Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN LV

IP/ 09/933

Bruxelles, 16 juin 2009

Déclaration conjointe de la présidence du Conseil «Ecofin » et de la Commission sur le paquet fiscal ad opté par le parlement letton

La présidence et la Commission européenne saluent l’adoption aujourd’hui, par le parlement letton, du nouveau paquet fiscal pour 2009 et 2010. Il s’agit d’un pas en avant courageux et ambitieux pour réagir au déséquilibre fiscal. Nous saluons en particulier le soutien apporté par les partenaires sociaux à ce paquet, qui montre que les principales parties prenantes sont déterminées et conscientes du fait que la situation économique difficile actuelle requiert une action résolue.

Nous soulignons que la mise en œuvre et la réalisation complète des mesures sont nécessaires pour mener à bien la consolidation budgétaire prévue pour 2009 et 2010 (s’élevant à près de 500 millions de lats, soit 4 % du PIB par an). Alors que l’urgence d’agir dans la situation actuelle peut justifier, dans une certaine mesure, le recours à des mesures ponctuelles en 2009, le travail sur des mesures permanentes en vue de réduire de façon durable le déficit budgétaire et de renforcer la compétitivité de l’économie en 2010 et dans les années suivantes doit commencer dès maintenant. Dans ce contexte, la décision de protéger le co-financement des fonds structurels européens est importante car elle permet d’assurer l’accès à un financement de l’UE pour des dépenses qui renforceront la productivité du pays. Partant du paquet fiscal actuel, il est également essentiel que la Lettonie développe une stratégie budgétaire à moyen terme viable visant, d’ici 2012, à ramener le déficit au-dessous du critère de Maastricht de 3 % du PIB.

Les mesures budgétaires adoptées aujourd’hui seront soigneusement évaluées au cours des jours à venir sur base de l’analyse de la Commission européenne et en étroite collaboration avec le FMI et les autorités lettonnes. Une décision sur le versement de la deuxième tranche de l'aide communautaire à la balance des paiements sera ensuite prise sans délai.

Commentant le vote, Joaquín Almunia, le Commissaire européen aux Affaires Economiques et Monétaires, a dit:

" Je souhaite vraiment saluer le vote du parlement letton et l'appui donné par les partenaires sociaux au paquet d'économies budgétaires nécessaires pour ramener le déficit à un niveau permettant de dépasser les difficultés actuelles avec l'aide de l'UE et autres institutions. La réduction du déficit devra continuer en 2010 et années suivantes pour ancrer l'économie sur une trajectoire d'ajustement crédible et soutenable. Ceci devrait être fait tout en sauvegardant la justice sociale et en évitant que le coût de l'ajustement ne retombe sur les couches de la population les plus défavorisées".


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website