Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE

IP/09/ 937

Bruxelles, le 17 juin 2009

Améliorer la coopération entre l'Asie et l'Europe dans le domaine de la sécurité énergétique: la Commission accueille la première réunion ministérielle ASEM sur l’énergie

La 1 e réunion ministérielle ASEM sur l’énergie, organisée par la commissaire européenne responsable des relations extérieures et de la politique européenne de voisinage, Benita Ferrero-Waldner, et par son homologue en charge de l'énergie, Andris Piebalgs, se tient à Bruxelles le 18 juin 2009. Les ministres des affaires étrangères et de l’énergie d'Asie et d'Europe se pencheront sur toute une série de questions relatives à la politique énergétique internationale, telles que l’amélioration des politiques énergétiques, les choix en matière d'énergie durable ainsi que les marchés et le commerce de l'énergie à l’échelle mondiale. S’appuyant sur le 7 e sommet ASEM de Pékin l'année dernière et sur le forum sur la sécurité énergétique qui s’est tenu à Hanoï en avril 2008, les participants étudieront les différentes possibilités d'améliorer la coopération entre l'Asie et l'Europe pour relever les défis communs en termes de sécurité énergétique. Ils s’attelleront également aux préparatifs du 8 e sommet ASEM prévu pour octobre 2010 à Bruxelles.

M me  Ferrero-Waldner a fait la déclaration suivante: «Au cours des 13 dernières années, l’ASEM s’est avéré un forum de discussion et d'échange des plus précieux entre l'UE et l'Asie. Cette première réunion ministérielle ASEM sur l’énergie ouvrira un nouveau chapitre de notre dialogue et nous aidera à aborder les différents aspects du défi que constitue la sécurité énergétique. Dans la foulée du succès du sommet de Pékin de 2008, nous nous sommes lancés dans un travail très utile et je suis persuadée que nous pouvons encore faire davantage ensemble pour relever les défis mondiaux, notamment celui de la sécurité énergétique, dans un contexte de crise économique. Je reste dès lors convaincue que les questions relatives à la sécurité énergétique, mais également au développement durable, joueront un rôle central dans les préparatifs et au cours du sommet UE-ASEM qui se tiendra l'année prochaine à Bruxelles. Ce prochain sommet fournira une excellente occasion d’approfondir notre débat sur la sécurité énergétique en tenant compte de la crise économique, de la situation des pays en développement, des menaces sur l'environnement à l’échelle mondiale et du changement climatique.»

En ce qui concerne les politiques énergétiques, le commissaire Piebalgs s’est exprimé en ces termes : «La sécurité énergétique, le changement climatique et la crise économique sont des problèmes qui se posent au niveau mondial et appellent des solutions planétaires. L'Europe et l'Asie ont beaucoup à gagner si elles collaborent pour transformer ensemble le paradigme énergétique en un système sûr et concurrentiel plus durable.»

Contexte

Les réunions Asie-Europe (ASEM) constituent le principal espace de communication multilatérale et de dialogue entre l'Asie et l'Europe depuis 1996. Comptant parmi les quatre «coordinateurs» de l'ASEM, la Commission européenne en est un des principaux moteurs. L'ASEM réunit pratiquement l'ensemble des pays d'Asie et d'Europe. Ses 45 membres représentent la moitié du PIB mondial, presque 60 % de la population de la planète et 60 % du commerce mondial.

L'ASEM se compose des 27 États membres de l'Union européenne, de la Commission européenne, du secrétariat de l'ANASE, des États membres de l'ANASE, de la Chine, du Japon, de la République de Corée, de l'Inde, du Pakistan et de la Mongolie.

Les quatre coordinateurs de l'ASEM sont l'Inde, le Cambodge, la présidence de l'Union européenne et la Commission européenne. Les sommets de l'ASEM se tiennent tous les deux ans, les ministres des affaires étrangères se réunissant les années creuses pour veiller à ce que le processus ne s'essouffle pas. Chaque année, plus de cinquante autres réunions ASEM sont organisées pour aborder des thèmes aussi divers que les transports, l'immigration, le commerce, la réglementation financière, la politique économique, l'éducation, l'énergie, l'environnement, les politiques de développement, la culture et les civilisations, la lutte contre le terrorisme, le déminage, d'autres questions sécuritaires, le travail et l'emploi, ainsi que les technologies de l'information, entre autres, sans oublier le dialogue politique.

Toujours dans la lignée du sommet ASEM de Pékin et en préparation du 8 e  sommet ASEM de Bruxelles, la Commission européenne parrainera une conférence ASEM à haut niveau sur le développement, qui se tiendra en Europe en 2010 et qui traitera de la future stratégie de développement pour l'Asie dans le contexte de défis mondiaux économiques et réglementaires en constante évolution.

«Attention! Après s’être inscrits, les journalistes peuvent participer aux séances suivantes:

09:15-10:30 Allocutions d’ouverture:

  • M me  Benita Ferrero-Waldner, membre de la Commission européenne, responsable des relations extérieures et de la politique européenne de voisinage

  • M. Jitin Prasada, ministre d'État en charge du pétrole et du gaz naturel, Inde - coordinateur de l’ASEM

  • Son Excellence Jan Kohout, vice-premier ministre et ministre des affaires étrangères de la République tchèque

  • M. Yasuo Tanabe, directeur général adjoint, bureau des affaires économiques du ministère des affaires étrangères, Japon

10:30-11:00 Coordinateurs d e l’ASEM pour les conférences de presse: Commission européenne, Cambodge, République tchèque.

Les deux séances se tiendront dans la Salle Alcide de Gasperi du bâtiment Charlemagne.

Inscription: par l’envoi d’un courrier à l’adresse électronique suivante:

ASEMconference@mci-group.com »

Pour de plus amples informations:

http://ec.europa.eu/external_relations/asem/intro/index.htm

Page d’accueil de la DG TREN:

http://ec.europa.eu/dgs/energy_transport/index_en.htm


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website