Navigation path

Left navigation

Additional tools

45 millions d'euros pour des projets de recherche européens axés sur des activités maritimes innovantes et durables

European Commission - IP/10/1098   08/09/2010

Other available languages: EN DE

IP/10/1098

Bruxelles, le 8 septembre 2010

45 millions d'euros pour des projets de recherche européens axés sur des activités maritimes innovantes et durables

La Commission européenne présentera demain aux parties intéressées et aux candidats potentiels le financement de 45 millions d'euros qu'elle a prévu pour des projets de recherche sur les activités maritimes. Dans le cadre de l'appel «The ocean of tomorrow 2011» sont attendues des propositions financières pour des projets de recherche visant à exploiter au maximum le potentiel des mers et des océans par des approches innovantes, prospectives et durables. Le financement sera alloué à de vastes projets de recherche multidisciplinaires fondés sur un partenariat entre des États membres de l'UE et des pays tiers. La journée d'information de demain aura lieu au Centre de conférences «Albert Borschette» (ABCC) situé 36 rue Froissart à Bruxelles. À 10 heures, Máire Geoghegan-Quinn, membre de la Commission européenne responsable de la recherche et de l'innovation, et Maria Damanaki, responsable de la pêche et des affaires maritimes, prononceront les discours d'ouverture, suivis d'une conférence de presse à environ 10 h 40 au ABCC, salle 4C.

Mmes Geoghegan-Quinn et Damanaki ont expliqué: «Les océans recouvrent 70 % de la surface du globe. Ils sont vitaux pour notre écosystème. Mais pas seulement: ils sont essentiels également pour notre économie actuelle et future et une gestion intelligente des mers nous aidera, en ce 21e siècle, à surmonter les difficultés pour créer des emplois et favoriser la croissance dans un souci de durabilité. Nous sélectionnerons les meilleures propositions de cet appel pour faire avancer l'Europe dans des domaines tels que la production d'énergie en mer et les "biotechnologies bleues"».

Les océans ont un potentiel considérable en termes de développement économique durable. Cependant, l'homme exerce une pression de plus en plus forte sur les mers. Notamment, la demande croissante de services de transport maritime, la production d'énergie en mer, le développement côtier et la surexploitation des ressources menacent à la fois les écosystèmes marins et l'essor des activités maritimes durables.

Cette initiative multithématique, la deuxième de ce type au titre du 7e programme-cadre, privilégie fortement l'innovation et la prospective. Ainsi, les candidats sont invités à présenter des propositions portant sur la conception d'un petit navire scientifique adapté aux eaux peu profondes, l'étude de plates-formes en mer multifonctionnelles et de nouvelles approches bio-informatiques pour l'exploitation de la biodiversité marine.

Axé en partie sur la mer Méditerranée et la mer Noire, l'appel à propositions encouragera la coopération avec les pays voisins. Le but est d'obtenir une base scientifique pour définir des mesures de gestion durable et améliorer la gouvernance des mers régionales menacées sur le plan de la durabilité.

Favoriser l'intégration entre domaines de recherche complémentaires

L'appel à propositions «The ocean of tomorrow 2011» a été lancé le 20 juillet 2010. Il indique comment le programme européen de financement de la recherche peut permettre d'aborder des thématiques internationales selon une approche interdisciplinaire. Les projets sélectionnés seront financés au titre de plusieurs volets de financement.

4 volets, 45 millions d’euros

L'appel est divisé en quatre «volets», dont deux sont généraux et deux revêtent un intérêt particulier pour la mer Méditerranée et la mer Noire. Dans chaque volet, les projets couvriront les thèmes suivants: alimentation, agriculture, pêche, biotechnologies, énergie, environnement et transports.

  • Le premier volet (14 millions d'euros) porte sur la conception innovante de plates-formes en mer multifonctionnelles, et notamment sur leur viabilité économique et environnementale.

  • Le deuxième volet (9 millions d'euros) couvre les approches bio-informatiques visant à favoriser l'acquisition de connaissances sur le fonctionnement des écosystèmes marins et leur potentiel biotechnologique.

  • Le troisième volet (13 millions d'euros) traite des effets combinés des pressions exercées par la nature et par l'homme sur l'environnement marin dans la mer Méditerranée et la mer Noire, et de la façon dont s'y adaptent les écosystèmes.

  • Le quatrième volet (9 millions d'euros) concerne la gestion intégrée des réseaux de zones marines protégées et les possibilités offertes par l'énergie éolienne.

Les propositions pourront être soumises jusqu'au 18 janvier 2011. Les projets sélectionnés seront connus au plus tard à l'automne 2011.

Contexte

Le développement des activités en mer telles que le transport maritime, la production d'énergie en mer, le tourisme, le développement côtier, la pêche et l'aquaculture est un vecteur important de croissance économique mais, par ailleurs, il menace fortement l'environnement marin. En 2008, l’Union européenne a mis en place une nouvelle politique maritime intégrée, dont la «stratégie européenne pour la recherche marine et maritime» est un maillon essentiel. Cette stratégie souligne l’importance d’intégrer les disciplines existantes de la recherche marine et maritime, afin de renforcer l'excellence scientifique et de concilier préservation de l'environnement et exploitation des mers. Il y est suggéré, parmi d'autres actions, de lancer des appels à propositions multithématiques sur les grands thèmes de recherche du 7e programme-cadre.

Pour en savoir plus, consulter:

L'appel à propositions «The ocean of tomorrow 2011»:
http://cordis.europa.eu/fp7/dc/index.cfm?fuseaction=UserSite.CooperationDetailsCallPage&call_id=343

La journée d'information sur l'appel à propositions «The ocean of tomorrow 2011»: http://ec.europa.eu/research/agriculture/ocean/ocean2010/index_en.html

Les précédents communiqués de presse IP/08/1283 et MEMO/08/553 consacrés à la stratégie européenne pour la recherche marine et maritime.


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website