Navigation path

Left navigation

Additional tools

Les politiques de jeunesse de l’Union européenne entrent dans une nouvelle ère

European Commission - IP/09/644   27/04/2009

Other available languages: EN DE DA ES NL IT SV PT FI EL CS ET HU LT LV MT PL SK SL BG RO

IP/09/644

Bruxelles, le 27 avril 2009

Les politiques de jeunesse de l’Union européenne entrent dans une nouvelle ère

La Commission a adopté une nouvelle stratégie européenne d’action en faveur de la jeunesse pour la prochaine décennie. Intitulée «Investir en faveur de la jeunesse et la mobiliser», cette nouvelle stratégie constate d’une part que les jeunes sont un des groupes sociaux les plus vulnérables, particulièrement en cette période de crise économique et financière, et d’autre part que les jeunes sont une ressource précieuse dans notre société vieillissante. La nouvelle stratégie est transversale et préconise des actions à court comme à long terme dans les principaux domaines qui concernent les jeunes Européens, tels que l’éducation, l’emploi, la créativité et l’esprit d’entreprise, l’insertion sociale, la santé et le sport, la participation civique et le volontariat. La nouvelle stratégie souligne aussi l’importance du travail des jeunes et définit des mesures renforcées pour une meilleure application des politiques de jeunesse au niveau européen.

La jeunesse est une ressource menacée, puisqu’elle devrait passer de 20 % de la population actuellement à 15 % d’ici 2050. C’est pourtant une ressource précieuse et la crise économique et financière que nous vivons fait particulièrement ressortir la nécessité de choyer notre jeune capital humain. Même si les jeunes Européens d’aujourd’hui ont plus d’atouts en main, ils sont aussi confrontés à des situations difficiles, telles que l’échec scolaire, le chômage, la pauvreté ou l’exclusion sociale.

Les enquêtes confirment que l’éducation, l’emploi, l’insertion sociale et la santé sont les questions qui préoccupent le plus les jeunes d’aujourd’hui. Il faut en outre leur donner les moyens de tirer profit des opportunités qui s’offrent à eux en matière de participation civique et politique, de volontariat, de créativité et d’esprit d’entreprise, de sport et d’engagement en faveur de causes internationales. Pour répondre à ces défis et ouvrir des portes à tous les jeunes Européens, la Commission propose une stratégie européenne renouvelée et de grande ampleur en faveur de la jeunesse.

La stratégie «Investir en faveur de la jeunesse et la mobiliser» s’inscrit dans le prolongement de l’agenda social renouvelé présenté par la Commission européenne en 2008 et poursuit les objectifs suivants:

  • élargir les possibilités offertes aux jeunes dans les secteurs de l’éducation et de l’emploi,
  • améliorer leur insertion sociale et leur pleine participation à la vie de la société,
  • développer la solidarité entre les jeunes et la société.

Elle souligne la place importante de l’animation socio-éducative dans la lutte contre le chômage, l’échec scolaire et l’exclusion sociale, ainsi que dans l’amélioration des compétences des jeunes et l’offre de loisirs.

Avec sa nouvelle stratégie, la Commission adopte une démarche transversale pour aborder toutes les questions concernant les jeunes en se proposant et en proposant aux États membres différentes actions à entreprendre. Cette stratégie s’intègre ainsi dans la riposte coordonnée de l’Union européenne à la crise actuelle.

La stratégie prévoit une méthode améliorée, plus souple et simplifiée de coordination des politiques en faveur des jeunes menées par les États membres, offrant des liens renforcés avec la stratégie de Lisbonne pour la croissance et l’emploi.

Au sujet de la nouvelle stratégie en faveur de la jeunesse, le commissaire européen chargé de l’éducation, de la formation, de la culture et de la jeunesse, M. Ján Figeľ, a déclaré: «Nos jeunes concitoyens sont notre présent et notre avenir, et nous devons nous concerter pour leur ouvrir le plus de perspectives possibles, particulièrement en cette période de crise économique et financière. La solution est de donner à notre jeunesse les moyens de surmonter les nombreux défis auxquels la confronte l’environnement mondialisé moderne. Notre nouvelle stratégie apporte une réponse opportune à ces défis et fait entrer le développement des politiques de jeunesse au niveau de l’Union européenne dans une nouvelle ère.»

L’adoption par la Commission de la nouvelle stratégie en faveur de la jeunesse intervient après un vaste processus de consultation entrepris en 2008, auquel ont participé les administrations nationales, le Forum européen de la jeunesse, les organisations de la jeunesse et d’autres acteurs concernés. Les jeunes aussi ont été consultés en ligne et ils sont maintenant invités à réagir aux propositions de la Commission dans une nouvelle phase du dialogue permanent entre l’Union européenne et sa jeunesse.

C’est également aujourd’hui que paraît le premier rapport européen sur la jeunesse de la Commission, qui fournit des données et une analyse détaillées élaborées par EUROSTAT. Ce rapport sera dorénavant publié tous les trois ans et contribuera à étoffer les connaissances dans le domaine de la jeunesse.

Pour en savoir plus sur les politiques de jeunesse de l’Union européenne:

Page d’accueil «Jeunesse» de la Commission européenne:

http://ec.europa.eu/youth/index_fr.htm

Portail «Jeunesse»

http://europa.eu/youth/index.cfm?l_id=fr

Rapport européen sur la jeunesse:

http://ec.europa.eu/youth/index_fr.htm

Voir:

MEMO/09/201 (Consultations undertaken prior to the Commission’s adoption of a new EU Youth Strategy on “Youth-investing and empowering”)

MEMO/09/202 (The First EU Youth Report)

MEMO/09/204 (EU Youth policies: Frequently Asked Questions)


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website