Navigation path

Left navigation

Additional tools

Déclaration de Connie Hedegaard, la commissaire européenne chargée de l'action pour le climat, sur les résultats des négociations sur le changement climatique qui se sont déroulées à Tianjin, en Chine

European Commission - IP/10/1309   10/10/2010

Other available languages: EN DE

IP/10/1309

Bruxelles, 9 octobre 2010

Déclaration de Connie Hedegaard, la commissaire européenne chargée de l'action pour le climat, sur les résultats des négociations sur le changement climatique qui se sont déroulées à Tianjin, en Chine

«La réunion de Tianjin a abouti à une convergence de vues salutaire sur le fait que la Conférence des Nations Unies sur le climat qui se tiendra le mois prochain à Cancún doit déboucher sur un paquet de décisions équilibré destiné à faire progresser la lutte contre le changement climatique menée au niveau mondial.

La forme et le contenu de ce paquet ont aussi commencé à se préciser au cours de cette semaine. Certaines avancées ont été réalisées sur la voie de la rédaction de décisions pour la conférence de Cancún, décisions qui portent sur des questions que les pays en développement jugent prioritaires, telles que le financement de la lutte contre le changement climatique, la coopération technologique, la diminution de la déforestation en zone tropicale et l'adaptation au changement climatique.

Dans l'ensemble, les progrès accomplis à Tianjin restent toutefois très fragmentaires et bien trop lents.

En particulier, la traduction des éléments clés de l'accord de Copenhague en textes des Nations Unies n'a pas suffisamment avancé. Les progrès insuffisants accomplis sur ces questions et des signes indiquant que certaines parties opèrent un retour en arrière par rapport à l'accord de Copenhague nous font ressentir une certaine inquiétude au sujet de l'équilibre du paquet de Cancún.

L'écart entre les textes qui étaient sur la table à la fin de la réunion de Tianjin et les décisions que nous devons arrêter à Cancún reste très important. Des efforts considérables devront être fournis au cours des semaines à venir pour le combler.

Je continue néanmoins à espérer que Cancún sera une réussite. Au sein de l'Union européenne, nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir, à travers des contacts bilatéraux et multilatéraux intensifs avec nos partenaires, y compris le Mexique qui sera notre hôte, pour contribuer à ce que la conférence de Cancún produise les résultats forts qui sont nécessaires pour maintenir sur la bonne voie la lutte internationale contre le changement climatique.

Pour l'UE, il est capital que le paquet de décisions à adopter à Cancún entérine à la fois les progrès accomplis à ce jour dans les négociations internationales en matière de climat et établisse une base solide pour dégager dès que possible un accord mondial sur le climat qui soit ambitieux et juridiquement contraignant.»

Contexte:

Les négociations onusiennes visant à préparer un accord mondial sur le changement climatique pour la période après 2012 ont été lancées en 2007. La session de négociation qui s'est tenue du 4 au 9 octobre à Tianjin, en Chine, était la dernière session officielle avant la conférence des Nations Unies sur le climat qui se tiendra à Cancún, au Mexique, en novembre et décembre prochains.

Pour plus d'informations sur la réunion de Tianjin voir www.unfccc.int


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website