Chemin de navigation

Left navigation

Additional tools

Autres langues disponibles: EN DE IT

IP/10/1133

Bruxelles, le 15 septembre 2010

De nouveaux progrès dans la coopération spatiale UE-Afrique

M. Antonio Tajani, vice-président de la Commission européenne, a eu aujourd’hui un entretien avec M. Jean-Pierre Ezin, commissaire de la Commission de l’Union africaine, sur la manière dont les applications spatiales peuvent contribuer de manière significative à faire face à un grand nombre des défis permanents auxquels est confronté le continent africain. À cet égard, l’observation de la Terre développée conjointement dans le cadre de l’«initiative GMES1 Afrique» joue un rôle crucial. Ce plan d’action fait partie du partenariat stratégique UE-Afrique et vise à garantir que les données d’observation de la Terre seront disponibles pour satisfaire les besoins des utilisateurs africains dans des domaines tels que le changement climatique, la gestion des ressources en eau et la sécurité alimentaire. Dans une déclaration conjointe, le vice-président Tajani et le commissaire Ezin ont exprimé leur satisfaction au sujet de la coopération en cours entre l’UE et l’Afrique visant à garantir l’utilisation la plus efficace d’applications spatiales qui répondent aux besoins des utilisateurs africains (voir Memo/10/414 ). Le vice-président Tajani s’est réjoui que le sommet UE-Afrique de la fin novembre 2010 sera en mesure d’adopter le plan d’action GMES pour poursuivre ces initiatives.

M. Antonio Tajani, vice-président de la Commission européenne chargé de l’industrie et de l’entrepreneuriat, a déclaré: «L’UE et l’Afrique travaillent au déploiement d’infrastructures panafricaines de services de navigation par satellite qui présenteraient des avantages importants pour l’Afrique, notamment la réduction du nombre d'accidents d’avion, mais aussi des améliorations dans l’aménagement du territoire, l’exploitation minière et la sécurité ferroviaire».

La réunion d’aujourd’hui a rassemblé des personnalités de haut niveau des secteurs européen et africain de l’espace qui ont examiné, en particulier, deux initiatives clés africaines qui promouvront les sciences de l’espace en Afrique et contribueront à assurer une approche coordonnée des activités spatiales africaines, à savoir l’institut des sciences de l’espace de l’Université panafricaine et une future agence spatiale africaine. Le vice-président Tajani, soulignant le lien entre recherche scientifique et développement économique, a offert le soutien permanent de la Commission européenne à la réalisation de ces projets.

La réunion politique de haut niveau consacrée à l’espace qui a eu lieu aujourd’hui est le suivi de la réunion conjointe du 8 juin 2010 des collèges de la Commission de l’Union européenne et de la Commission de l’Union africaine (voir IP/10/692).

Pour de plus amples informations:

voir Memo/10/414 (déclaration commune des commissaires Tajani et Ezin)

Initiative GMES Afrique

http://www.africa-eu-partnership.org/partnerships/science-information-society-and-space

GMES – Surveillance mondiale de l’environnement et de la sécurité

http://www.satellite-navigation.eu/

1 :

Surveillance mondiale de l’environnement et de la sécurité.


Side Bar