Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE

IP/10/1073

Bruxelles, le 27 août 2010

L’UE s’engage en faveur d’un renforcement des liens avec l’ANASE lors d’une réunion des ministres de l’économie

Le commissaire européen au commerce, Karel De Gucht, a achevé aujourd’hui une visite de trois jours à Da Nang (Viêt Nam), où il avait été invité à la 42e réunion des ministres de l’économie de l’ANASE (RMEA). C’est la première fois depuis trois ans qu’un représentant de l’UE participe à une telle réunion. La visite a été l’occasion d’intensifier les relations commerciales et économiques avec l’ANASE dans son ensemble, après la suspension des négociations d’un accord de libre‑échange (ALE) de région à région en 2009. En outre, le commissaire a eu une série d’entrevues bilatérales avec des ministres du commerce de différents pays asiatiques.

«Je suis venu ici pour souligner le désir de l’Europe de s’engager davantage avec l’ANASE sur le plan économique et politique», a déclaré le commissaire De Gucht. «L’ANASE en tant que région est en train de devenir l’une des zones les plus dynamiques au monde. Et les citoyens, tant dans l’UE que dans les pays de l’Asie du Sud‑est, seront gagnants si nous parvenons à renforcer nos liens commerciaux au cours des années à venir.»

Pour confirmer cet engagement renouvelé, la Commission et les ministres de l’ANASE sont convenus de se réunir régulièrement lors de la RMEA annuelle. Ils ont en outre annoncé que le premier sommet économique UE-ANASE se tiendra en 2011. Ce sommet doit permettre d’effectuer un travail de sensibilisation sur les opportunités d’affaires et d’investissements dans l’UE et dans l’ANASE.

Contexte

L’Association des nations de l’Asie du Sud‑est (ANASE) comprend dix pays: Indonésie, Malaisie, Singapour, Thaïlande, Philippines, Viêt Nam, Brunei, Cambodge, Laos et Myanmar. La région est le cinquième partenaire commercial de l’UE. En mai 2007, l’UE et l’ANASE ont lancé des négociations en vue d’un ALE régional, couvrant la totalité des membres de l’ANASE, à l’exception de trois pays (Cambodge, Laos et Myanmar). Plusieurs cycles de négociations se sont tenus, mais les progrès ont été plus lents que prévu. En mars 2009 finalement, les deux parties sont convenues de suspendre temporairement les négociations. L’UE explore désormais la faisabilité d’ALE bilatéraux avec certains pays de l’ANASE. Les négociations ont débuté avec Singapour et nous avons eu des discussions encourageantes avec le Viêt Nam, la Thaïlande, la Malaisie, l’Indonésie et les Philippines. En définitive, les ALE devraient constituer une pierre angulaire en vue d’un accord futur dans le contexte régional.

Le commerce entre l’UE et l’ANASE atteint déjà des proportions importantes. En 2009, le commerce bilatéral de marchandises a représenté une valeur de 118 milliards d’euros, soit plus de 5 % du total du commerce de l’UE. L’UE est le second partenaire commercial de l’ANASE, après la Chine, et constitue – de loin – l’investisseur le plus important dans la région, totalisant 24,5 % des investissements réalisés et devançant ainsi le Japon (15 %) et les États‑Unis (8 %).

L’ANASE a très bien géré la crise récente. L’ensemble des pays de l’ANASE ont maintenant des taux de croissance importants, ayant presque retrouvé leurs niveaux d'avant la crise. En 2010, l’ANASE devrait atteindre un taux de croissance économique moyen compris entre 4,9 % et 5,6 %.

L’UE finance différents projets d’assistance technique à vocation commerciale afin de favoriser l’intégration régionale de l’ANASE. Au nombre de ces projets figurent une série de thèmes tels que les droits de propriété intellectuelle (ECAP II), le développement de capacités statistiques et – en préparation – l’aide aux négociations d’ALE ainsi qu’au développement d’une communauté économique de l’ANASE.

Pour de plus amples informations sur les échanges commerciaux de l’UE avec l’ANASE:

http://ec.europa.eu/trade/creating-opportunities/bilateral-relations/regions/asean/


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website