Navigation path

Left navigation

Additional tools

Stratégie numérique: une enquête consacrée à l'utilisation d'Internet par les enfants et un concours pour des contenus en ligne de qualité

European Commission - IP/10/1368   22/10/2010

Other available languages: EN DE DA ES NL IT SV PT FI EL CS ET HU LT LV MT PL SK SL BG RO

IP/10/1368

Bruxelles, le 22 octobre 2010

Stratégie numérique: une enquête consacrée à l'utilisation d'Internet par les enfants et un concours pour des contenus en ligne de qualité

Une enquête paneuropéenne rendue publique par la Commission européenne nous apprend que les jeunes Européens utilisent Internet pour la première fois en moyenne à 7 ans et que les 9‑12 ans ne sont qu'un sur trois à penser que le web contient suffisamment de «bonnes choses» adaptées à leur âge. L'enquête révèle également qu'un enfant sur huit a déjà vécu des expériences traumatisantes sur Internet et que nombreux sont ceux qui ne maîtrisent pas encore bien cet outil et éprouvent un sentiment d'insécurité lorsqu'ils naviguent sur le web. Pour contribuer à la résolution de ces problèmes, la Commission a lancé un concours visant à encourager la création de contenus en ligne de qualité pour les enfants. Un internet plus sûr pour les parents et leurs enfants: c'est l'un des objectifs poursuivis par la Commission dans le cadre de la stratégie numérique pour l'Europe (voir IP/10/581, MEMO/10/199 et MEMO/10/200).

Neelie Kroes, vice-présidente de la Commission européenne chargée de la stratégie numérique, a déclaré à ce sujet: «Les enfants utilisent Internet de plus en plus tôt. Nous devons dès lors nous assurer qu'ils ne risquent rien en naviguant sur le web et qu'ils peuvent y trouver des contenus à la fois captivants, sûrs, éducatifs et adaptés à leur âge».

Les enfants se connectent à Internet plus longtemps et plus tôt

D'après les résultats de l'enquête, les enfants utilisent Internet plus tôt qu'auparavant: dès 7 ans en moyenne pour les 9-10 ans (alors que les jeunes aujourd'hui âgés de 15 ou 16 ans n'ont commencé à surfer qu'à 11 ans). Cet âge varie toutefois selon les pays: c'est dans les pays nordiques, en Estonie, aux Pays‑Bas et au Royaume-Uni qu'il est le plus bas; en Autriche, en Grèce, en Italie, au Portugal et en Roumanie qu'il est le plus haut. Un enfant sur deux se connecte tous les jours, pendant une heure et demie en moyenne. Les 15-16 ans sont encore plus assidus, 77 % se connectant chaque jour.

Les enfants utilisent Internet principalement pour effectuer leurs travaux scolaires (84 %), regarder des vidéos (83 %), jouer en ligne (74 %) et discuter via les messageries instantanées (61 %).

Les enfants se connectent à Internet principalement chez eux (85 %), depuis leur chambre pour plus de la moitié des 13-16 ans, ou à l'école (63 %). Si la plupart surfent sur un ordinateur de bureau ou sur un ordinateur portable, un sur trois se connecte désormais avec son téléphone mobile ou un autre dispositif portable.

Internet: les risques diminuent, mais les enfants ne maîtrisent pas encore les règles de sécurité les plus élémentaires

L'enquête indique également que les enfants encourent moins de risques sur Internet qu'auparavant: 5 % des jeunes Européens déclarent avoir été harcelés en ligne (avec un niveau record de 14 % en Estonie et en Roumanie). Toutefois, un enfant sur huit a déjà été perturbé ou choqué par ce qu'il a vu sur le web.

Par ailleurs, l'enquête révèle que, même si les adultes considèrent que les enfants d'aujourd'hui sont des «enfants du numérique», un jeune sur deux ne maîtrise pas encore les règles de sécurité les plus élémentaires (savoir configurer les paramètres de confidentialité ou bloquer les personnes indésirables).

Dans la tranche des 11-16 ans, 30 % des enfants ont déjà manifesté des symptômes de dépendance à Internet, par exemple surfer sans motif particulier, passer moins de temps avec ses amis ou les membres de sa famille, négliger ses devoirs ou se montrer irritable du fait de ne pas pouvoir se connecter. Le programme pour un internet plus sûr de l'Union européenne cofinancera en 2011 un projet destiné à améliorer les connaissances sur ce problème.

Promouvoir un contenu innovant et adapté à l'âge de l'internaute

La Commission européenne et les centres pour un internet plus sûr de 14 pays viennent d'annoncer le lancement d'un concours qui récompensera le meilleur contenu en ligne pour enfants (European Award for Best Children's Online Content). Ce concours est ouvert aux producteurs de contenus en ligne et se subdivise en deux catégories: les 12-17 ans et les adultes. Il vise à encourager la production et la diffusion de contenus en ligne de qualité pour les enfants et les jeunes adultes. Il est organisé dans les 14 pays suivants: l'Allemagne, la Belgique, l'Espagne, la France, la Grèce, la Hongrie, l'Islande, l'Italie, la Lettonie, les Pays-Bas, la Pologne, le Portugal, la République tchèque et la Slovénie. Les lauréats de chacun des concours nationaux se disputeront la récompense européenne, qui sera remise en juin 2011.

Contexte

Plus de 23 000 enfants et l'un de leurs parents ont participé à l'enquête EUKidsOnline dans les pays suivants: Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Chypre, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Italie, Lituanie, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République tchèque, Roumanie, Royaume-Uni, Slovénie, Suède et Turquie. Cette enquête s'inscrit dans le cadre du projet EUKidsOnline II, financé par le programme pour un internet plus sûr et coordonné par la London School of Economics and Political Science.

La Commission a négocié la conclusion d'accords d'autorégulation avec quelques-uns des principaux fournisseurs de services en ligne les plus prisés par les jeunes (réseaux de socialisation, opérateurs de téléphonie mobile) (voir IP/10/144). Dans le cadre de la stratégie numérique européenne, il est envisagé de développer les mesures d'autorégulation concernant la sécurité des enfants sur Internet afin de rendre les nouvelles technologies plus sûres et de renforcer la confiance du public.

En 2009, la Commission européenne a apporté son soutien à une campagne de lutte contre le harcèlement en ligne lancée dans toute l'Union européenne par le réseau des centres de sensibilisation INSAFE (MEMO/09/58). Ce réseau a également mis en place des services d'assistance en ligne destinés aux enfants, parents et enseignants qui souhaitent obtenir un avis personnalisé sur des questions de sécurité telles que le harcèlement sur Internet.

Le texte intégral du rapport est disponible à l'adresse suivante:

www.eukidsonline.net

Pour en savoir plus sur le forum pour un internet plus sûr, voir:

http://ec.europa.eu/information_society/activities/sip/events/forum/index_en.htm

Pour en savoir plus sur le concours, voir:

http://ec.europa.eu/information_society/activities/sip/events/competition/index_en.htm 

Annex

Figures and graphics available in PDF and WORD PROCESSED

Figures and graphics available in PDF and WORD PROCESSED

Figures and graphics available in PDF and WORD PROCESSED

Figures and graphics available in PDF and WORD PROCESSED

Figures and graphics available in PDF and WORD PROCESSED

Figures and graphics available in PDF and WORD PROCESSED


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website