Navigation path

Left navigation

Additional tools

Concentrations: la Commission autorise sous conditions l’acquisition par Unilever des activités «entretien et soins de la personne» de Sara Lee

European Commission - IP/10/1514   17/11/2010

Other available languages: EN DE DA ES NL PT

IP/10/1514

Bruxelles, le 17 novembre 2010

Concentrations: la Commission autorise sous conditions l’acquisition par Unilever des activités «entretien et soins de la personne» de Sara Lee

La Commission européenne a approuvé, en vertu du règlement de l’UE sur les concentrations, le projet de rachat des activités «entretien et soins de la personne» de Sara Lee Corp. (États-Unis) par l’entreprise anglo-néerlandaise de biens de consommation Unilever, sous certaines conditions. L’enquête approfondie menée par la Commission a confirmé que cette opération donnerait lieu à des problèmes de concurrence sur certains marchés des déodorants. Pour y remédier, les parties à la concentration ont proposé de céder la marque Sanex, propriété de Sara Lee, et les activités connexes en Europe. Compte tenu de ces engagements, la Commission a conclu que l’opération envisagée n’entraverait pas de manière significative le jeu de la concurrence dans l'Espace économique européen (EEE) ou une partie substantielle de celui-ci. La décision de la Commission est subordonnée au respect intégral des engagements contractés.

M. Joaquín Almunia, vice-président de la Commission chargé de la concurrence, a déclaré à ce sujet: «Nous devions nous assurer que l'opération de concentration n’entraînerait pas de hausse des prix pour les consommateurs. Nous avons finalement pu l’autoriser parce qu’Unilever a proposé une mesure claire et convaincante pour remédier aux problèmes de concurrence que nous prévoyions sur certains marchés des déodorants.»

L’entreprise Unilever distribue un large éventail de biens de consommation de marque. Dans le secteur des soins de la personne, où existaient des chevauchements avec les activités de Sara Lee, elle occupe une position particulièrement forte sur le marché des déodorants avec ses marques phares Axe, Dove et Rexona, présentes dans toute l’Europe. Sara Lee commercialise des déodorants sous la marque Sanex dans plusieurs pays européens. Ses activités dans le secteur des soins de la personne comprennent aussi des marques telles que Radox, Duschdas, Badedas ou Monsavon.

L’enquête approfondie de la Commission a établi que la concentration envisagée donnerait à Unilever une position dominante très forte sur certains marchés des déodorants, en raison du cumul des parts de marché de marques appartenant aux deux parties et actuellement concurrentes (notamment Sanex avec Dove et avec Rexona). La Commission a constaté que l’opération de concentration telle qu'elle a été notifiée initialement poserait des problèmes de concurrence en Belgique, aux Pays-Bas, au Danemark, au Royaume-Uni, en Irlande, en Espagne et au Portugal, où elle éliminerait une force concurrentielle importante et conduirait probablement à des hausses de prix.

Pour apaiser les craintes de la Commission, les parties à la concentration se sont engagées à céder Sanex, une marque de Sara Lee, et les activités connexes en Europe. Il s’agit là d’une mesure corrective claire et réaliste, suffisante pour rétablir la concurrence sur tous les marchés qui préoccupaient la Commission.

Le projet d’acquisition a été notifié à la Commission le 21 avril. Le 31 mai, cette dernière avait ouvert une enquête approfondie, craignant que cette opération ne nuise aux consommateurs en donnant à l’entreprise née de la concentration un trop grand pouvoir sur plusieurs marchés de produits (voir IP/10/640).

La version non confidentielle de la décision sera publiée à l'adresse suivante:

http://ec.europa.eu/competition/elojade/isef/case_details.cfm?proc_code=2_M_5658


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website