Navigation path

Left navigation

Additional tools

Une étape décisive: le programme de stages de la Commission souffle ses cinquante bougies

European Commission - IP/10/1352   20/10/2010

Other available languages: EN DE DA ES NL IT SV PT FI EL CS ET HU LT LV MT PL SK SL BG RO

IP/10/1352

Bruxelles, le 20 octobre 2010

Une étape décisive: le programme de stages de la Commission souffle ses cinquante bougies

Quel est le point commun entre Mohammed VI du Maroc, Mario Monti, Silvana Koch-Mehrin et Michael Froman, conseiller de Barack Obama pour les affaires économiques? Ils ont tous effectué un stage à la Commission européenne. Plus de 40 000 jeunes diplômés universitaires ont participé au programme de stages de la Commission depuis le lancement de ce dernier, en 1960. Il s'agit du plus ancien programme de ce type, et aussi du plus important au monde, d'après le nombre de stagiaires recrutés annuellement. Pendant cinq mois, les stagiaires collaborent avec les fonctionnaires à plein temps de la Commission à l'exécution d'une large palette de tâches. Certains sont devenus commissaires ou députés européens, d'autres, rois, ou encore, journalistes. La Commission européenne organise aujourd'hui une conférence à Bruxelles pour fêter le 50e anniversaire du programme.

La commissaire européenne à l'éducation, à la culture, au multilinguisme et à la jeunesse, Mme Androulla Vassiliou, a déclaré: «Au fil des ans, les stagiaires ont, par leur dynamisme et leurs connaissances, apporté une précieuse contribution à la Commission. Pour bon nombre d'entre eux, leur passage chez nous a représenté une étape clé pour leur carrière et marqué le début d'un engagement de toute une vie en faveur de l'Union européenne.»

En 1960, première année du programme, les stagiaires étaient trois. En 1983, leur nombre s'élevait à 500 et il atteint aujourd'hui près de 1 200. Au cours du demi-siècle d'existence du programme, l'Italie a été le premier pays d'origine (avec près de 4 500 stagiaires) et Malte, le dernier (50 stagiaires). La Commission a également accueilli quelque 3 500 stagiaires venus de pays tiers. Ces dix dernières années, les stagiaires féminines ont été plus nombreuses que leurs homologues masculins, 70% contre 30%. En 2009, le stagiaire «type» était âgé de 26 ans, parlait plus de quatre langues et possédait près de deux diplômes.

Dix anciens stagiaires de la Commission

Parmi les anciens stagiaires de la Commission figurent:

Dacian Cioloş, commissaire européen à l'agriculture et au développement rural,

le prince Felipe d'Espagne, héritier du trône,

Michael Froman, conseiller adjoint du président des États-Unis, M. Barack Obama, et conseiller adjoint à la sécurité nationale pour les affaires économiques internationales,

Silvana Koch-Mehrin, vice-présidente du Parlement européen et chef de la délégation du FDP (Parti libéral allemand) au Parlement européen,

Manuel Marín, ancien vice-président de la Commission,

le roi Mohammed VI du Maroc,

Mario Monti, ancien commissaire européen au marché intérieur et à la concurrence,

Christine Ockrent, journaliste belge, ancienne chef de la rédaction de l'hebdomadaire L'Express, présentatrice de télévision à France 2 et à France 3,

Odile Quintin, ancienne directrice générale de l'éducation et de la culture à la Commission européenne,

Viviane Reding, vice-présidente de la Commission européenne et commissaire à la justice, aux droits fondamentaux et à la citoyenneté.

Pour marquer ce 50e anniversaire, la Commission organise à Bruxelles, dans le bâtiment Charlemagne, une conférence qui retracera l'historique du programme et qui fera le point sur la situation actuelle et sur l'avenir. Des stagiaires de différentes générations et nationalités apporteront leur témoignage et des représentants des services de la Commission, dont ceux des ressources humaines, présenteront divers exposés. Le Bureau des stages projettera une vidéo sur les atouts sociaux, culturels et professionnels qu'offre le programme.

Devenir stagiaire à la Commission

Le programme de stages s'adresse aux diplômés universitaires du monde entier. Quelque 90% des stagiaires sont originaires de pays membres de l'Union européenne. Avec plus de 14 000 candidatures reçues chaque année pour 1 200 postes à prendre, la concurrence est rude. Deux stages d'une durée de cinq mois chacun sont organisés chaque année; l'un débute le 1er mars, l'autre le 1er octobre. Les candidatures doivent être soumises sept mois avant le début de la période de stage souhaitée via le site Internet du Bureau des stages. Les stagiaires retenus reçoivent une bourse mensuelle d'un montant de 1 067 euros, ainsi que des indemnités de déplacement. Le Bureau des stages gère aussi un programme spécial destiné aux candidats roms (10 stagiaires par an) et aux interprètes chinois (10 stagiaires par an).

Le Bureau des stages est responsable du programme et dispose d'un budget annuel de 7 millions d'euros (2009).

Le programme de stages de la Commission relève de la Direction générale de l'éducation et de la culture. La Commission entend mettre en place une communauté d'anciens stagiaires qui seraient autant d'«ambassadeurs de bonne volonté» chargés de faire rayonner les idées et les valeurs européennes.

Pour en savoir plus:

Bureau des stages de la Commission: http://ec.europa.eu/stages/

Portraits d'anciens stagiaires (1960-2010):

http://www.traineeship-anniversary.eu/en/testimonials

Site Internet sur la conférence: http://www.traineeship-anniversary.eu/.


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website