Navigation path

Left navigation

Additional tools

L’aide de la Commission européenne à la Géorgie en réponse à la crise atteint 120 millions € en 2008

European Commission - IP/09/78   20/01/2009

Other available languages: EN DE

IP/09/78

Bruxelles, le 20 janvier 2009

L’aide de la Commission européenne à la Géorgie en réponse à la crise atteint 120 millions € en 2008

Alors que Mme Benita Ferrero-Waldner, commissaire européenne chargée des relations extérieures et de la politique européenne de voisinage, se rend en Géorgie le 20 janvier, l’aide d’après-crise octroyée par la Commission européenne à la Géorgie a atteint près de 120 millions €. À l’occasion de son voyage, la commissaire annoncera le dernier décaissement de fonds (61,5 millions €) au président géorgien Mikhail Saakashvili. Cette enveloppe aura essentiellement pour but de répondre aux besoins des personnes déplacées à l’intérieur du pays et d’aider à leur réinstallation à la suite des conflits qui ont frappé la Géorgie dans les années 1990 et en août 2008. Au cours de sa visite, la commissaire rencontrera, à Tbilissi, dans un centre pour personnes déplacées qui a été rénové grâce aux fonds envoyés par la Commission, quelques-uns de ces habitants contraints de quitter leur domicile. Ces crédits font partie du «Programme de stabilisation et de croissance pour la Géorgie», d’un montant maximal de 500 millions € pour la période 2008-2010, que la Commission européenne s’est engagée à verser à l'issue du conflit de l'été dernier.

À la veille de sa visite, Mme Ferrero-Waldner a fait la déclaration suivante: «La Commission a agi rapidement pour venir en aide à la Géorgie à un moment où elle en avait besoin. Il est essentiel que les personnes déplacées à l’intérieur du pays soient hébergées. L’argent débloqué jusqu’à présent fait réellement la différence et permet de soulager les souffrances de ceux qui en ont le plus besoin. L’UE est le principal donateur en ce qui concerne le soutien à la Géorgie après le conflit; en travaillant main dans la main avec le pays, nous contribuerons à relancer l’économie, qui a beaucoup souffert. C’est également l’Union européenne qui a obtenu l’aide d’autres donateurs afin que des montants sans précédent soient engagés pour aider la Géorgie et faire en sorte qu’elle retrouve la voie de la prospérité et de la stabilité».

Le programme d’aide de la Commission européenne en faveur de la Géorgie pour la période 2008-2010 a pour but d'apporter une aide humanitaire et une assistance aux personnes déplacées à l’intérieur du pays, de contribuer au redressement économique, à la stabilisation macro-financière et à la reconstruction des infrastructures. Ce programme inclut également une aide à la stabilisation de la situation en matière de sécurité, qui se présente sous la forme d’une contribution au budget de la mission d’observation civile de l’UE déployée en Géorgie le 1er octobre 2008.

L’aide de la Commission soutiendra la stratégie du gouvernement géorgien en faveur des personnes déplacées à l’intérieur du pays, qui vise à établir les conditions permettant à ces personnes de rentrer dans leurs foyers en toute sécurité et dans la dignité, ainsi qu'à les aider à vivre dans des conditions décentes et à participer à la vie sociale.

Ces 120 millions € d’aide alloués après la crise viennent s’ajouter à l’aide financière régulière à la Géorgie, d’un montant total de 42 millions €, portant ainsi l'assistance financière engagée en faveur de ce pays pour 2008 à plus de 160 millions €.

Pour de plus amples informations sur les relations UE-Géorgie:

http://ec.europa.eu/external_relations/georgia/index_fr.htm

http://ec.europa.eu/europeaid/where/neighbourhood/country-cooperation/georgia/georgia_fr.htm

Note technique à l’attention de la presse télévisée:

EbS couvrira la visite de la commissaire en Géorgie, notamment à Tbilissi dans le camp de personnes déplacées, ainsi que la conférence de presse en présence du Premier ministre géorgien, Grigol Mgalobishvili. Des séquences seront accessibles sur EbS (en format 16:9) et sur EbS+ (en format 4:3) à partir du 20 janvier à 19 heures, heure de Bruxelles.


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website