Chemin de navigation

Left navigation

Additional tools

Augmentation du soutien apporté par l'Union européenne au secteur de l'apiculture

Commission Européenne - IP/10/1121   14/09/2010

Autres langues disponibles: EN DE DA ES NL IT SV PT FI EL CS ET HU LT LV MT PL SK SL BG RO

IP/10/1121

Bruxelles, le 14 septembre 2010

Augmentation du soutien apporté par l'Union européenne au secteur de l'apiculture

La Commission a aujourd'hui approuvé les programmes nationaux des 27 États membres, destinés à améliorer la production et la commercialisation des produits apicoles pour la période 2011-2013. La contribution de l'UE au financement de ces programmes a augmenté de près de 25 % par rapport à la période précédente (2008-2010), passant de 26 à 32 millions d'euros par an.

La santé du secteur de l'apiculture est une question délicate étant donné le rôle essentiel des abeilles dans la pollinisation. Depuis quelques années le secteur enregistre par un taux de mortalité des abeilles jusque là inégalé, ce qui met non seulement les apiculteurs dans une situation économique difficile, mais constitue également une menace pour la biodiversité. Les programmes nationaux sont pour l'instant le seul instrument disponible pour compenser partiellement la perte des abeilles. Les États membres se sont déclarés satisfaits des résultats de ces programmes et l'effet positif sur le secteur apicole des mesures financées dans le cadre desdits programmes est largement reconnu par les apiculteurs.

Dans ce contexte la Commission a décidé de porter le budget annuel global alloué au cofinancement des programmes nationaux à 32 millions d'euros pour 2011, 2012 et 2013, contre 26 millions d'euros pour la période 2008-2010. Cette augmentation permettra d'améliorer l'efficacité des programmes de soutien et de témoigner de la volonté de la Commission de résoudre les problèmes que rencontre ce secteur particulièrement sensible.

Les États membres ont tous soumis à la Commission leurs programmes nationaux destinés au secteur apicole, programmes qui regroupent un certain nombre de mesures: lutte contre la varroase, rationalisation de la transhumance, subventions aux laboratoires, repeuplement du cheptel apicole, programmes de recherche appliquée et assistance technique. Les 27 programmes sont éligibles pour un co‑financement.

En annexe: Nombre de ruches par État membre et financement des programmes (contribution de l'UE et montant total) pour chaque année de la période 2011-2013.

Contexte

Le règlement «OCM unique»1 prévoit un soutien financier pour le secteur apicole. Chaque État membre a la possibilité de présenter tous les trois ans un programme national visant à améliorer les conditions de production et de commercialisation des produits apicoles, comportant une étude de la structure du secteur. Pour la période 2011-2013, tous les États membres se sont montrés intéressés par ces programmes.

État membre
(EM)
 

 

Ruches

Financement des programmes nationaux– en euros

Nombre

%

2011

2012

2013

Total: (EM+UE)

Cofinancement de l'UE

Total: (EM+UE)

Cofinancement de l'UE

Total: (EM+UE)

Cofinancement de l'UE

BE

112 000

0,801

571 800

285 900

571 800

285 900

571 800

285 900

BG

617 420

4,415

3 773 392

1 675 424

3 827 078

1 670 033

3 663 463

1 662 376

CZ

497 946

3,561

2 500 000

1 250 000

2 575 758

1 287 879

2 632 576

1 316 288

DK

170 000

1,216

357 858

178 929

340 657

170 329

365 115

182 557

DE

711 913

5,091

3 022 300

1 511 150

3 022 300

1 511 150

3 022 300

1 511 150

EE

24 800

0,177

99 191

49 595

99 191

49 595

99 191

49 595

EL

1 502 239

10,742

5 600 000

2 800 000

5 600 000

2 800 000

5 600 000

2 800 000

ES

2 459 373

17,586

11 000 000

5 500 000

11 000 000

5 500 000

11 000 000

5 500 000

FR

1 338 650

9,572

5 500 000

2 750 000

5 500 000

2 750 000

5 500 000

2 750 000

IE

24 000

0,172

100 000

50 000

100 000

50 000

100 000

50 000

IT

1 127 836

8,065

7 728 265

3 060 484

7 820 761

3 050 635

7 866 258

3 036 648

CY

43 975

0,314

233 000

116 500

233 000

116 500

233 000

116 500

LV

64 133

0,459

270 192

135 096

270 192

135 096

270 192

135 096

LT

117 977

0,844

1 158 480

320 141

1 158 480

319 111

1 158 480

317 648

LU

8 171

0,058

45 600

22 173

45 600

22 101

45 600

22 000

HU

900 000

6,435

4 020 000

2 010 000

4 020 000

2 010 000

4 020 000

2 010 000

MT

2 722

0,019

13 974

6 987

13 974

6 987

13 974

6 987

NL

80 000

0,572

334 200

167 100

341 938

170 969

354 646

177 323

AT

367 583

2,628

1 500 000

750 000

1 500 000

750 000

1 500 000

750 000

PL

1 123 356

8,033

5 030 000

2 515 000

5 030 000

2 515 000

5 030 000

2 515 000

PT

562 557

4,023

2 517 000

1 258 500

2 517 000

1 258 500

2 517 000

1 258 500

RO

1 280 000

9,153

8 065 570

3 473 395

9 813 679

3 462 218

10 886 824

3 446 343

SI

142 751

1,021

889 500

387 368

889 500

386 121

889 500

384 351

SK

235 689

1,685

2 000 000

639 563

2 000 000

637 505

2 000 000

634 582

FI

46 000

0,329

200 686

100 343

200 826

100 413

201 191

100 596

SE

150 000

1,073

485 659

242 829

485 659

242 829

485 659

242 829

UK

274 000

1,959

1 790 738

743 523

1 790 738

741 131

1 790 738

737 733

TOTAL

13 985 091

100 %

68 807 404

32 000 001

70 768 130

32 000 001

71 817 505

32 000 001

1 :

Règlement (CE) n° 1234/2007 du Conseil du 16 novembre 2007 (articles 107 à 109)


Side Bar

Mon compte

Gérez vos recherches et notifications par email


Aidez-nous à améliorer ce site