Navigation path

Left navigation

Additional tools

M. Kallas participe à un sommet sur l'amélioration de la compétitivité de l'industrie aéronautique européenne

European Commission - IP/10/1385   26/10/2010

Other available languages: EN DE NL

IP/10/1385

Bruxelles, le 26 octobre 2010

M. Kallas participe à un sommet sur l'amélioration de la compétitivité de l'industrie aéronautique européenne

M. Siim Kallas, vice-président de la Commission européenne, participe aujourd'hui et demain à un sommet de l'aviation consacré aux défis auxquels l'aviation européenne fait face en matière de compétitivité. Ce sommet, qui a lieu à Bruges, est organisé par la Présidence belge de l'Union européenne.

M. Siim Kallas, vice-président de la Commission européenne chargé des transports, a déclaré: «Le secteur aéronautique européen doit préserver sa compétitivité sur les marchés mondiaux. Les politiques de sûreté, de sécurité et environnementales européennes doivent tenir compte de cet aspect afin de donner les résultats voulus. L'Europe doit également trouver des solutions pour le financement de nouvelles technologies afin de renforcer les bases sur lesquelles repose la compétitivité de ce secteur.»

M. Kallas a félicité la Présidence belge pour l'organisation de ce sommet, où l'accent est mis sur les défis en matière de compétitivité auxquels doit répondre l'industrie aéronautique européenne.

M. Kallas a ajouté: «L'Europe est fermement déterminée à assurer le respect des normes de sécurité les plus strictes, à veiller au bon fonctionnement de systèmes de sûreté adaptés et à favoriser la transition vers une aviation respectueuse de l'environnement. Il faudra pour cela des solutions innovantes afin de financer les investissements qui s'imposent dans les nouvelles technologies, ces technologies étant la clé de la réalisation de ces objectifs.»

Pour les Européens, la liberté de voyager constitue aujourd'hui un acquis, et l'industrie aéronautique est l'un des moteurs de l'économie européenne. L'Europe doit donc encore renforcer la compétitivité de son industrie aéronautique pour répondre aux besoins de l'espace européen unique des transports. Par ailleurs, le bilan de l'aviation européenne en matière de sûreté et de sécurité, quoiqu’excellent, doit encore être amélioré. D'ici à 2012, tous les maillons de la chaîne de la sécurité relèveront d'un ensemble unique et harmonisé de règles européennes. Ces règles permettront de suivre de manière proactive la situation en matière de sécurité. En ce qui concerne la sûreté, une stratégie fondée sur l'analyse des risques, une meilleure utilisation des technologies et la coopération avec les pays tiers permettra de garantir aux Européens une protection maximale tout en réduisant autant que possible les désagréments pour les passagers. Le secteur de l'aviation doit en outre contribuer à la réduction des émissions de gaz à effet de serre. L'accord historique récemment conclu avec l'OACI confirme que l'Europe pourra progresser plus vite que les autres dans le cadre d'un plan d'action global.

L'Europe doit veiller à ce que les investissements, notamment dans le domaine de la modernisation de la gestion du trafic aérien et de la mise en place des structures de gouvernance de SESAR, soient coordonnés et effectués en temps utile. D'une manière générale, il est nécessaire de réaliser des gains d'efficacité qui profitent aux voyageurs et aux entreprises.

Les conclusions du sommet de l'aviation seront présentées aux ministres des transports pour approbation lors du Conseil «Transport» de décembre 2010.

Voir aussi SPEECH/10/596.


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website