Navigation path

Left navigation

Additional tools

La Commission verse 1,15 milliard d'euros pour soutenir la balance des paiements de la Roumanie

European Commission - IP/10/1167   23/09/2010

Other available languages: EN DE RO

IP/10/1167

Bruxelles, le 22 septembre 2010

La Commission verse 1,15 milliard d'euros pour soutenir la balance des paiements de la Roumanie

La somme de 1,15 milliard d'euros déboursée aujourd'hui par l'UE en faveur de la Roumanie correspond au troisième versement d'un prêt de 5 milliards d'euros conclu en mai 2009 dans le cadre d'un dispositif d'aide financière multilatérale. Ce versement fait suite à une évaluation positive par la Commission de la mise en œuvre par les autorités roumaines des conditions convenues dans le protocole d'accord supplémentaire.

L'UE a déboursé aujourd'hui 1,15 milliard d'euros en faveur de la Roumanie: c'est là le troisième versement au titre de l'aide à la balance des paiements accordée sous forme de prêt à cet État membre en mai 2009. Le versement de cette troisième tranche fait suite à l'évaluation positive par la Commission de la mise en œuvre par les autorités roumaines du programme d'action prévu par le dispositif d'aide multilatérale de 20 milliards d'euros.

Les ambitieuses mesures d'assainissement budgétaire convenues avec les autorités en mai et juin dernier ont été mises en œuvre comme prévu. Les autorités ont en outre édicté des mesures supplémentaires visant à compenser les effets du fléchissement de la croissance. Grâce aux mesures actuellement en vigueur et à supposer que l'exécution budgétaire soit rigoureuse, la Roumanie devrait atteindre les objectifs prévus pour 2010 et 2011 en matière de déficit (soit respectivement 7,3 % et 4,9 % du PIB en termes SEC). Elle demeure résolue à ramener son déficit en dessous de 3% du PIB en 2012.

Des progrès encourageants ont été accomplis concernant d'autres réformes prévues par le programme, qui conditionnent le versement des prochaines tranches du prêt de l'UE. Le Parlement roumain vient d'adopter une importante réforme des retraites. Un Conseil budgétaire indépendant a été créé pour renforcer le cadre de la politique budgétaire. Le gouvernement est déterminé à prendre d'autres mesures en vue d'améliorer l'absorption des fonds de l'UE et de lutter contre la fraude fiscale. Les autorités mettent également la dernière main aux modalités d'application de la loi unifiée sur les salaires, texte essentiel qui permettra de garantir la viabilité des salaires du secteur public.

Les mesures engagées par la Roumanie marquent une étape décisive vers le retour à la stabilité macroéconomique et à une situation budgétaire viable. Il est essentiel qu'elle continue d'aller de l'avant pour veiller à ce que les mesures d'assainissement budgétaire restent en vigueur et que leurs effets ne soient pas compromis par d'autres politiques. Les autorités doivent par ailleurs persévérer dans l'application rigoureuse des réformes décidées dans le cadre du programme d'aide multilatérale.

Voir:

http://ec.europa.eu/economy_finance/articles/financial_operations/2010-09-22-bop-romania_en.htm


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website