Navigation path

Left navigation

Additional tools

La Commission européenne soutient la gestion des frontières en Ukraine grâce à une aide de 66 millions d'euros

European Commission - IP/10/1608   26/11/2010

Other available languages: EN DE

IP/10/1608

Bruxelles, le 26 novembre 2010

La Commission européenne soutient la gestion des frontières en Ukraine grâce à une aide de 66 millions d'euros

Ce programme d'assistance aidera le gouvernement ukrainien à élaborer et mettre en œuvre une stratégie de gestion intégrée des frontières. Il est notamment destiné à moderniser les infrastructures frontalières terrestres et maritimes et à renforcer les capacités de contrôle et de surveillance aux frontières. Le temps d'attente aux postes-frontières s'en trouvera réduit, tandis que la coordination des différents services de gestion des frontières sera approfondie. L'aide vise également à améliorer dans une large mesure l'état des installations d’hébergement temporaire des immigrants clandestins.

Štefan Füle, membre de la Commission chargé de l'élargissement et de la politique européenne de voisinage, a déclaré: «Par la décision d'aujourd'hui, nous soutenons les efforts du gouvernement ukrainien pour parvenir à un véritable équilibre entre sécurisation des frontières et facilitation de la circulation légale des biens et des personnes».

Au cours des dix dernières années, le secteur de la gestion des frontières a déjà bénéficié d'un soutien substantiel de l'UE. Ce soutien a consisté pour l'essentiel à fournir des équipements spécialisés pour le contrôle et la surveillance aux frontières, à remettre en état des postes-frontières et à en construire de nouveaux, ainsi qu'à prodiguer des conseils techniques et dispenser des formations dans le contexte de la réforme des institutions.

L'enveloppe de 66 millions a été engagée sur les ressources du budget 2010 de l'UE consacrées à l'instrument européen de voisinage et de partenariat, qui est la principale source de soutien de l'UE aux pays voisins partenaires de l'est et de la Méditerranée. Sa mise en œuvre sera subordonnée à l'accomplissement de progrès dans un certain nombre de domaines, dont la stratégie de développement douanier, l'élaboration d'une gestion coordonnée des frontières et des mesures de lutte contre la corruption.

Contexte:

La politique européenne de voisinage (PEV) a été mise en place en 2004 dans le but d'étendre la zone de prospérité, de stabilité et de sécurité aux voisins de l'UE. Elle est fondée sur la coopération avec ces voisins et s'appuie sur un engagement mutuel à respecter des valeurs communes.

S'appuyant sur les travaux fructueux déjà menés dans le cadre de la PEV, le partenariat oriental offre à l'Arménie, à l'Azerbaïdjan, au Belarus, à la Géorgie, à la République de Moldavie et à l'Ukraine les perspectives d'une association politique et d'une intégration économique avec l'UE.

Pour de plus amples informations:

- sur l'aide de l’UE à l'Ukraine, voir:

http://ec.europa.eu/europeaid/where/neighbourhood/country-cooperation/ukraine/ukraine_fr.htm

- sur les relations extérieures entre l’UE et l'Ukraine, voir:

http://eeas.europa.eu/ukraine/index_fr.htm

- sur la politique européenne de voisinage (PEV), voir:

http://ec.europa.eu/world/enp/index_fr.htm

- sur le Partenariat oriental, voir:

http://ec.europa.eu/external_relations/eastern/index_fr.htm


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website