Navigation path

Left navigation

Additional tools

La Commission veut une formation universitaire de traducteur plus largement répandue

European Commission - IP/10/1314   12/10/2010

Other available languages: EN DE DA ES NL IT SV PT FI EL CS ET HU LT LV MT PL SK SL BG RO

IP/10/1314

Bruxelles, le 12 octobre 2010

La Commission veut une formation universitaire de traducteur plus largement répandue

La Commission européenne a lancé une nouvelle campagne destinée à encourager les universités européennes à proposer plus couramment une formation de qualité aux étudiants désireux d’exercer la profession de traducteur. C’est dans ce contexte que la Commission étoffe son réseau universitaire du «master européen de traduction» (EMT), réseau qu’elle a mis en place l’an dernier pour parer à la pénurie croissante de traducteurs dûment diplômés sur le marché du travail. L’EMT est à la fois un réseau et un label de qualité reconnu; à ce jour, trente-quatre universités européennes ont été retenues pour en faire partie (cliquer sur le lien ci-dessous pour en voir la liste). Les universités qui souhaitent utiliser le label EMT doivent faire évaluer leurs formations par des experts en traduction, dont la plupart appartiennent déjà au réseau. La conférence annuelle des membres du réseau EMT se tient à Bruxelles du 11 au 13 octobre.

La commissaire européenne à l’éducation, à la culture, au multilinguisme et à la jeunesse, Mme Vassiliou, a déclaré: «Dans de nombreux pays, n’importe qui peut se prétendre traducteur sans qu’il soit possible d’avoir des garanties quant à ses compétences professionnelles. À long terme, le projet EMT a pour objectif d’améliorer le niveau de la formation de traducteur; un cursus qui porte le label EMT est considéré comme faisant partie des meilleurs».

La Commission a élaboré le projet EMT pour répondre à deux préoccupations majeures: l’augmentation rapide de la demande internationale de services linguistiques de qualité et le doublement du nombre de langues officielles de l’Union européenne, passé de 11 à 23 entre 2004 et 2007.

La demande de traduction dans le monde est en forte hausse. Selon une étude de 2009 sur l’industrie des langues dans l’Union européenne1, le chiffre d’affaires actuel devrait augmenter d’au moins 10 % par an au cours des toutes prochaines années, et l’on estime que cette industrie représentera jusqu’à 20 milliards d’euros d’ici à 2015.

L’industrie des langues couvre la traduction, l’interprétation, le sous-titrage, le doublage et la localisation (adaptation de la traduction en fonction des besoins locaux). Sur le marché du travail actuel, les qualifications requises d’un traducteur dépassent de plus en plus ses seules aptitudes linguistiques. Il est apparu dans le projet EMT que les traducteurs doivent également être compétents en entrepreneuriat, en gestion et en négociation. Nombreuses sont les universités où les étudiants en traduction reçoivent, indépendamment de la formation à la traduction, des cours de gestion d’entreprise, par exemple.

Dans l’Union européenne, ce sont près de 250 universités et autres établissements d’enseignement supérieur qui proposent des formations destinées aux aspirants traducteurs.

La direction générale de la traduction de la Commission apporte une aide administrative au réseau EMT et fait office de carrefour d’échange d’informations et de bonnes pratiques. La Commission a alloué une enveloppe d’environ 300 000 euros au soutien administratif et à l’organisation de la conférence du réseau de 2010. En revanche, les établissements et les étudiants ne bénéficient d’aucun financement direct de la part de la Commission.

Pour de plus amples renseignements:

Universités membres du réseau EMT:

http://ec.europa.eu/dgs/translation/programmes/emt/network/index_fr.htm

Appel à candidatures pour la sélection des membres du réseau EMT:
http://ec.europa.eu/dgs/translation/programmes/emt/joinus/emt_network_join_fr.htm

Projet de master européen en traduction:
http://ec.europa.eu/dgs/translation/programmes/emt/index_fr.htm

Direction générale de la traduction: http://ec.europa.eu/dgs/translation/

Responsables:

Dennis Abbott – Tél. + 32 2 295 92 58

Dina Avraam – Tél. + 32 2 295 96 67

1 :

Étude de la Commission sur l’industrie des langues: http://ec.europa.eu/dgs/translation/publications/studies/index_fr.htm


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website