Chemin de navigation

Left navigation

Additional tools

Sommet UE-Russie

Commission Européenne - IP/10/1663   03/12/2010

Autres langues disponibles: EN DE

IP/10/1663

Bruxelles, le 3 décembre 2010

Sommet UE-Russie

Le 26e sommet UE-Russie aura lieu à Bruxelles le 7 décembre 2010. Ce sommet est co-organisé par MM. Herman Van Rompuy, président du Conseil européen, et José Manuel Barroso, président de la Commission européenne. La haute représentante de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, Mme Catherine Ashton, et le commissaire européen au commerce, M. Karel De Gucht, y participeront également. La Russie sera quant à elle représentée par M. Dimitri Medvedev, président de la Fédération de Russie, qui sera accompagné de M. Sergueï Lavrov, ministre des affaires étrangères.

Les discussions devraient porter en priorité sur les défis communs auxquels sont confrontées l’Union européenne et la Russie, comme la situation économique mondiale et le changement climatique. Les relations bilatérales seront passées en revue, et notamment le partenariat pour la modernisation. Plusieurs questions d’actualité régionale et internationale figureront également à l’ordre du jour.

En prélude au sommet UE‑Russie, le président du Conseil européen, M. Herman Van Rompuy, a déclaré:

«Je suis heureux de rencontrer une nouvelle fois le président Medvedev. Ce sommet va nous donner l’occasion de nous entretenir du suivi de la réunion du G‑20 à Séoul et de la reprise économique. Nous aborderons également les avancées réalisées dans nos programmes bilatéraux, et notamment les négociations devant mener à l’adhésion de la Russie à l’OMC, les questions de visas, nos voisins communs et les droits de l’homme.»

Le président de la Commission européenne, M. José Manuel Barroso, a quant à lui déclaré:

«Ce sommet devrait nous permettre d’engranger des résultats positifs dans des domaines essentiels: nous venons de réussir une percée bilatérale en ce qui concerne l’adhésion de la Russie à l’OMC et nous soutenons pleinement les efforts déployés par la Russie pour devenir membre en 2011. Cette adhésion entraînera un renforcement des échanges et des investissements, et contribuera à une croissance économique partagée. Elle devrait également donner un nouvel élan à nos négociations en vue d’un nouvel accord entre l’UE et la Russie. Nous donnerons par ailleurs une nouvelle impulsion à notre partenariat pour la modernisation, qui joue un rôle crucial dans l’appui aux réformes politiques et économiques en Russie.»


Side Bar

Mon compte

Gérez vos recherches et notifications par email


Aidez-nous à améliorer ce site