Navigation path

Left navigation

Additional tools

La Commission alloue une aide humanitaire supplémentaire de 10 millions € au Liberia

European Commission - IP/10/1036   06/08/2010

Other available languages: EN DE BG

IP/10/1036

Bruxelles, le 6 août 2010

La Commission alloue une aide humanitaire supplémentaire de 10 millions € au Liberia

La Commission européenne accorde une aide humanitaire supplémentaire au Liberia d'un montant de 10 millions €. Cette aide profitera, directement ou indirectement, à quelque 500 000 personnes vulnérables au Liberia, en améliorant l'accès aux soins de santé, à l'eau et aux équipements sanitaires, ainsi qu'en comblant le déficit de financement durant la période de transition entre le financement de l'aide humanitaire et le financement du développement.

Kristalina Georgieva, membre de la Commission chargé de la coopération internationale, de l'aide humanitaire et de la réaction aux crises, a déclaré à ce propos: «Après avoir essayé, pendant des années, de nous désengager de la simple distribution d'une aide humanitaire au Liberia tant que le pays était ravagé par une terrible guerre civile, des progrès énormes ont été réalisés ces dernières années dans l'accompagnement du pays dans sa phase de renaissance et de redressement. Je me réjouis de pouvoir déclarer que notre soutien au Liberia est une réussite grâce au lien établi entre l’aide d’urgence, la réhabilitation et le développement. Nous travaillons en étroite collaboration avec nos collègues de la DG Développement afin d'assurer la continuité du financement de la Commission. Il est essentiel pour nous de nous assurer de l'absence d'une interruption dans la gestion de notre opération de secours, qui pourrait être préjudiciable pour la population libérienne».

Une somme de 7 millions € prélevée sur cet ensemble de mesures d'aide sera consacrée:

  • à des soins de santé primaires et secondaires à visée curative et préventive;

  • à une amélioration de la santé maternelle et infantile grâce à des soins prénatals et postnatals, et à un soutien des services pédiatriques;

  • à un accès à une eau salubre et aux réseaux d'assainissement;

  • à la promotion des pratiques d'hygiène;

  • à l'instauration et au renforcement des mécanismes de préparation et de réaction aux situations d’urgence dans le secteur de la santé;

  • au traitement des enfants souffrant de malnutrition aiguë.

Cette aide humanitaire d'urgence complète le soutien que la Commission européenne a déjà fourni au secteur de la santé au Liberia. Au titre du 10ème FED (Fonds européen de développement), la CE soutient le secteur de la santé par le biais d'un projet de 20 millions € qui vise à étendre l'accès aux soins de santé de base et à renforcer les ressources humaines dans le secteur de la santé. Cette aide fait partie du soutien (plus de 150 millions €) que la CE apporte à la réhabilitation du pays dans le cadre du 10ème FED, sous forme de différents projets portant sur le développement des infrastructures, l'appui aux services de santé, le système éducatif, la commission générale des audits, ainsi que de nombreux autres projets annexes.

Le Fonds européen de développement reprend les activités du secteur de la santé qui ont été couvertes, jusqu'à présent, par des partenaires financés par la Direction générale (DG) ECHO, le service d'aide humanitaire de la Commission européenne. Ces activités d'aide humanitaire ont bénéficié directement à 650 000 personnes environ dans 9 des 15 comtés du pays.

Voulant s'assurer qu'il n'y aura pas d'interruption dans le financement accordé et pour garantir une transition harmonieuse, la DG ECHO a décidé d'allouer, en outre, une somme de 2,95 millions € destinée à faire la soudure jusqu'à la fin du processus.

Les expériences du passé ont montré que les ruptures de financement sont nuisibles, surtout pour le fonctionnement des structures de santé.

Contexte

Quatorze années de conflit armé au Liberia se sont soldées par 250 000 morts, la destruction quasi totale des infrastructures et le déplacement massif des populations, tant à l'intérieur même du pays que vers les pays voisins ou des zones plus lointaines encore.

Même si l’aide humanitaire cède progressivement la place à l'aide au développement, le financement de l'aide humanitaire reste nécessaire. Le Liberia aura encore besoin d’aide et de soutien humanitaires jusqu’à ce que le gouvernement soit capable de prendre le relais des agences internationales, conformément au principe d’établissement de liens entre l’aide d’urgence, la réhabilitation et le développement (LRRD).

Les deux services de la Commission européenne collaborent étroitement de manière à faire la jonction entre les opérations soutenues auparavant par le budget humanitaire et les programmes poursuivant des objectifs à long terme, dans le cadre de l’exécution du 10ème FED. La DG ECHO a progressivement mis un terme à tous ses projets de sécurité alimentaire et la majeure partie d'entre eux est à présent financée au titre du programme thématique consacré à la sécurité alimentaire ou de la facilité alimentaire gérée par la délégation de l'UE/Europe Aid. La lutte contre la malnutrition aiguë et chronique sera financée, durant les deux prochaines années, par le 10ème FED.

La DG ECHO continuera à se concentrer sur les besoins les plus urgents qui menacent la vie des populations, lorsque les autres mécanismes de financement se révèlent impuissants à les traiter. Depuis 2003, la Commission a apporté au total 108 millions € d'aide humanitaire aux victimes du conflit au Liberia.

Les urgences humanitaires sont traitées par la DG ECHO, tandis que les aides au développement à long terme sont prises en charge par la Direction générale du développement et des relations avec les pays d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique. Comme l'aide humanitaire ne peut apporter qu'une partie des solutions aux besoins du Liberia, le processus de transition vers un financement de l'aide au développement a été accéléré. L’intensification des efforts de développement et le renforcement des mécanismes de coordination joueront un rôle prépondérant dans le succès de ce processus de transition.

Des informations sur l'aide humanitaire de la Commission sont disponibles à l'adresse suivante:

http://ec.europa.eu/echo/index_fr.htm

Pour des renseignements sur les relations UE-Liberia, voir:

http://ec.europa.eu/development/geographical/regionscountries/countries/country_profile.cfm?cid=lr&type=short&lng=fr


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website