Navigation path

Left navigation

Additional tools

Le Fonds européen d'ajustement à la mondialisation vient en aide aux travailleurs de l'industrie de l'habillement en Espagne

European Commission - IP/10/1062   23/08/2010

Other available languages: EN DE ES

IP/10/1062

Bruxelles, le 23 août 2010

Le Fonds européen d'ajustement à la mondialisation vient en aide aux travailleurs de l'industrie de l'habillement en Espagne

La Commission européenne a approuvé une demande d’intervention du Fonds européen d’ajustement à la mondialisation (FEM) introduite par l’Espagne. Le montant de 1 844 700 euros demandé par les autorités espagnoles est destiné à aider 500 travailleurs licenciés à retrouver du travail. Ceux-ci ont perdu leur emploi dans l'industrie de l'habillement à la suite du ralentissement économique qui a exacerbé les difficultés du secteur, multipliant les défauts de paiement et aboutissant au final à des faillites. La demande va à présent être transmise au Parlement européen et au Conseil de l’Union européenne pour accord.

«La Galice (Espagne) a été durement touchée par la crise industrielle. Entre 2007 et 2009, l'industrie manufacturière a perdu 32 700 emplois, dont 4 414 dans le secteur textile, 3 940 dans le secteur automobile et 2 098 dans le secteur maritime», a déclaré M. László Andor, commissaire européen à l'emploi, aux affaires sociales et à l'inclusion. Et d’ajouter: «Les travailleurs licenciés retrouvent difficilement un nouvel emploi. Je suis persuadé que les mesures de formation et d'assistance du FEM vont faciliter leur réinsertion sur le marché du travail».

La demande concerne 703 travailleurs licenciés par 82 petites et moyennes entreprises de Galice. Les licenciements sont la conséquence de la nouvelle conjoncture économique résultant de la crise économique et financière qui a sévèrement touché le secteur textile et celui de l'habillement depuis le troisième trimestre de 2008. Les conditions régissant l’accès aux crédits destinés à financer les opérations de ces secteurs sont devenues beaucoup plus strictes, tandis que la baisse simultanée de la demande mettait à mal les fabricants. Tout cela s'est traduit par des faillites dans le secteur de l'habillement.

Ces licenciements ont d'énormes répercussions au niveau local parce qu'ils amplifient le problème du chômage dans la région. En pourcentage des effectifs de l'industrie de l'habillement, le nombre de travailleurs licenciés représente, dans les villes les plus touchées: 9,68 % à Pontevedra, 5 % à Lugo, 4,4 % à La Corogne et 2,23 % à Orense.

Le train de mesures du FEM en faveur des travailleurs licenciés dans le secteur de l'habillement, qui aidera 500 d'entre eux, les plus défavorisés, à retrouver un emploi, prévoit: une orientation professionnelle, une formation et un recyclage, des aides à la mobilité et à la formation, et un soutien pour parvenir à un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée. Le coût total de ce train de mesures est estimé à près de 2,8 millions d'euros; sur ce montant, l’aide demandée à l’Union européenne au titre du FEM s’élève à 1,8 million d'euros.

Contexte

Depuis le début des activités du FEM en janvier 2007, 66 demandes d’intervention ont été présentées, pour un montant total de quelque 373,6 millions d’euros, qui ont profité à plus de 70 000 travailleurs. Les secteurs qui ont fait l’objet de demandes sont les suivants: l’automobile (France, Espagne, Portugal, Autriche, Allemagne et Suède), le textile (Italie, Malte, Lituanie, Portugal, Espagne et Belgique), la téléphonie mobile (Finlande et Allemagne), l’électroménager (Italie), l’informatique et les produits électroniques (Irlande, Portugal et Pays-Bas), l’industrie mécanique et électronique (Danemark), la réparation et l’entretien d’avions et d’engins spatiaux (Irlande); le cristal (Irlande); la céramique et la pierre naturelle (Espagne), la construction (Pays-Bas, Irlande et Lituanie), la charpenterie et la menuiserie (Espagne), l'équipement électrique (Lituanie), l'édition et l'imprimerie (Pays-Bas et Allemagne), l'ameublement (Lituanie), le commerce de détail (République tchèque et Espagne) et le commerce de gros (Pays-Bas). Les rapports finaux établis sur les précédentes interventions du FEM montrent qu'elles ont efficacement aidé les travailleurs à rester sur le marché de l’emploi et à retrouver du travail.

Le FEM, proposé au départ par le Président, M. Barroso, pour aider les personnes ayant perdu leur emploi en raison des effets de la mondialisation, a été institué par le Parlement européen et le Conseil à la fin de 2006. Ses règles ont été révisées en juin 2009, l’objectif étant de consolider son rôle d’instrument d’intervention rapide. Il fait partie de l’arsenal dont dispose l’Europe pour faire face à la crise économique et financière. La version révisée du règlement régissant le FEM, entrée en vigueur le 2 juillet 2009, s’applique à toutes les demandes reçues depuis le 1er mai 2009.

Pour de plus amples informations:

Site web du FEM:

http://ec.europa.eu/egf

Reportages vidéo:

«L’Europe lutte contre la crise: le Fonds européen d’ajustement à la mondialisation redynamisé»

http://ec.europa.eu/avservices/video/video_prod_en.cfm?type=details&prodid=9847&src=1

«Relever le défi de la mondialisation – Le Fonds européen d’ajustement à la mondialisation»

http://ec.europa.eu/avservices/video/video_prod_en.cfm?type=detail&prodid=4096&src=4

Pour recevoir gratuitement le bulletin d’information électronique de la Commission européenne sur l’emploi, les affaires sociales et l’égalité des chances, inscrivez-vous sur:

http://ec.europa.eu/social/e-newsletter


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website