Navigation path

Left navigation

Additional tools

IP/10/1131

Bruxelles, le 15 septembre 2010

Semaine européenne de la mobilité 2010: «Circulons malin, vivons mieux»

Du 16 au 22 septembre 2010, des centaines de villes d'Europe et d'ailleurs participeront à la semaine européenne de la mobilité, qui est la plus grande manifestation au monde consacrée au transport urbain durable. Le thème de la campagne 2010, intitulée «Circulons malin, vivons mieux», est en soi une reconnaissance des effets néfastes des tendances actuelles en matière de transport urbain sur la santé des citoyens. La campagne a pour but d'encourager les autorités locales à promouvoir des solutions de remplacement de la voiture et à mettre en évidence leurs avantages pour la santé publique et pour l'environnement.

M. Siim Kallas, vice‑président de la Commission et chargé des transports, a déclaré à ce sujet: «La plupart des habitants de la planète vivent dans des zones urbaines. La majorité de nos déplacements quotidiens commencent et se terminent dans ces mêmes zones et, partant, nous sommes véritablement dépendants des systèmes de transport urbain. Nous subissons tous les inconvénients des transports urbains, tels que embouteillages, accidents, mauvaise qualité de l'air ou nuisances sonores, qui diminuent de toute évidence notre qualité de vie. Ces problèmes ne se situent pas à l'échelle locale, mais concernent l'ensemble de l'Union européenne. En œuvrant de concert, je suis convaincu que nous trouverons des moyens novateurs et durables pour résoudre les problèmes de mobilité dans les villes et que nous offrirons aux citoyens davantage de solutions susceptibles de répondre à leurs besoins».

M. Janez Potočnik, membre de la Commission chargé de l'environnement, s'est quant à lui exprimé en ces termes: «Trop d'Européens utilisent la voiture pour effectuer de petits trajets. C'est préoccupant, parce que plus nous utilisons la voiture, plus le nombre d'accidents augmente sur les routes, et plus la qualité de l'air se détériore. Le thème de la semaine européenne de la mobilité 2010, «Circulons malin, vivons mieux», devrait inciter les autorités locales à réfléchir davantage aux conséquences des politiques en matière de transport sur l'environnement urbain et sur la qualité de vie des habitants, et aider les citoyens à faire des choix plus judicieux et plus sains.»

Circulons malin, vivons mieux

L'utilisation massive des véhicules dans les villes, en particulier des voitures particulières, menace à de nombreux égards la santé des citoyens. Nous pensons notamment aux morts et aux blessés dans des accidents de la route, aux affections respiratoires et aux maladies liées à la pollution atmosphérique, aux maladies chroniques telles que l'obésité, ainsi qu'aux maladies cardiovasculaires inhérentes à des modes de vie de plus en plus sédentaires. Parmi les autres facteurs de risque pour la santé physique et mentale des citoyens, citons l'isolement et l'effritement des liens sociaux engendrés par les embouteillages et la diminution des espaces publics, ainsi que la pollution sonore, à l'origine de troubles du sommeil et de stress.

La semaine de la mobilité a pour objectif de modifier les habitudes de transport des citoyens en leur offrant des solutions de remplacement de la voiture qui soient plus respectueuses de l'environnement. Le public aura l'occasion de découvrir d'autres moyens de transport et les autorités locales pourront tester de nouveaux services et infrastructures. La campagne aura un effet à long terme étant donné que les villes participantes seront encouragées à adopter de manière permanente au moins une mesure concrète. Le point d'orgue de la semaine sera la journée sans voiture, prévue officiellement le 22 septembre, durant laquelle certains espaces des villes participantes seront exclusivement réservés aux piétons, aux cyclistes et aux moyens de transports publics.

Faits marquants de la semaine de la mobilité 2010

Parmi les nombreux événements organisés à Bologne, en Italie, nous distinguerons une vente aux enchères de bicyclettes abandonnées trouvées dans la ville. L'événement est organisé par une association d'étudiants en collaboration avec la municipalité de Bologne. Les plus offrants recevront des équipements de sécurité, des brochures sur la sécurité routière, ainsi que du matériel et des gadgets promotionnels.

À Londres, c'est sur le Smithfield Market que se tiendra le 17 septembre la première édition londonienne du City Cycle Style, qui mettra la bicyclette à l'honneur en tant que moyen de transport branché. Les participants sont invités à s'y présenter dans leur plus belle tenue cycliste pour y rencontrer des stylistes spécialisés dans la mode cycliste, essayer des tenues, ainsi que quelques-uns des tout derniers modèles de selles à vélo. Une partie des fonds récoltés lors de l'événement sera versée à une association caritative qui récupère des bicyclettes d'occasion pour les expédier en Afrique.

La ville de Brno, en République tchèque, a prévu toute une série d'activités visant à promouvoir la marche nordique, la bicyclette et le patinage en ligne. Le programme prévoit des séances d'essai et des exercices destinés au grand public, ainsi que des visites guidées de la ville, le tout accompagné de concerts en plein air.

Participation croissante

Depuis son lancement en 2002, la semaine de la mobilité réunit chaque année davantage de villes participantes. L'an dernier, le chiffre record de 2 181 villes participantes a été atteint, ce qui représente quelque 237 millions d'individus. Plus de 4 440 mesures permanentes ont été introduites à la suite de la campagne qui s'est déroulée sur une semaine. De plus en plus de villes situées en dehors de l'Europe, notamment en Argentine, au Canada, en Équateur, au Japon et à Taïwan, adoptent le modèle de la semaine européenne de la mobilité dont le succès n'est plus à démontrer.

Trois organisations non gouvernementales spécialisées dans les questions d'environnement urbain, Eurocities, Energie-Cités et Climate Alliance, assurent la coordination de cette semaine européenne de la mobilité. La direction générale de l'environnement de la Commission européenne soutient financièrement l'opération et organise la remise annuelle des prix de la semaine européenne de la mobilité destinés à récompenser les meilleurs programmes d'activités et de mesures.

Pour plus d'informations, consulter le site web de la semaine européenne de la mobilité à l'adresse suivante:

www.mobilityweek.eu


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website