Navigation path

Left navigation

Additional tools

L'Europe accélère le développement d'un axe ERTMS nord-sud pour le fret ferroviaire

European Commission - IP/09/904   11/06/2009

Other available languages: EN DE IT SV

IP/09/904

Bruxelles, le 11 juin 2009

L'Europe accélère le développement d'un axe ERTMS nord-sud pour le fret ferroviaire

L'Union européenne a franchi aujourd'hui une étape importante dans la réalisation d'un axe nord-sud pour le fret ferroviaire basé sur le déploiement de l'ERTMS (European Rail Traffic Management System). Les ministres des transports de Suède, du Danemark, d'Allemagne, d'Autriche et d'Italie ont signé aujourd'hui, en présence du Vice-président de la Commission européenne, Commissaire aux Transports, Monsieur Antonio Tajani, une lettre d'intention qui définit des objectifs à long terme pour le développement du corridor ferroviaire "Stockholm – Copenhague – Hambourg –Munich – Innsbruck – Vérone – Naples".

"La mise en place de ce corridor fret transeuropéen contribuera à promouvoir le rail comme un mode de transport attractif à moyenne et longue distance. C'est un exemple supplémentaire que les Etats membres peuvent trouver des solutions pour relever des défis transnationaux. La signature de cette lettre d'intention reflète un engagement commun pour travailler à la compétitivité ferroviaire à long terme à travers l'Europe. Il implique en outre des projets européens d'infrastructure de première importance tel que, notamment, le futur tunnel de base du Brenner. Le déploiement de l'ERTMS va permettre d'accélérer de façon significative le développement de cet axe," a commenté le Vice-président, Antonio Tajani, juste après la cérémonie.

Le corridor de fret ferroviaire "Stockholm – Copenhague – Hambourg – Munich – Innsbruck - Vérone – Naples", également appelé "Corridor B", a été dessiné en 2006 en même temps que cinq autre corridors, comme un axe prioritaire pour le déploiement de l'ERTMS dans le domaine du rail conventionnel.

L'ERTMS vise à remplacer plus de 20 systèmes de contrôle du trafic ferroviaire en Europe, représentant autant de barrières au trafic ferroviaire international. Aujourd'hui, environ 2000 km de voies sont équipées de l'ERTMS en Europe. Les corridors de fret ferroviaire, dont le corridor B, devraient être équipés d'ici à 2020 au plus tard. Les principaux hubs et terminaux devraient être également reliés aux corridors à cette date.

Comme l'indique de précédentes expériences, la signature d'une lettre d'intention représente une première étape importante vers l'établissement d'un corridor ERTMS. Dans le cas du Corridor B, elle fixe des objectifs de date pour le déploiement de l'ERTMS 1 , pour un rapide lancement de l'exploitation commerciale de l'ensemble du corridor, pour la mise en place d'un schéma de gouvernance et de coordination approprié et pour élaborer un programme d'investissement sur l'ERTMS.

Les cinq autres corridors sont le Corridor A "Rotterdam – Duisburg – Bâle – Gênes", le Corridor C "Anvers – Luxembourg - Bâle/Lyon", le Corridor D "Valence – Lyon – Milan – Ljubljana - Budapest", le Corridor E "Dresde – Prague – Budapest/Vienne - Constanta" et le Corridor F "Aix la Chapelle – Cracovie/Varsovie - Terespol".

1 :

La section Munich – Kufstein – Brenner/Brennero – Vérone devrait être équipée d'ici à 2015 et les sections "Stockholm – Copenhague – Roedby – Hambourg", "Munich – Hambourg" and "Vérone – Naples" d'ici à 2020.


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website