Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE

IP/09/315

Bruxelles, le 26 février 2009

La Commission européenne finance des projets en faveur de la tenue d'élections législatives libres et équitables en République de Moldavie

Dans le cadre des élections législatives qui se dérouleront le 5 avril prochain en République de Moldavie, la Commission européenne a alloué 3 millions € pour des projets visant à encourager et à contrôler le respect des normes internationales pendant le processus électoral. La tenue d'élections libres et équitables est l'un des principaux engagements souscrits par la République de Moldavie en application de son plan d'action dans le cadre de la politique européenne de voisinage avec l'Union européenne.

Mme Benita Ferrero-Waldner, membre de la Commission européenne chargée des relations extérieures et de la politique européenne de voisinage, s'est exprimée en ces termes: «Je me félicite de notre participation active à ces projets, qui apporteront un soutien précieux à l'organisation d'élections réussies par les autorités moldaves. Il s'agit là d'un nouveau signe tangible de notre vif intérêt pour des relations plus approfondies avec la République de Moldavie. Je tiens également à encourager les autorités moldaves à tout mettre en œuvre pour renforcer l'État de droit et honorer leurs engagements en matière de droits de l'homme et de libertés fondamentales. Cela est particulièrement important pour le processus électoral en cours, qui se déroulera, j'en suis convaincue, dans le plein respect des normes internationales.»

La Commission et le Programme des Nations unies pour le développement viennent de signer un contrat de subvention d'un montant de 2 millions EUR en faveur de la mise en œuvre du projet de soutien électoral à la République de Moldavie au titre de l'«Instrument de stabilité». Ce projet vise à renforcer les capacités institutionnelles et fonctionnelles de la commission centrale électorale, à rendre la gestion des informations électorales plus efficace, à accroître le taux de participation des citoyens résidant à l'étranger, à renforcer la transparence des processus électoraux par une meilleure utilisation des médias et enfin, à améliorer la législation électorale et les aspects juridiques.

Quelque 500 000 € ont en outre été alloués au titre de l'«Instrument européen pour la démocratie et les droits de l'homme» (IEDDH) à plusieurs organisations de la société civile œuvrant à promouvoir la participation des citoyens au processus électoral, à encourager le dialogue entre le gouvernement et la société civile, à sensibiliser les électeurs et à les inciter à prendre part au contrôle des activités des médias et des candidats aux élections, ainsi qu'à renforcer la capacité des médias à organiser des débats pluralistes avec les candidats.

Par ailleurs, le programme conjoint de la Commission européenne et du Conseil de l'Europe de soutien en faveur d'élections libres et équitables, auquel la Commission contribue à hauteur de 500 000 euros, aide le pays (ainsi que d'autres pays du voisinage oriental de l'UE) à organiser des élections dans le respect des principes démocratiques grâce, notamment, à l'amélioration de la législation et des pratiques électorales.

Pour de plus amples informations:

http://ec.europa.eu/external_relations/moldova/index_fr.htm


Side Bar