Navigation path

Left navigation

Additional tools

Concentrations: la Commission autorise l’acquisition en commun d'Ontex, entreprise belge fabriquant des produits d'hygiène à usage unique, par les fonds d'investissement Goldman Sachs et TPG

European Commission - IP/10/1272   30/09/2010

Other available languages: EN DE NL

IP/10/1272

Bruxelles, le 30 septembre 2010

Concentrations: la Commission autorise l’acquisition en commun d'Ontex, entreprise belge fabriquant des produits d'hygiène à usage unique, par les fonds d'investissement Goldman Sachs et TPG

La Commission européenne a autorisé, en vertu du règlement CE sur les concentrations, le projet d'acquisition en commun d'Ontex International N.V., fabricant belge de produits d'hygiène à usage unique, par le groupe Goldman Sachs et TPG Group Holdings. Après examen, elle est parvenue à la conclusion que l'opération n'entraverait pas de manière significative l'exercice d'une concurrence effective dans l’Espace économique européen (EEE) ou une partie substantielle de celui-ci.

Ontex fabrique et commercialise une gamme complète de produits d'hygiène à usage unique comprenant des produits pour bébés, des produits hygiéniques pour femmes et des produits pour adultes incontinents.

Goldman Sachs est une banque d’affaires et une société de placement de dimension mondiale. TPG est une société d'investissement réunissant plusieurs fonds d'investissement. L'un des fonds d'investissement appartenant à TPG contrôle le groupe Vita, un fournisseur de polymères non tissés («non-tissés»), utilisés pour fabriquer des produits d'hygiène à usage unique.

La Commission a également examiné la relation verticale créée par l’entreprise commune entre le marché en amont des non-tissés et le marché en aval des produits d'hygiène à usage unique.

La Commission a conclu que l'entité issue de la concentration continuera à être soumise à une forte concurrence pour tous les produits concernés. Elle ne serait pas donc pas en mesure de restreindre l'accès aux produits fournis par Vita à des concurrents, ni de limiter les possibilités de débouchés des concurrents de Vita. La Commission est donc parvenue à la conclusion que la concentration envisagée ne poserait aucun problème de concurrence.

L'opération a été notifiée à la Commission le 26 août 2010. De plus amples informations sur cette affaire sont disponibles à l’adresse suivante:

http://ec.europa.eu/competition/elojade/isef/case_details.cfm?proc_code=2_M_5889


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website