Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE

IP/09/977

Bruxelles, le 22 juin 2009

L'UE étudie l'incidence du changement climatique sur l’emploi

Les 22 et 23 juin, la Commission européenne organise à Bruxelles un évènement majeur dont l'objectif est d'étudier l'incidence du changement climatique sur l'emploi. Rassemblant environ 300 décideurs politiques et experts, cette dernière édition du Forum «Restructurations» abordera des questions comme le nombre de pertes et de créations d'emplois dues au changement climatique, la manière dont les compétences et les qualifications doivent évoluer et le rôle que doivent jouer les partenaires sociaux pour apporter leur aide.

Selon le commissaire à l'emploi, M. Vladimír Špidla, «le changement climatique et la manière dont nous y ferons face auront des conséquences énormes sur les emplois et les compétences en Europe dans les années à venir. Il y aura à la fois des opportunités formidables à saisir, comme la création de milliers de nouveaux emplois «verts», et des risques à écarter, si les changements de l'économie et du marché du travail ne sont pas anticipés de manière appropriée. Le Forum d'aujourd'hui est une étape cruciale dans l'analyse de la manière dont il convient de faire évoluer nos compétences et qualifications au moment où l'Europe s'adapte à cette nouvelle réalité qu'est l'économie verte».

En prélude à la Semaine verte 2009 de l'UE, l'évènement de ce jour offre l’occasion à des représentants syndicaux, à des employeurs, à des gouvernements et à des experts d’analyser les répercussions des politiques relatives au changement climatique sur le marché du travail et de définir des actions à entreprendre pour faciliter la transition vers une économie à faibles émissions de CO 2 .

Les politiques relatives au changement climatique touchent une part toujours plus importante de l'économie. Des emplois polluants seront peut-être perdus et des emplois verts créés, mais ce n'est là que la partie visible de l'iceberg. Réduire l'empreinte carbonique de l'économie ne se fera pas sans qu'une vaste majorité des travailleurs soit touchée d'une manière ou d'une autre. En règle générale, ces derniers devront acquérir des compétences «vertes» pour faire le même travail en émettant moins de CO 2 .

Le Forum «Restructurations» examinera la création d'emplois, par exemple dans les différents secteurs de l'énergie renouvelable ou à la suite d'une meilleure isolation des bâtiments. Dans ce contexte, une étude récente de la Commission européenne indique que le nombre net d'emplois créés pour atteindre l'objectif de 20 % d’énergies renouvelables dans la consommation d'énergie d'ici à 2020 s'élèverait à 410 000. Le Forum s'intéressera également aux pertes d'emplois survenues, par exemple, dans les industries grosses consommatrices d'énergie ou en raison de la concurrence internationale.

En outre, il examinera comment les emplois qui ne sont ni perdus ni créés devront être adaptés, notamment en matière de compétences et de qualifications exigées des travailleurs. Pour ce faire, le Forum abordera des questions telles que les besoins de recherche et de formation, la possibilité de transformation des emplois par les salariés eux-mêmes et les aspects régionaux.

Enfin, il examinera comment les partenaires sociaux, c'est-à-dire les employeurs et les syndicats, pourront collaborer pour éviter que l'économie ne soit perturbée plus que nécessaire.

Pour plus d'informations

Le programme du Forum «Restructuration» ainsi qu'une étude de référence comprenant une étude de cas sur la manière dont les entreprises se sont adaptées au changement climatique et une analyse bibliographique du nombre d'emplois qui vont être perdus ou créés, sont disponibles à l'adresse suivante:

http://ec.europa.eu/social/main.jsp?catId=88&langId=fr&eventsId=172

Communiqué de presse vidéo: créer des emplois verts

http://www.tvlink.org/vnr.cfm?vidID=326&lg=fr


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website