Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE

IP/09/871

Bruxelles, le 4 juin 2009

Sahara occidental: la Commission octroie une aide humanitaire de 10 millions € aux «réfugiés oubliés»

Conformément à sa stratégie consistant à se concentrer sur les régions de grands besoins humanitaires et sur les crises oubliées, la Commission européenne a alloué 10 millions € d'aide humanitaire en faveur de la population sahraouie vivant dans des camps près de Tindouf, dans l'ouest de l'Algérie. Les fonds contribueront à répondre aux besoins fondamentaux des réfugiés en aide alimentaire, soins de santé, eau potable et installations sanitaires et serviront aussi à la fourniture de tentes et de produits de consommation courante. Ils sont acheminés par l'intermédiaire du service d’aide humanitaire de la Commission (ECHO).

Olli Rehn, commissaire chargé du développement et de l'aide humanitaire faisant fonction, s'est exprimé en ces termes: «Ces réfugiés sont victimes d’un des plus anciens conflits «gelés» et oubliés. Tant que ce conflit ne trouve pas d’issue politique et diplomatique, les réfugiés continueront de dépendre quasi exclusivement de l'aide internationale pour leur survie. La Commission s'engage à aider ces personnes vulnérables jusqu’à ce qu'une solution politique soit trouvée à leur situation difficile.»

Les réfugiés sahraouis vivent depuis plus de 30 ans dans quatre camps situés dans la région désertique de Tindouf. L'UE est le principal donateur dans cette longue crise humanitaire. Depuis 1993, la Commission a fourni plus de 143 millions € sous forme d'aide aux réfugiés sahraouis, manifestant ainsi sa solidarité à l’égard des victimes de cette crise prolongée.

En vertu de la nouvelle décision, 5,5 millions € sont consacrés à la fourniture d’une aide alimentaire régulière et diversifiée: des produits alimentaires de première nécessité et des aliments frais, notamment pour le Ramadan, ainsi qu’un soutien nutritionnel garantissant aux réfugiés un apport approprié en vitamines et micronutriments. Par ailleurs, un montant de 4,5 millions € est destiné à l’amélioration des conditions de vie des réfugiés en leur assurant un accès adéquat aux services de base tels que les soins de santé, l'eau, la gestion des déchets et en leur fournissant des biens essentiels, notamment des tentes et des produits d’hygiène.

Les opérations seront mises en œuvre par les partenaires opérationnels d'ECHO: des ONG, des agences spécialisées des Nations unies et la Croix-Rouge/le Croissant-Rouge.


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website