Chemin de navigation

Left navigation

Additional tools

Autres langues disponibles: EN DE

IP/10/1011

Bruxelles, le 27 juillet 2010

L'UE ouvre les négociations d'adhésion avec l'Islande

La première conférence intergouvernementale sur l'adhésion de l'Islande à l'Union européenne, qui marque l'ouverture formelle des négociations d'adhésion avec ce pays, s'est tenue aujourd'hui à Bruxelles. La présidence belge a exposé le cadre de négociation de l'UE, qui définit la teneur des pourparlers avec l'Islande, ainsi que les principes et les procédures qui les guideront, ouvrant ainsi la voie aux prochaines discussions d'adhésion entre l'Islande et l'UE.

Pour M. Stefan Füle, membre de la Commission chargé de l'élargissement et de la politique européenne de voisinage, «l'ouverture, aujourd'hui, de négociations d'adhésion avec l'Islande marque un nouveau chapitre dans l'histoire de nos relations avec ce pays. L'adhésion devrait présenter des avantages pour les deux parties. Pour l'Islande, elle sera gage de stabilité économique et monétaire et lui permettra de faire entendre sa voix dans le processus décisionnel de l'UE, tandis que pour l'UE, elle se traduira par une position renforcée dans ses relations avec la région arctique et dans des domaines tels que les énergies renouvelables et le changement climatique».

Avant que ne commencent véritablement les négociations, chapitre par chapitre, entre l'Islande et les États membres de l'UE, le processus d'examen analytique (screening) fournira une analyse approfondie des règles et réglementations de l'UE auxquelles le pays doit se conformer («l'acquis»). Ce processus, qui devrait se dérouler entre novembre et la mi-2011, permettra à l'Islande de se familiariser avec l'acquis et à la Commission d'apprécier l'état de préparation du pays à une adhésion à l'UE. Une fois l'examen analytique achevé, les États membres de l'UE et l'Islande pourront entamer les négociations sur les différents chapitres.

Dans le cadre de l'IAP (instrument d'aide de préadhésion), la Commission continuera de soutenir l'Islande dans son processus d'adhésion, en mettant à sa disposition des fonds de préadhésion visant à l'aider à poursuivre l'alignement de sa législation sur l'acquis et en lui fournissant des informations objectives sur l'UE et ses politiques.

Contexte

Le cadre de négociation constitue la référence fondamentale pour les négociations d'adhésion avec un pays candidat. Il recense les domaines dans lesquels des efforts particuliers sont nécessaires pour que les critères d'adhésion soient remplis; dans le cas de l'Islande, il s'agit de la pêche, de l'agriculture et du développement rural, de l'environnement, de la libre circulation des capitaux et des services financiers.

L'Islande est le troisième pays avec lequel l'UE mène actuellement des négociations d'adhésion, après la Croatie et la Turquie, avec lesquelles les négociations ont débuté en 2005.


Side Bar

Mon compte

Gérez vos recherches et notifications par email


Aidez-nous à améliorer ce site