplémentaires à prendre dans l’Union

Les abeilles saines jouent un rôle important dans la production de miel et la pollinisation des plantes, telles que les arbres fruitiers. Ces dernières années, plusieurs pays ont constaté un accroissement de la mortalité des abeilles. Afin de mieux comprendre les raisons pour lesquelles la mortalité des abeilles est élevée partout dans le monde, la Commission européenne a présenté aujourd’hui ses idées quant aux mesures spécifiques à prendre. Les études scientifiques menées jusqu’à présent n’ont pu déterminer ni les causes exactes ni l’ampleur précise du problème. La Commission a lancé un certain nombre d’initiatives pour répondre aux enjeux du secteur de l’apiculture et a déjà prévu d’autres actions. L’apiculture est une activité largement répandue dans l’Union européenne. Sur les quelque 700 000 apiculteurs de l’Union, la plupart ne sont pas des professionnels. La communication adoptée aujourd’hui accompagnera les efforts visant à trouver des solutions au problème.

Le commissaire à la santé et à la politique des consommateurs, M. Dalli, a déclaré: «La protection de la santé des abeilles revêt une grande importance dans l’Union. Il convient que celle-ci renforce le cadre en place, en s’inspirant du principe qui préside à notre stratégie de santé animale "Mieux vaut prévenir que guérir", et qu’elle aide les États membres et les apiculteurs dans leurs efforts d’amélioration durable de la santé des abeilles». Et de conclure: «La communication adoptée aujourd’hui nourrira la réflexion entre toutes les parties intéressées sur la santé des abeilles et pourrait ouvrir la voie à davantage d’actions de la part de l’Union.»

Lutter contre la mortalité des abeilles

Dans sa communication, la Commission clarifie les principales questions liées à la santé des abeilles et présente les initiatives qu’elle a lancées en la matière ainsi que les actions qu’elle a déjà entreprises. Les actions suivantes, que la Commission a engagées, achevées ou prévues, permettront de mieux comprendre la mortalité des abeilles et, partant, les différentes mesures qui pourront être nécessaires:

  • désignation d’un laboratoire de référence de l’Union européenne chargé de la santé des abeilles (ANSES - Sophia Antipolis - France),

  • mise en place d’un programme de surveillance pilote destiné à évaluer l’ampleur de la mortalité des abeilles,

  • réexamen des règles de police sanitaire de l’Union s’appliquant aux abeilles, en particulier les éléments essentiels tels que les définitions générales et les principes relatifs aux mesures de prévention des maladies et aux mouvements,

  • utilisation plus fréquente des documents d’orientation pour résoudre des problèmes pour lesquels la législation au niveau de l’Union ne serait pas appropriée,

  • mise sur pied d’une formation sur la santé des abeilles dispensée aux fonctionnaires nationaux dans le cadre de l’initiative «Une meilleure formation pour des denrées alimentaires plus saines»,

  • prise en compte de la disponibilité limitée des médicaments vétérinaires destinés aux abeilles à l’occasion du réexamen de la législation de l’Union relative aux médicaments vétérinaires,

  • autorisation de pesticides à l’échelon de l’Union uniquement s’ils sont sans danger pour les abeilles,

  • protection des abeilles grâce à la lutte contre la diminution de la biodiversité,

  • augmentation de près de 25 % de la contribution de l’Union au financement des programmes nationaux d’apiculture sur la période allant de 2011 à 2013,

  • réalisation de projets de recherche axés sur la santé des abeilles et le déclin des pollinisateurs sauvages et domestiques, dont les colonies d’abeilles en Europe,

  • renforcement de la coopération avec les organisations internationales (par exemple l’organisation mondiale de la santé animale – OIE).

Étapes suivantes

La communication devrait servir de base à d’autres discussions avec le Parlement européen, le Conseil ainsi que les autorités des États membres et les parties prenantes. Elle devrait également contribuer à cibler les actions supplémentaires susceptibles d’être requises à l’échelon de l’Union.

Une plus grande harmonisation des mesures de l’Union fondée sur la proportionnalité et la subsidiarité sera déterminante en la matière. Les mesures pourraient aussi englober des initiatives non législatives visant à promouvoir chez les apiculteurs un sens plus aigu de leur responsabilité et une meilleure connaissance des maladies des abeilles.

Le problème

La santé des abeilles est affectée par plusieurs agents pathogènes (bactéries, virus, parasites, etc.). On connaît relativement mal le lien de causalité entre les maladies des abeilles et l’augmentation de la mortalité ou encore l’interaction entre les agents pathogènes et d’autres facteurs et les conséquences néfastes de cette interaction sur la santé des abeilles.

Parmi les autres facteurs ayant une influence sur la santé des abeilles, on mentionnera les pratiques d’apiculture, la disponibilité limitée des traitements médicaux et l’environnement lui-même. L’utilisation de pesticides dans l’agriculture, le changement climatique, le manque de nourriture et la disparition de l’habitat font partie des facteurs environnementaux négatifs.

Le secteur comprend de nombreux types d’apiculture (professionnelle ou récréative, ruchers fixes ou mobiles, transhumance). La santé des abeilles et la technologie sont très différentes par comparaison à d’autres animaux, comme le bétail ou la volaille, car les abeilles vivent en colonies et dépendent étroitement de leur environnement naturel. Les différentes régions (climat, production traditionnelle ou locale) et la répartition des maladies sont également des facteurs qui jouent un rôle dans le domaine de l’apiculture.

Tous ces éléments sont à l’origine de besoins, de stratégies, d’opinions et de pratiques complexes et multiples.

Pour de plus amples informations, veuillez consulter le site suivant:

http://ec.europa.eu/food/animal/liveanimals/bees/index_en.htm


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website