Navigation path

Left navigation

Additional tools

La Commission européenne financera la coalition financière européenne pour la lutte contre la distribution d’images à caractère pédopornographique sur Internet

European Commission - IP/09/342   03/03/2009

Other available languages: EN DE DA ES NL IT SV PT FI EL CS ET HU LT LV MT PL SK SL BG RO

IP/09/342

Bruxelles, le 3 mars 2009

La Commission européenne financera la coalition financière européenne pour la lutte contre la distribution d’images à caractère pédopornographique sur Internet

La Commission européenne apportera jusqu’à 427 000 euros de financement aux activités de la coalition financière européenne constituée pour lutter contre la diffusion de contenus à caractère pédopornographique sur Internet, a annoncé aujourd’hui Jacques Barrot, vice-président et membre de la Commission chargé du portefeuille «Justice, liberté et sécurité».

Dirigée par le Child Exploitation and Online Protection Centre (CEOP, soit l’organisation policière britannique spécialement chargée de la protection infantile contre l’exploitation sexuelle) et financée par la Commission européenne, la coalition en question est un groupe informel rassemblant des acteurs du secteur public et du secteur privé (services de police, opérateurs financiers, fournisseurs d’accès à Internet, ONG et autres partenaires), qui entendent unir leurs forces pour combattre la pédopornographie.

MasterCard, Microsoft, PayPal, VISA Europe et l’ONG Missing Children Europe comptent parmi les membres fondateurs de la coalition. Ils ont été rejoints par le cabinet Allen & Overy ainsi que par l’ICMEC (International Centre for Missing and Exploited Children), qui ont adhéré à la coalition en tant que membres consultatifs. Du côté des autorités répressives, on compte parmi les membres fondateurs Europol et la police nationale italienne de la poste et des communications.

Le lancement de la coalition s’est fait aujourd’hui, lors d’une conférence de presse organisée au siège du CEOP, en présence de Jacques Barrot.

La Commission apportera jusqu’à 427 000 euros de financement aux activités de la coalition, qui vise à fédérer tous les acteurs engagés dans la lutte contre la distribution commerciale d’images à caractère pédopornographique sur Internet. La coalition aidera à l’identification et à la protection des victimes, à la localisation et à l’interpellation des criminels – non seulement les pédophiles, mais aussi ceux qui tirent un avantage économique de la vente de ces images – et, surtout, à la confiscation du produit de cette activité criminelle. L’achat de contenus à caractère pédopornographique par carte de crédit ou autre moyen de paiement électronique sera ainsi empêché. À court terme, la Commission présentera aussi une proposition visant à actualiser et à renforcer la décision-cadre du Conseil relative à la lutte contre l’exploitation sexuelle des enfants et la pédopornographie.

Soulignant l’importance de cette initiative, Jacques Barrot a déclaré: «Je suis on ne peut plus résolu à faire en sorte que les enfants bénéficient de la plus haute protection possible contre toute forme de criminalité et de sévices. On ne peut certes nier cette réalité que le développement rapide d’Internet a fait émerger un important marché criminel pour les images à caractère pédopornographique. La coalition financière européenne facilitera l’identification et la protection des victimes et, surtout, la confiscation du produit de cette activité criminelle. Pour lui conférer pleine efficacité, il convient toutefois qu’un plus grand nombre de partenaires y adhère, dont les États membres. Je suis disposé à leur apporter mon plein soutien dans cet effort.»


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website