Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE ES

IP/09/684

Bruxelles, le 30 avril 2009

Myanmar/Birmanie: de rares images de télévision illustrent l'action humanitaire de la Commission un an après le passage du cyclone Nargis

Il y a un an, les 2 et 3 mai 2008, le cyclone Nargis frappait le sud-ouest du Myanmar, provoquant des destructions considérables dans la région du delta de l'Irrawaddy. C'était la deuxième pire catastrophe naturelle mondiale en près de quatre décennies (après le tsunami de 2004 dans l'Océan indien). On estime que 140 000 personnes ont péri et que des centaines de milliers d'autres ont perdu leurs habitations et leurs moyens de subsistance. La Commission a réagi rapidement, finançant de manière accélérée une aide vitale dans les régions touchées. Louis Michel, le commissaire européen chargé du développement et de l'aide humanitaire, s'est rendu au Myanmar/en Birmanie à la mi-mai, engageant des négociations directes avec les autorités afin d'ouvrir un corridor humanitaire. Cette démarche a été suivie d'un soutien supplémentaire de la Commission destiné à financer les besoins humanitaires du moment. À ce jour, l'aide humanitaire fournie par la Commission en réponse au cyclone s'élève à 39 millions €.

M. Louis Michel a fait la déclaration suivante: «Aucun pays n'aurait pu faire face seul au niveau de dévastation que le cyclone Nargis a provoqué au Myanmar/en Birmanie. L'ouverture progressive de l'espace humanitaire a permis à la communauté internationale d'aider plus d'un million de Birmans à se relever de cette tragédie – les familles, les mères et les enfants qui ont été si durement touchés par le cyclone et par ses conséquences». Et d'ajouter: «L'aide humanitaire que nous avons fournie jusqu'à présent montre que l'Europe a à cœur d'aider les plus vulnérables. Ce soutien a été et continue d'être indispensable pour aider la population à reprendre une vie normale. Nous reconnaissons qu'il peut être nécessaire d'en faire davantage: la reconstruction des communautés prendra beaucoup de temps».

Sitôt après la catastrophe, la Commission européenne a pourvu aux besoins essentiels des victimes du cyclone Nargis. Il s'agissait alors d'abris, d'eau potable, de nourriture et de soins de santé. L'accent a ensuite été mis sur un redressement à la fois rapide et durable et sur le rétablissement des moyens de subsistance essentiels, par exemple par la fourniture de matériaux traditionnels pour la construction de maisons et de systèmes de traitement de l'eau à faible coût, ainsi que de semences et d'outils. Les projets d'aide financés par la Commission au Myanmar/en Birmanie comportent également un volet de préparation aux catastrophes, par exemple une formation aux techniques de construction résistant aux cyclones.

Tous les fonds sont acheminés par le service d'aide humanitaire de la Commission (ECHO) sous la responsabilité du commissaire Louis Michel. Les projets financés par la Commission sont mis en œuvre par des organismes d'aide non gouvernementaux, les agences spécialisées des Nations unies et le mouvement de la Croix-Rouge/du Croissant-Rouge. ECHO possède un bureau d'appui à Yangon. Ses experts suivent attentivement l'évolution de la situation humanitaire et contrôlent l'utilisation des fonds octroyés par la Commission.

Note à l'intention des organismes de radiodiffusion:

Des images de télévision récentes, rares et exemptes de droits d'auteur de l'intérieur du Myanmar/de la Birmanie montrant les opérations d'aide humanitaire financées par ECHO sont disponibles par l'intermédiaire d'EbS (Europe by Satellite) et sur les fils de nouvelles suivants d'APTN:

Sur APTN (toutes les heures sont GMT):

Jeudi 30 avril: 19h15 + 22h00 GMT

Vendredi 1er mai : 01h10 + 07h00 + 12h15 GMT

Sur EbS:

Vendredi 1er mai: 07h00 GMT

Consulter le programme sur:

http://ec.europa.eu/avservices/ebs/schedule.cfm

Pour de plus amples informations générales, voir:

http://ec.europa.eu/echo/index_fr.htm


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website