Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE

IP/09/34

Bruxelles, le 11 janvier 2009

Gaz: la mission d’observation de l’UE se déploie sur le terrain, son mandat a été signé – Aucune raison de différer la reprise des livraisons

La mission d’observation de l’UE a déjà atteint la plupart de ses points de destination et commence son travail de contrôle.

Une équipe de la Commission a été amenée à la station de comptage de Soujda, en territoire russe. Un autre groupe est arrivé à Lougansk pour contrôler les stations de comptage de gaz de Pisarevka, puis de Sokhranovka.

À la frontière occidentale de l’Ukraine, la délégation de la Commission arrivera ce soir à la station de compression d’Orlovka. Une deuxième équipe quitte en ce moment Kiev à destination d'Oujgorod pour couvrir les stations de comptage de Beregovo et de Tekovo. Un troisième groupe est en route pour Drozdovichi. Lorsque l'acheminement du gaz aura repris, ces groupes mesureront les volumes de gaz aux points de sortie du territoire ukrainien.

L’équipe envoyée à Kiev a eu accès au centre de répartition principal de Naftogaz Ukraine et a rédigé son premier rapport.

Une autre équipe sera déployée au centre de répartition principal de Gazprom à Moscou.

Les parties qui ont signé hier le mandat de cette mission d’observation ont toutes reçu un exemplaire signé de l’accord.

La Commission prend acte de la déclaration ukrainienne qu’elle a reçue cet après-midi. L’Ukraine y répète des éléments factuels inscrits dans le mandat signé hier soir, tout en interprétant parfois ce qui a été convenu. La Commission estime que la déclaration ukrainienne n'ajoute ni ne retranche rien au mandat signé par les cinq parties.

La Commission considère que toutes les conditions énoncées par les deux protagonistes ont été remplies et qu’il n’existe aucune raison de différer encore la reprise des livraisons de gaz.


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website