Navigation path

Left navigation

Additional tools

Entrée en vigueur de l’accord UE-Australie sur le vin

European Commission - IP/10/1078   31/08/2010

Other available languages: EN DE ES IT

IP/10/1078

Bruxelles, le 31 août 2010

Entrée en vigueur de l’accord UE-Australie sur le vin

Un nouvel accord régissant le commerce des vins entre l'Australie et l'Union européenne entre en vigueur demain (le 1er septembre 2010). Cet accord remplace l’accord signé en 1994. Il préserve le régime d'étiquetage du vin en place dans l'Union européenne, prévoit une protection intégrale des indications géographiques de l'Union, y compris pour les vins destinés à l'exportation vers des pays tiers, et consacre un engagement clair des autorités australiennes en faveur de la protection des mentions traditionnelles utilisées dans l'UE. Il prévoit également que l'Australie, dans l'année suivant l'entrée en vigueur de l'accord, mettra progressivement fin à l'utilisation de plusieurs appellations importantes pour l'UE, telles que «Champagne» et «Porto».

«L’accord offre des garanties importantes pour les intérêts des producteurs de vin de l’UE. Il prévoit la protection des indications géographiques et des mentions traditionnelles des vins de l’UE en Australie et au-delà», a déclaré Dacian Cioloş, membre de la Commission chargé de l’agriculture et du développement rural. «Il s’agit d’un accord mutuellement bénéfique, qui constitue un résultat équilibré pour les producteurs de vin européens et australiens. Fondamentalement, nous avons obtenu un engagement en vertu duquel les producteurs de vin australiens cesseront progressivement d’employer des indications géographiques et mentions traditionnelles emblématiques utilisées pour les vins de l’UE. Ce point est d’une importance capitale pour nos producteurs de vin.»

L’accord prévoit la protection immédiate d’autres indications géographiques de l’UE applicables aux vins. Pour certaines mentions, des périodes de transition ont été convenues. Ainsi, à partir du 1er septembre 2011, c’est-à-dire un an après l'entrée en vigueur de l'accord, les producteurs australiens ne pourront plus utiliser certaines grandes appellations européennes telles que «Champagne», «Porto», «Sherry» ou autres indications géographiques, pas plus que certaines mentions traditionnelles comme «Amontillado», «Claret» ou «Auslese».

Le nouvel accord préserve le régime d'étiquetage de l'UE, en énumérant les mentions facultatives qui peuvent être utilisées pour les vins australiens (par exemple, la mention des cépages, d’un prix, d’une médaille ou d’un concours, d’une couleur spécifique, etc.) et en réglementant l'indication des cépages sur les étiquettes.

Le nouvel accord établit également les conditions dans lesquelles les producteurs de vin australiens peuvent continuer à utiliser différents termes relatifs aux vins de qualité, comme «vintage», «cream» et «tawny» pour désigner des vins exportés vers l’Europe et vendus sur le marché intérieur.

L'accord a été signé à Bruxelles le 1er décembre 2008. Le 27 juillet 2010, les autorités australiennes ont informé l’Union européenne qu’elles avaient achevé leurs procédures de ratification.

En 2009, les exportations de vin de l’UE vers l’Australie représentaient 68 millions € et celles de l’Australie vers l’UE, 643 millions €.

Pour le texte de l'accord et de plus amples informations, voir:

http://ec.europa.eu/agriculture/markets/wine/third/index_fr.htm


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website