Navigation path

Left navigation

Additional tools

Le Fonds européen d’ajustement à la mondialisation interviendra à hauteur de 114 250 euros pour aider 189 anciens travailleurs du secteur de la construction navale en Pologne

European Commission - IP/10/1469   05/11/2010

Other available languages: EN DE PL

IP/10/1469

Bruxelles, le 5 novembre 2010

Le Fonds européen d’ajustement à la mondialisation interviendra à hauteur de 114 250 euros pour aider 189 anciens travailleurs du secteur de la construction navale en Pologne

La Commission européenne a approuvé une demande d’intervention du Fonds européen d’ajustement à la mondialisation (FEM) introduite par la Pologne. L'enveloppe de 114 250 euros sollicitée par les autorités polonaises a pour but d'aider 189 travailleurs de la construction navale à retrouver un emploi, à la suite de leur licenciement par l’entreprise H.Cegielski-Poznań et quatre de ses fournisseurs. La Commission va à présent soumettre des propositions au Parlement européen et au Conseil afin d'obtenir les ressources budgétaires nécessaires.

«Il est peu probable que la société H.Cegielski-Poznań et les autres entreprises concernées par cette demande d’intervention du FEM reviennent à un niveau de production normal au sortir de la crise. En effet, la construction navale devrait se déplacer vers des zones à bas coût, principalement en Asie, dont la part de marché a considérablement augmenté ces dernières années», a déclaré M. László Andor, commissaire européen à l'emploi, aux affaires sociales et à l'inclusion. Et d'ajouter: «Les travailleurs licenciés auront probablement du mal à trouver de nouvelles perspectives et nombreux sont ceux qui devront se diriger vers d'autres secteurs. Je suis certain que l'aide et les formations dont ils bénéficieront grâce au FEM faciliteront leur retour à l’emploi.»

La demande polonaise concerne 658 licenciements survenus dans l’entreprise H.Cegielski-Poznań et chez quatre de ses fournisseurs. Cette entreprise est le seul fabricant polonais de moteurs marins, et sa production est étroitement liée à la santé du secteur européen de la construction navale, notamment en Allemagne et au Danemark.

Ces licenciements sont une conséquence de la crise économique et financière, qui a modifié les facteurs et perspectives d’évolution du marché de la construction navale. Selon la Communauté des associations européennes de chantiers navals (CESA), une combinaison de facteurs a entraîné un fléchissement de la demande de navires puis, vers fin 2008-début 2009, le nombre de nouvelles commandes est devenu quasi nul. En outre, quelque 10 % des commandes devraient être annulées et la livraison de plusieurs navires en commande va être reportée.

Fin mars 2009, les travailleurs licenciés par H.Cegielski-Poznań et ses fournisseurs représentaient 3,8 % des personnes inscrites au chômage dans la ville et le district (powiat) de Poznań (le territoire concerné). Dans le même temps, le nombre d’offres d’emploi sur le marché du travail de la ville et du district de Poznań et, partant, la probabilité pour les travailleurs licenciés de retrouver un emploi ont diminué, lesquelles offres d’emploi émanaient essentiellement de secteurs comme le commerce, les services financiers, les services de protection des biens, le bâtiment et les travaux publics, et les services.

Compte tenu de la faible probabilité que les anciens travailleurs de l'entreprise H.Cegielski-Poznań et de ses fournisseurs retrouvent un emploi correspondant à leurs qualifications (principalement dans les domaines de la métallurgie, de la construction mécanique et des activités connexes), le dispositif financé par le FEM met l’accent sur l’aide en faveur de la reconversion. Il englobe également des mesures d'aide à l’emploi indépendant et des allocations de formation.

L’aide financière du FEM vise les 189 travailleurs qui devraient avoir le plus de difficultés à réintégrer le marché de l'emploi. Le coût total du dispositif est estimé à 175 770 euros; sur ce montant, l’aide demandée à l’Union européenne au titre du FEM s’élève à 114 250 euros.

Contexte

Depuis le début des activités du FEM en janvier 2007, 65 demandes d’intervention ont été présentées, pour un montant total de quelque 373,6 millions d’euros, qui ont profité à plus de 70 000 travailleurs. Les secteurs qui ont fait l’objet de demandes sont les suivants: l’automobile (France, Espagne, Portugal, Autriche, Allemagne et Suède), le textile (Italie, Malte, Lituanie, Portugal, Espagne et Belgique), la téléphonie mobile (Finlande et Allemagne), l’électroménager (Italie), l’informatique et les produits électroniques (Irlande et Portugal), l’industrie mécanique et électronique (Danemark et Allemagne), la réparation et l’entretien d’avions et d’engins spatiaux (Irlande), la cristallerie (Irlande), la céramique et les pierres naturelles (Espagne), la construction (Pays-Bas, Irlande et Lituanie), la charpenterie et la menuiserie (Espagne), les équipements électriques (Lituanie), le secteur de l’édition et de l’impression (Pays-Bas), l’ameublement (Lituanie), le commerce de détail (République tchèque et Espagne) et le commerce de gros (Pays-Bas). Les rapports finaux établis au sujet des précédentes interventions du FEM montrent qu’elles ont efficacement aidé les travailleurs à rester sur le marché de l’emploi et à retrouver un travail.

Le FEM a été institué par le Parlement européen et le Conseil à la fin de l’année 2006, sur une proposition initiale du président de la Commission, M. José Manuel Barroso, pour aider les personnes ayant perdu leur emploi en raison des effets de la mondialisation. Ses règles ont été révisées en juin 2009, l’objectif étant de consolider son rôle d’instrument d’intervention rapide. Il fait partie de l’arsenal dont dispose l’Europe pour faire face à la crise économique et financière. La version révisée du règlement régissant le FEM, entrée en vigueur le 2 juillet 2009, s’applique à toutes les demandes reçues depuis le 1er mai 2009.

Pour de plus amples informations:

Site web du FEM: http://ec.europa.eu/egf

Reportages vidéo (VNR):

L’Europe lutte contre la crise: le Fonds européen d’ajustement à la mondialisation redynamisé

http://ec.europa.eu/avservices/video/video_prod_fr.cfm?type=details&prodid=9847&src=1

Relever le défi de la mondialisation – Le Fonds européen d’ajustement à la mondialisation

http://ec.europa.eu/avservices/video/video_prod_fr.cfm?type=detail&prodid=4096&src=4

Pour recevoir gratuitement le bulletin d’information électronique de la Commission européenne sur l’emploi, les affaires sociales et l’égalité des chances, inscrivez-vous sur: http://ec.europa.eu/social/e-newsletter


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website